PE­TIT JOUR­NAL GOURMAND

Vins et Vignobles - - Sommaire - Par Ni­cole Cha­rest

Des res­tau­rants, des livres, des re­cettes, tout ce qu’il faut sa­voir pour ter­mi­ner l’été en beau­té.

HELENA DU PORTUGAL

C'est «Won­der Wo­man» dans la cui­sine. Toute mince, sou­riante, d'une épous­tou­flante vi­ta­li­té, Helena Lou­rei­ro, qui se lève tous les jours à 6 heures et ne se couche ja­mais avant 2 heures du ma­tin, a deux grands fils, et a écrit deux livres, pos­sède un res­tau­rant épo­nyme pour clientèle d'af­faires et la Can­tin­ho de Lis­boa, un ca­fé-épi­ce­rie dans le Vieux Mon­tréal, a ré-ou­vert son Por­tus au centre-ville.

Si­tué de­puis 20 ans en haut du bou­le­vard Saint-Laurent, Le Por­tus Calle, an­cienne ma­nière, murs de brique, at­mo­sphère un peu sombre, sen­tait bon le bien-être mais la mode avait chan­gé. Plus ten­dance mais tou­jours fi­dèle aux sa­veurs por­tu­gaises, le nou­veau Por­tus s'étale à 360 de­grés, dans un cadre en­tiè­re­ment vi­tré, au der­nier étage de la tour Evo qui fut un hô­tel avant de de­ve­nir une ré­si­dence pour étu­diants fri­qués. On écoute en sour­dine la reine Amá­lia Ro­dri­guez mais aus­si, nou­velles égé­ries du fa­do, Ma­ri­za et Ana Mou­ra. La cui­sine est gé­né­reuse, au­then­ti­que­ment por­tu­gaise, proche du pays, le ser­vice cour­tois et cha­leu­reux.

Dans ce res­tau­rant à vue pa­no­ra­mique où l'on s'ins­talle face à la tour de la BN, rue Uni­ver­si­té par­don, rue Ro­bert Bourassa - pour se re­trou­ver au parc Olym­pique au mo­ment du ser­vice, il faut une lo­gis­tique sans faille et une si­gna­lé­tique dis­crè­te­ment ef­fi­cace. C'est le cas. Dans un dé­cor ins­pi­ré du phare, élé­ment fré­quent du pay­sage por­tu­gais, Helena a vou­lu un res­tau­rant qui soit «un port d'ac­cueil pour les amou­reux de bonne bouffe et de bons vins». Pa­ri réus­si. Le Por­tus 360 est le nou­veau ren­dez­vous de ceux qui ont la sau­dade du ba­cal­hau a Por­tus, des sar­dines en es­ca­bèche, du riz aux fruits de mer et du porc aux coques à la fa­çon de l'Alen­te­jo, ar­ro­sés des vins blancs ou rouges de Fi­ta­pre­ta d'An­toine Ma­ça­ni­ta et peut-être, al­lez sa­voir, du Sexy blanc de blancs dans sa bou­teille do­rée. Aux trop co­pieuses in­ter­pré­ta­tions d'une cui­sine au­then­tique, Helena a ajou­té cer­tains plats plus lé­gers, plus raf­fi­nés mais tout aus­si généreux par l'es­prit. On aime le car­pac­cio de pieuvre, les pé­toncles et chips de cho­ri­zo, la mo­rue noire grillée mais on ap­pré­cie­rait que les trop abon­dants lé­gumes soient ser­vis à part. Au me­nu du jour, le des­sert, un brow­nie fro­mage pam­ple­mousse, vous fai­sait presque ou­blier les pas­teis de Na­ta qui, dé­li­cate at­ten­tion de la chef, au mo­ment des mi­gnar­dises, ac­com­pa­gnaient le por­to.

Dans ce monde sans cesse en mou­ve­ment, les voyages im­mo­biles qu’on fait à table mé­ritent toute notre at­ten­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.