LA SI­CILE – UNE ÎLE AUX TRÉ­SORS BLANCS

UNE ÎLE AUX TRÉ­SORS BLANCS

Vins et Vignobles - - Sommaire - Par Pierre THO­MAS Texte et pho­tos

Les vins de l’Et­na ne re­pré­sentent que 3 % de la masse des vins si­ci­liens sur le mar­ché, mais ils se dé­marquent parce que les vins blancs is­sus prin­ci­pa­le­ment du cé­page in­di­gène ca­tar­rat­to sont aptes au vieillis­se­ment.

Il faut se mé­fier des idées toutes faites. Af­fir­mer que la Si­cile pro­duit les meilleurs vins blancs d'Ita­lie ne «coûte» pas cher aux grandes ré­gions (Tos­cane et Pié­mont d'abord) ré­pu­tées pour leurs vins rouges pres­ti­gieux. Seul le Frioul-Ve­ne­zia Giu­lia, au nord de Ve­nise et de Trieste, peut ri­va­li­ser avec une telle pro­duc­tion de vins blancs. En quan­ti­té et en qua­li­té. Ces der­nières an­nées, la plus grande île de la Mé­di­ter­ra­née a re­plan­té des cé­pages au­toch­tones. C'est vrai dans le sud-ouest, où, long­temps, le grillo a été la «ma­tière pre­mière» du mar­sa­la, ce vin doux mu­té dans le style du ma­dère et des­ti­né dès la fin du XVIIIe siècle aux ma­rins de l'ami­ral an­glais Nel­son. Et sur­tout sur l'Et­na, avec le ca­tar­rat­to, dont il existe plu­sieurs clones.

La pro­duc­tion des quelque 100 000 hec­tares du vi­gnoble si­ci­lien est en­core do­mi­née par le vin blanc (60 %). Après l’ex­pan­sion des cé­pages in­ter­na­tio­naux, avec le char­don­nay en tête, les Si­ci­liens re­viennent à des va­rié­tés au­toch­tones. Et si l’île pro­dui­sait les meilleurs vins blancs d’Ita­lie ?

UN RIES­LING MÉ­DI­TER­RA­NÉEN

Les vins de l'Et­na, ne re­pré­sentent que 3 % de la masse des vins si­ci­liens mis sur le mar­ché. Mû­ri sur les terres de laves du vol­can qui do­mine la ville de Ca­tane, le ca­tar­rat­to lo­cal donne des vins puis­sants, aux arômes «pé­tro­lés» qui rap­pellent le ries­ling (cer­tains sols d'Al­sace et de la Mo­selle sont aus­si d'ori­gine vol­ca­nique). Ces vins blancs sont aptes au vieillis­se­ment. À Mi­lo, le cé­page a même droit à l'ap­pel­la­tion Et­na Bian­co Su­pe­riore : dans ce lieu-dit, le blanc couvre 70 % du vi­gnoble, contre 20 % pour l'en­semble de l'Et­na. «Ici, le mois le plus im­por­tant, c'est sep­tembre. Juin, juillet et août sont chauds. Il faut que le rai­sin soit mûr avant les pluies de la mi-oc­tobre. Il n'y a au­cun en­droit au monde où nous pou­vons ob­te­nir une par­faite ma­tu­ri­té du rai­sin et s'as­su­rer de tem­pé­ra­tures fraîches du­rant la vi­ni­fi­ca­tion», se fé­li­cite Mar­co Ni­co­lo­si du Ba­rone de Villa­grande, un do­maine his­to­rique de l'Et­na, où l'on n'a ja­mais ces­sé de faire du vin de­puis 1727. Dix gé­né­ra­tions de vi­gne­rons se sont suc­cé­dées même quand la pro­duc­tion s'est ré­duite dras­ti­que­ment, à cause du phyl­loxé­ra, des érup­tions et de la du­re­té du tra­vail à la main.

Le re­nou­veau de l'Et­na est ré­cent. «Dans les an­nées 1980, l'Et­na n'avait plus que le sol et les ceps pour lui, mais au­cune in­fra­struc­ture, au­cun oe­no­logue, au­cun mar­ché pour ses vins», té­moigne An­to­nio Be­nan­ti, du do­maine fa­mi­lial épo­nyme, un des pion­niers de cette re­nais­sance. «En trente ans, on est pas­sé de trois à une cen­taine de caves. Réunir à la fois les qua­li­tés de vins de mon­tagne, un cli­mat et un sol si par­ti­cu­liers, et des cé­pages qui n'existent nulle part ailleurs, nous donne une po­si­tion unique.» Long et puis­sant, vol­ca­nique et mi­né­ral, sou­te­nu par une belle aci­di­té, son Et­na Bian­co 2013 com­mence seule­ment à s'ou­vrir et le Pie­tra Ma­ri­na 2012 fi­gu­rait par­mi les meilleurs vins de la dé­gus­ta­tion de Si­ci­lia en pri­meur 2016.

DU «GRILLO» ET DU BIO DE SUR­CROÎT!

Chan­ge­ment de cap, dans la ré­gion d'Aca­mo, à l'op­po­sé de l'île, à l'ouest. «Ma­na­ger» for­mé à Mi­lan, An­drea Ves­co, dans un cli­mat in­su­laire où la pluie «tombe mieux», comme l'a dit un scien­ti­fique de Pa­lerme, cultive son vi­gnoble en pente en bio de­puis quinze ans. Il est même le seul Si­ci­lien cer­ti­fié se­lon les normes de Bio Suisse, plus sé­vères que les eu­ro­péennes. Sa fa­mille tra­vaille dans la vi­ti­cul­ture de­puis quatre gé­né­ra­tions. Elle a ra­che­té, à Mar­sa­la, l'en­seigne «Ral­lo 1860», dont s'était sé­pa­rée, après quelques pé­ri­pé­ties, la fa­mille de Gia­co­mo Ral­lo, dé­cé­dé en mai, fon­da­teur en 1983 de Don­na­fu­ga­ta (et père du pré­sident de la DOC Si­ci­lia, An­to­nio Ral­lo, nou­veau pré­sident de l'Union ita­lienne des vins).

Dans ses vignes, à 60 ki­lo­mètres de Mar­sa­la, où se si­tue pour l'ins­tant la cave, An­drea Ves­co est un «bian­quiste» qui croit au cé­page «grillo». Ti­ré à 80 000 bou­teilles, d'un ren­de­ment confor­table de «120 quin­taux à l'hec­tare», ven­du à un prix moyen, son Bian­co Mag­giore a ob­te­nu les «tre bic­chie­ri», la dis­tinc­tion su­prême du guide Gam­be­ro Ros­so, pour le mil­lé­sime 2014. La SAQ en com­mande entre 7000 et 12 000 bou­teilles. Le 2014 dé­gus­té à la cave, of­frait une at­taque à la fois fraîche et puis­sante, un vo­lume gras, et une fi­nale sur le ci­tron confit. Plus confi­den­tielle (3300 bou­teilles), La­cu­ba, du même mil­lé­sime 2014, la ver­sion pas­sée six mois en fûts d'aca­cia, pré­sente une belle struc­ture, avec des arômes en­core do­mi­nés par l'éle­vage. Et la troi­sième va­riante est celle qui a don­né ses lettres de no­blesse au mar­sa­la. Le So­le­ras Ver­gine Ri­ser­va, de vingt ans d'âge, ex­hale des notes de cur­ry, de ca­ra­mel, mais, en bouche, est sec, avec une belle com­plexi­té et un re­mar­quable sou­tien acide, mal­gré les 19 % d'al­cool de ce vin mu­té.

Pour mieux «col­ler» à la de­mande, où le Ver­gine (sec) ne re­pré­sente qu'une por­tion congrue, la mai­son va bien­tôt mettre sur le mar­ché un «ru­by» plus jeune et un «dolce». Car le mar­sa­la, quand il n'est pas ré­duit à un in­gré­dient aro­ma­tique pour la cui­sine, se bat pour ne pas mou­rir ! Mais c'est une autre his­toire…

Vieilles vignes plan­tées au pied de l’Et­na

Le vi­gnoble Villa­grande, do­maine his­to­rique de l’Et­na

Les vieilles vignes du vi­gnoble Be­nan­ti sont plan­tées en

sol vol­ca­nique.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.