ORI­GINE DU COQ NOIR

Vins et Vignobles - - Vignobles -

Signe d'au­then­ti­fi­ca­tion, le Gal­lo Ne­ro (Coq noir) illus­tré sur le ru­ban qui re­couvre le ca­pu­chon de mé­tal est de­ve­nu le sym­bole vi­brant des vins DOCG du Chian­ti Clas­si­co re­con­nus en 1984. Ce qui les dif­fé­ren­cie des vins qui portent l'ap­pel­la­tion Chian­ti pro­duits dans d'autres ré­gions de Tos­cane.

La lé­gende ra­conte qu'à l'époque mé­dié­vale, les Flo­ren­tins et les Sien­nois se bat­taient constam­ment et pour mettre fin à cette guerre, on avait conclu qu'un che­va­lier de chaque ville par­ti­rait à l'aube au chant du coq et leur ren­contre dé­ter­mi­ne­rait les fron­tières de chaque ter­ri­toire. Bien ma­lins furent les Flo­ren­tins qui avaient choi­si un coq noir en­fer­mé, sans nour­ri­ture de­puis quelques jours et li­bé­ré avant l'aube, et dont le chant an­non­çait un dé­part an­ti­ci­pé. Lorsque le coq blanc du che­va­lier sien­nois com­men­ça à chan­ter, son ho­mo­logue flo­ren­tin avait dé­jà pris de l'avance, et la ren­contre eut lieu à une di­zaine de ki­lo­mètres de Sienne. Ain­si le ter­ri­toire du Chian­ti Clas­si­co a été dé­li­mi­té par cette fron­tière ba­sée sur une his­toire de coq.

Sym­bo­li­sé par l'ef­fi­gie du Coq Noir, le Consor­tium du Chian­ti Clas­si­co a été éta­bli en 1924, et au­jourd'hui Ser­gio Zin­ga­rel­li en est le 13e pré­sident, et le pre­mier à être d'ori­gine non tos­cane. D'ici à la fin de l'an­née, ce re­grou­pe­ment de pro­duc­teurs du Chian­ti Clas­si­co qui as­sure la pro­tec­tion et la va­lo­ri­sa­tion de l'ap­pel­la­tion au­ra éta­bli un par­te­na­riat avec la Cham­pagne pour dé­fendre et faire res­pec­ter leurs droits de dé­no­mi­na­tion dans le monde vi­ni­cole in­ter­na­tio­nal.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.