Londres en 2012 et main­te­nant Rio!

Vision (Canada) - - Collective/Community - MAXIME MYRE maxime.myre@eap.on.ca

Pa­trice Da­ge­nais alias Pi­co est un joueur de rug­by en fau­teuil rou­lant mé­daillé d’ar­gent aux Jeux pa­ra­lym­piques de Londres en 2012, mé­daillé d’or aux Jeux pa­ra­pa­na­mé­ri­cains de To­ron­to de 2015 et main­te­nant il est en di­rec­tion de la mé­daille d’or à Rio, rien de moins. Joueur de ho­ckey de talent, il était dans la mire des re­cru­teurs avant de tom­ber de plu­sieurs étages lors d’un ac­ci­dent de tra­vail, le clouant à une chaise rou­lante pour le res­tant de ses jours.

Il avait 18 ans. Après un an de thé­ra­pie phy­sique, il dé­cide de ne pas en être vic­time. Il dé­bute alors son en­traî­ne­ment qui le mè­ne­ra ul­ti­me­ment aux quatre coins de la pla­nète.

Au­jourd’hui, l’ath­lète de 30 ans est une ins­pi­ra­tion, non seule­ment au sein de son équipe dont il est co­ca­pi­taine, mais aus­si pour bien des jeunes dans la ré­gion de Pres­cott-Rus­sell.

Il a su surmonter ses dé­fis per­son­nels avant d’en­tre­prendre son aven­ture dans le monde du rug­by en fau­teuil rou­lant. Dire qu’il s’est sur­pas­sé ne serait pas lui faire jus­tice, il a ex­cel­lé dans son do­maine et il se di­rige vers les Jeux pa­ra­lym­piques de Rio.

Plu­sieurs ath­lètes sont du même avis : le sport en fau­teuil rou­lant de­mande da­van­tage de co­or­di­na­tion et d’ef­fort car non seule­ment les joueurs doivent-ils contrô­ler le jeu, ils doivent aus­si contrô­ler leur fau­teuil. Pa­trice Pi­co Da­ge­nais en ac­tion.

Avant son ac­ci­dent de tra­vail, le ho­ckeyeur jouait pour Saint-Isi­dore au ni­veau Junior C. Il se dé­mar­quait par son talent et son lea­der­ship, tel­le­ment qu’il était convoi­té par cer­tains re­cru­teurs.

À la suite de son ac­ci­dent, il a dû suivre une thé­ra­pie phy­sique tout en pen­sant re­non­cer à sa pas­sion, le sport.

Mais comme un phé­nix re­nais­sant de ses cendres, il prit un gage sur son ave­nir et se lan­ça à la pour­suite de ses rêves.

Ses rêves sont de­ve­nus une vi­sion et sa vi­sion un plan qu’il a su exé­cu­ter à la per­fec­tion.

C’est cette pers­pi­ca­ci­té al­liée à son talent qui fait de lui un mo­dèle pour les jeunes de la ré­gion.

Il est pré­sen­te­ment dans l’Ouest ca­na- di­en, en en­traî­ne­ment, afin d’être prêt pour prendre d’as­saut les Jeux pa­ra­lym­piques de Rio au Bré­sil, pour ra­me­ner, une fois de plus, une mé­daille au Ca­na­da.

Le pays tout en­tier est der­rière lui et son équipe, mais sur­tout, la pe­tite com­mu­nau­té d’Em­brun au­ra une pen­sée spé­ciale, lors de l’évè­ne­ment, pour l’ath­lète pa­ra­lym­pique lo­cal de­ve­nu un mo­dèle pour les jeunes.

—pa­ra­lym­pique.ca

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.