Le Ri­che­lieu Fon­da­teur tient son congrès à Haw­kes­bu­ry

Vision (Canada) - - Collectivité • Community - ÉLISE MER­LIN elise.mer­lin@eap.on.ca

Les man­da­taires de 18 clubs Ri­che­lieu de l’Est on­ta­rien et de l’Ouest qué­bé­cois ont conver­gé vers l’Hô­tel Qua­li­ty Inn de Haw­kes­bu­ry à l’oc­ca­sion du congrès de l’As­so­cia­tion Ri­che­lieu Fon­da­teur, qui se dé­rou­lait le wee­kend der­nier. Le thème cette an­née : la justice so­ciale pour la jeunesse d’au­jourd’hui.

Pen­dant trois jours, une qua­ran­taine de congres­sistes ont fra­ter­ni­sé et échan­gé entre elles dans le cadre de di­verses ac­ti­vi­tés, y com­pris des confé­rences et des ren­contres so­ciales. Le ven­dre­di a été ryth­mé par les re­trou­vailles des man­da­taires, avec au pro­gramme un golf ami­cal et une soi­rée vins et fro­mages. La jour­née du sa­me­di a été plus char­gée en ma­tière de confé­rences et d’échanges.

La jour­née a com­men­cé avec le le­ver du dra­peau fran­co-on­ta­rien en pré­sence de la mi­nistre de la Fran­co­pho­nie en On­ta­rio, Ma­rie-France La­londe qui, en tant que pré­si­dente d’hon­neur du congrès, a aus­si pro­non­cé l’al­lo­cu­tion d’ou­ver­ture. Francis Drouin et Jeanne Char­le­bois étaient éga­le­ment pré­sents pour l’oc­ca­sion.

En­suite, Jean-Claude La­rocque et De­nis Sau­vé, en­sei­gnants et au­teurs du livre John et le Rè­gle­ment 17, ont pro­non­cé une al­lo­cu­tion au su­jet du­dit rè­gle­ment, adop­té en Claude La­jon, Ma­rie France La­londe, Ma­rie-Noele Hoff­mann, Na­jat Ghan­nou, et les membres du Ri­che­lieu fon­da­teur 1917, qui in­ter­di­sait l’uti­li­sa­tion du fran­çais dans les écoles on­ta­riennes.

La jour­née s’est en­suite ani­mée au­tour de tables rondes, de confé­rences, de dis­cus­sions construc­tives sur le thème La jeunesse et la justice so­ciale, afin de trou­ver des so­lu­tions quant à ce pro­blème au­quel la jeunesse est confron­tée.

Hé­lène Four­nier, di­rec­trice gé­né­rale de Va­lo­ris, a te­nu une confé­rence et a sou­le­vé la ques­tion à sa­voir comment les clubs Ri­che­lieu pou­vaient ap­por­ter leurs aides à la si­tua­tion de pau­vre­té et de détresse qui touchent les jeunes de Pres­cott Rus­sell. Et puis, Simon Dro­let, di­rec­teur gé­né­ral du Centre d’in­ter­ven­tion en abus sexuels pour la fa­mille, a fait un por­trait de l’abus aux en­fants.

En après-mi­di, on a pré­sen­té et adop­té un nou­veau re­grou­pe­ment in­ter­na­tio­nal ap­pe­lé Ri­che­lieu sans fron­tières (RSF). Les deux par­te­naires fon­da­teurs de ce pro­gramme sont l’As­so­cia­tion Ri­che­lieu Fon­da­teur, et le Ri­che­lieu In­ter­na­tio­nal Eu­rope (RI-E), qui re­groupe des clubs Ri­che­lieu d’Eu­rope et d’Afrique. Ri­che­lieu sans fron­tières est né du be­soin de créer une tribune d’échange d’idées et de co­opé­ra­tion aux ni­veaux in­ter­na­tio­nal, national, ré­gio­nal et lo­cal. Il re­grou­pe­ra di­vers or­ga­nismes, prin­ci­pa­le­ment des clubs de ser­vice, voués à la pro­mo­tion de la fran­co­pho­nie et au ser­vice de la jeunesse.

Plus tard, Na­jat Ghan­nou, pré­si­dente du congrès, a pro­non­cé une confé­rence qui avait pour thème, la ra­di­ca­li­sa­tion chez les jeunes et trou­ver des so­lu­tions pour ne pas que les jeunes ne partent à l’ex­té­rieur du pays pour re­joindre des groupes ex­tré­mistes.

Le der­nier jour du congrès a été consa­cré à l’as­sem­blée gé­né­rale. Cé­ré­mo­nie de pas­sa­tion des pou­voirs, ac­ti­vi­tés, bref, elle s’est ter­mi­née sous les coups de mi­di.

Le Club Ri­che­lieu a pour mis­sion de faire la pro­mo­tion de la fran­co­pho­nie à l’échelle in­ter­na­tio­nale, na­tio­nale et lo­cale. Les membres du club sont au ser­vice de la fran­co­pho­nie et de la jeunesse par des ac­tions de types so­cial, édu­ca­tif, cultu­rel et éco­no­mique. Ga­briel Les­sard a été re­con­duit dans ses fonc­tions pen­dant un autre deux ans.

Gilles Grat­ton —pho­to four­nie par

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.