La Jour­née in­ter­na­tio­nale de la fille à Cas­sel­man !

Vision (Canada) - - Community - VICKY CHARBONNEAU vicky.charbonneau@eap.on.ca

To ce­le­brate the In­ter­na­tio­nal Day of the Girl Child, Oc­to­ber 11, the Pres­cott-Rus­sell Coa­li­tion to end vio­lence against wo­men, in col­la­bo­ra­tion with lo­cal French school boards, are plan­ning a bi­lin­gual ac­ti­vi­ty to en­cou­rage girls to en­hance their qua­li­ty of life as ci­ti­zens, and as agents of change in their fa­mi­lies, com­mu­ni­ty and across the na­tion. This ac­ti­vi­ty will be held on Oc­to­ber 11 in Cas­sel­man, at L’Aca­dé­mie de la Sei­gneu­rie (731 Des Pom­miers). As places are li­mi­ted, all youth, that iden­ti­fy as girls, and their pa­rents are en­cou­ra­ged to re­gis­ter and take part in this spe­cial “girls’ night out”. Tran­spor­ta­tion will be avai­lable. More in­for­ma­tion on Fa­ce­book page JI-Filles Pres­cott-Rus­sell. Pic­tu­red are the mem­bers of the or­ga­ni­zing com­mit­tee. Tous les jeunes de la 4e à la 6e an­née s’iden­ti­fiant au genre fé­mi­nin, ain­si que leurs pa­rents, sont in­vi­tés à par­ti­ci­per à l’évè­ne­ment spé­cial – et bi­lingue- entre filles, qui au­ra lieu à Cas­sel­man le 11 oc­tobre pro­chain.

En ef­fet, à l’oc­ca­sion de la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la fille, la Coa­li­tion de Pres­cottRus­sell pour éli­mi­ner la vio­lence faite aux femmes (co­mi­té or­ga­ni­sa­teur), en col­la­bo­ra­tion avec les conseils sco­laires fran­co­phones, or­ga­nise une ac­ti­vi­té bi­lingue afin d’en­ga­ger les filles, non seu­le­ment à amé­lio­rer leur qua­li­té de vie à titre de ci­toyennes, mais éga­le­ment à titre d’agentes de chan­ge­ment dans leur fa­mille, leur com­mu­nau­té et leur na­tion.

Pour une qua­trième an­née, l’ac­ti­vi­té, qui est de re­tour à Cas­sel­man, se tien­dra à l’Aca­dé­mie de la Sei­gneu­rie (731, rue Des Pom­miers) dès 16 h 30. Au me­nu de la jour­née, des té­moi­gnages de femmes ins­pi­rantes, des ate­liers pour les filles (danse, jour­nal créa­tif / col­lage vraie beau­té, im­pro­vi­sa­tion et créa­tion de bi­joux), ain­si que plu­sieurs pe­tits mo­ments spé­ciaux – avis aux ama­teurs de pein­ture ! - sont au rendez-vous !

Du transport est dis­po­nible se­lon l’ho­raire éta­bli. Des dé­parts se fe­ront, d’une part, de Ro­ck­land, Cla­rence Creek, Bour­get, Li­moges et Em­brun, tan­dis qu’un autre au­to­bus fe­ra les sec­teurs de Hawkesbury, Al­fred, Plan­ta­ge­net et Saint-Isi­dore.

Pour plus de ren­sei­gne­ments sur le mode d’ins­crip­tion ain­si que tous les dé­tails, les in­té­res­sés sont in­vi­tés à al­ler consul­ter la page Fa­ce­book JI-Filles Pres­cott-Rus­sell.

Les places sont li­mi­tées

Le thème de cette an­née est Re­prendre ma voie par la voix. La par­ti­ci­pa­tion et l’en­ga­ge­ment ac­tifs des par­te­naires com­mu­nau­taires per­met­tront d’of­frir des ate­liers aux jeunes filles et à leurs pa­rents afin de pro­mou­voir la créa­ti­vi­té, l’ex­pres­sion, l’es­time et l’image de soi. Le but étant pour ces jeunes filles d’ap­prendre à af­fir­mer leurs droits à une vie sans vio­lence et de les ou­tiller pour s’épa­nouir plei­ne­ment. Les pa­rents se­ront éga­le­ment in­vi­tés à s’in­for­mer sur le consen­te­ment et comment en dis­cu­ter avec leurs en­fants.

À pro­pos du 11 oc­tobre

L’ONU a choi­si cette date pour pro­mou­voir les droits fon­da­men­taux des filles dans le monde. Créée en 2011, la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la fille a pour but de mettre en évi­dence les in­éga­li­tés de genre qui sub­sistent en­core entre filles et gar­çons. L’ob­jec­tif de cette jour­née est de lut­ter contre les dis­cri­mi­na­tions et les abus dont souffrent les filles dans le monde en­tier.

Par exemple, se­lon des sta­tis­tiques conte­nues dans Condi­tion Fé­mi­nine Ca­na­da 2012, on di­sait que par­mi les 130 mil­lions de jeunes qui ne fré­quentent pas l’école à l’échelle mon­diale, 70 % sont des filles.

« L’idée, c’était d’es­sayer de sen­si­bi­li­ser tout le monde à de telles réa­li­tés et de pou­voir, lo­ca­le­ment dans nos com­mu­nau­tés, re­don­ner le pou­voir à nos filles pour que jus­te­ment ces choses-là puissent chan­ger », a dé­cla­ré Anne Ju­tras, co­pré­si­dente de la Coa­li­tion pour éli­mi­ner la vio­lence faite aux femmes de Pres­cott-Rus­sell et membre du co­mi­té or­ga­ni­sa­teur de la Jour­née in­ter­na­tio­nale de la fille de Pres­cott-Rus­sell.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.