Des élèves qui bougent pour fi­nan­cer leurs classes vertes

Vision (Canada) - - Collectivité • Community - CA­RO­LINE PRÉ­VOST ca­ro­line.pre­vost@eap.on.ca

Tous les élèves de l’École élé­men­taire ca­tho­lique Sainte-Tri­ni­té, à Ro­ck­land, ont par­ti­ci­pé, le 19 oc­tobre der­nier, à un zum­ba­thon dans le but d’amas­ser des fonds qui ser­vi­ront à fi­nan­cer des pro­jets sco­laires.

Sous le thème des su­per­hé­ros, les élèves de l’École élé­men­taire ca­tho­lique Sain­teT­ri­ni­té ont, pour le temps d’une jour­née, trans­for­mé leur gym­nase en piste de danse, pour par­ti­ci­per à un zum­ba­thon. L’ob­jec­tif der­rière cet évè­ne­ment, qui a eu lieu jeu­di der­nier, était de col­lec­ter des fonds qui fi­nan­ce­ront dif­fé­rents pro­jets sco­laires au cou­rant de l’an­née.

Cette an­née, on ai­me­rait qu’une par­tie des fonds amas­sés soit in­ves­tie dans la construc­tion d’un pa­villon de jar­din. À l’heure ac­tuelle, des classes vertes ont lieu à l’école Sainte-Tri­ni­té : les élèves vont à l’ex­té­rieur, soit dans la fo­rêt ou dans la com­mu­nau­té, et ap­prennent sur le ter­rain.

« Je trouve que c’est la meilleure fa­çon pour les élèves d’ap­prendre, ils se sou­viennent beau­coup plus des lettres qu’ils ont écrites dans la terre que de celles qu’ils ont vues au ta­bleau », a men­tion­né Ja­nie Turcotte, une en­sei­gnante don­nant plu­sieurs classes vertes par se­maine. Sans pa­villon de jar­din, une fois que les élèves ont com­plé­té l’ac­ti­vi­té à l’ex­té­rieur, la le­çon se doit d’être ter­mi­née à l’in­té­rieur. Avec un pa­villon de jar­din, on pour­rait of­frir aux élèves de l’école des classes qui se dé­rou­le­raient com­plè­te­ment à l’ex­té­rieur.

La classe verte est l’un des moyens mis en place par l’école Sainte-Tri­ni­té pour ob­te­nir une cer­ti­fi­ca­tion Éco-École, un pro­gramme vo­lon­taire pour re­con­naître les écoles on­ta­riennes en­ga­gées éco­lo­gi­que­ment. Le re­cy­clage, l’éco­no­mie d’éner­gie, l’ins­tau­ra­tion de jour­nées sans dé­chets, la sen­si­bi­li­sa­tion au­près des élèves et du per­son­nel ain­si que le ver­dis­se­ment de la cour sont tous d’autres moyens mis en oeuvre par l’école qui lui a per­mis d’ob­te­nir sa cer­ti­fi­ca­tion ar­gent ÉcoÉ­cole, l’an pas­sé. C’est d’ailleurs pour res­ter dans cet es­prit éco­lo­gique que le conseil d’école a choi­si d’or­ga­ni­ser un zum­ba­thon, une ac­ti­vi­té phy­sique pro­mou­vant la san­té.

Jus­qu’à main­te­nant, les membres du co­mi­té or­ga­ni­sa­teur du zum­ba­thon ont comp­té au-de­là de 9000 $ de fonds amas­sés grâce à la te­nue de l’évè­ne­ment. Le 19 oc­tobre der­nier, tous les élèves de l’École élé­men­taire ca­tho­lique Sainte-Tri­ni­té, à Ro­ck­land, par­ti­ci­paient à un zum­ba­thon dans le but d’amas­ser des fonds pour fi­nan­cer dif­fé­rents pro­jets sco­laires.Une par­tie des fonds amas­sés lors du zum­ba­thon ser­vi­ra à fi­nan­cer un pa­villon de jar­din, ce qui fa­ci­li­te­ra la te­nue des classes vertes. La classe verte est l’un des moyens mis en place par l’école Sainte-Tri­ni­té pour ob­te­nir une cer­ti­fi­ca­tion Éco-École. Le re­cy­clage, l’éco­no­mie d’éner­gie, l’ins­tau­ra­tion de jour­nées sans dé­chets, la sen­si­bi­li­sa­tion au­près des élèves et du per­son­nel ain­si que le ver­dis­se­ment de la cour sont tous d’autres moyens ins­tau­rés, avec les­quels l’école Sainte-Tri­ni­té a rem­por­té sa cer­ti­fi­ca­tion ar­gent Éco-École, l’an pas­sé.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.