L’EN­TRÉE DU PAR­TAGE DE BOUR­GET JU­GÉE DANGEUREUSE PAR CER­TAINS

Vision (Canada) - - Actualites - News - FRAN­CIS RA­CINE fran­cis.Ra­cine@eap.on.ca

« C’est mal­com­mode et même fa­ti­gant. »

C’est ce qu’ex­pli­quait Rhéal Car­rière en poin­tant du doigt le cô­té droit de l’en­trée du Par­tage de Bour­get. Ré­sident du 2261, rue La­val, soit la pro­prié­té si­tuée à droite de l’éta­blis­se­ment acha­lan­dé, ce­lui-ci dit être sou­vent coin­cé dans sa propre en­trée. En ef­fet, plu­sieurs au­to­mo­bi­listes se garent sou­vent dans les deux étroits es­paces entre Le Par­tage et les deux en­trées des ré­si­dences voi­sines de l’édi­fice très fré­quen­té.

Ceux-ci bloquent donc l’en­trée de M. Car­rière, qui a dé­jà dû se rendre au Par­tage afin d’in­for­mer des au­to­mo­bi­listes. « L’un d’entre eux m’a dé­jà ré­pon­du qu’il al­lait m’en don­ner une, a ex­pli­qué le ré­sident frus­tré, mon­trant son poing.

Quant aux mul­tiples bé­né­voles du Par­tage, ils sou­haitent que la Ville ins­talle soit des pan­neaux in­ter­di­sant le sta­tion­ne­ment entre les deux pro­prié­tés ou des lignes jaunes sur le pa­vé.

« Cô­té sé­cu­ri­té, il fau­drait que ça change, a fait va­loir Ré­jeanne Hur­tu­bise, bé­né­vole au Par­tage de Bour­get et membre de son con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion (CA). C’est sou­vent dan­ge­reux lorsque l’on sort du sta­tion­ne­ment. On ne voit pas grand-chose. »

Se­lon Mme Hur­tu­bise, l’éta­blis­se­ment se­rait tel­le­ment acha­lan­dé lors des heures d’ou­ver­ture que cer­tains vi­si­teurs doivent sta­tion­ner leur vé­hi­cule près du coin de la rue La­val et du che­min Cham­plain.

Pour sa part, la conseillère du quar­tier 8, Diane Choi­nière, tente de ré­gler le pro­blème une fois pour toutes, en in­ter­di­sant aux au­to­mo­bi­listes de se ga­rer entre le 2249 et 2265 rue La­val.

Se­lon Mme Choi­nière, un rè­gle­ment mu­ni­ci­pal se­rait dé­jà en vi­gueur, in­ter­di­sant le sta­tion­ne­ment aux abords du Par­tage de Bour­get. « Mais il n’y a pas de pan­neaux pour dire aux gens de ne pas sta­tion­ner là. »

La conseillère a pré­sen­té le su­jet aux autres conseillers et au maire Guy Des­jar­dins le 10 sep­tembre der­nier, lors la réunion du con­seil mu­ni­ci­pal. « J’ai re­çu plu­sieurs pho­tos et plaintes à ce su­jet, a-t-elle fait re­mar­quer. »

« Moi aus­si, a vite ajou­té M. Des­jar­dins. Le dé­par­te­ment res­pon­sable est conscient du pro­blème. »

Tou­te­fois, à l’heure de mettre sous presse, au­cune date exacte n’a été ob­te­nue en ce qui concerne l’ins­tal­la­tion de pan­neaux ou de lignes jaunes. “It’s a sa­fe­ty ha­zard.” Those were the words echoed by some of the vo­lun­teers at the Par­tage in Bour­get, concer­ning the en­trance of the es­ta­blish­ment’s par­king lot, du­ring open hours. Some mo­to­rists are known to park their cars in the small areas bet­ween the Par­tage and the two re­si­dences sur­roun­ding it, cau­sing hea­daches for the re­si­dents who say they are of­ten blo­cked in­side their own dri­ve­ways.

« L’un d’entre eux m’a dé­jà ré­pon­du qu’il al­lait m’en don­ner une, a ex­pli­qué le ré­sident frus­tré, mon­trant son poing.

—pho­to Fran­cis Ra­cine

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.