Bien­ve­nue en Chine

China Today (French) - - À NOS LECTEURS -

« En sep­tembre, le som­met du G20 au­ra lieu à Hangz­hou. Nous es­pé­rons tra­vailler avec les autres pays pour amé­lio­rer la gou­ver­nance mon­diale et pro­mou­voir la re­prise stable de l’éco­no­mie mon­diale », a dé­cla­ré le pre­mier mi­nistre chi­nois Li Ke­qiang en in­vi­tant les par­ti­ci­pants au 11e som­met de l’ASEM, qui s’est te­nu à Ou­lan-Ba­tor le 15 juillet.

Ac­tuel­le­ment, la si­tua­tion mon­diale est ca­rac­té­ri­sée par des chan­ge­ments com­plexes. Avec le ré­ajus­te­ment pro­fond de l’éco­no­mie mon­diale, l’évo­lu­tion ac­cé­lé­rée de l’échi­quier et de l’ordre in­ter­na­tio­naux, les di­vers pays af­frontent des op­por­tu­ni­tés ma­jeures et des dé­fis ri­gou­reux. La re­cherche de co­opé­ra­tion et la pro­mo­tion du dé­ve­lop­pe­ment de­meurent des tâches lourdes. Du­rant le Som­met de l’ASEM, le pre­mier mi­nistre chi­nois a ap­pe­lé toutes les par­ties à suivre les prin­cipes de res­pect mu­tuel, de com­mu­ni­ca­tion ami­cale et les consen­sus at­teints lors du som­met pour ef­fec­tuer des re­cherches po­si­tives sur de nou­velles voies de co­opé­ra­tion glo­bale Asie-Eu­rope, et pour éle­ver le ni­veau de co­opé­ra­tion. Li Ke­qiang a avan­cé trois pro­po­si­tions re­la­tives à la co­opé­ra­tion Asie-Eu­rope : in­no­ver dans la concep­tion de la co­opé­ra­tion, mul­ti­plier les forces mo­trices de la co­opé­ra­tion et conso­li­der ses bases hu­maines. La Chine sou­haite que le som­met de Hangz­hou, mé­ca­nisme im­por­tant de la gou­ver­nance mon­diale, joue un rôle plus im­por­tant dans l’amé­lio­ra­tion de la gou­ver­nance et la pro­mo­tion de la re­prise stable de l’éco­no­mie mon­diale.

Pour réa­li­ser ces deux ob­jec­tifs, les éco­no­mies du monde doivent s’ef­for­cer de sau­ve­gar­der la paix et la sta­bi­li­té mon­diales et ré­gio­nales. Elles doivent aus­si amé­lio­rer le rôle et l’in­fluence des mé­ca­nismes mul­ti­la­té­raux comme le Som­met de l’ASEM et le G20 dans la gou­ver­nance mon­diale, ré­pondre d’une voix com­mune aux grandes ques­tions in­ter­na­tio­nales dans l’idée de pré­ser­ver l’ordre in­ter­na­tio­nal d’après la Se­conde Guerre mon­diale, pro­mou­voir un dé­ve­lop­pe­ment plus équi­table et plus ra­tion­nel de l’ordre in­ter­na­tio­nal et du sys­tème de gou­ver­nance mon­diale, et sau­ve­gar­der l’éga­li­té et la jus­tice en re­je­tant la men­ta­li­té de la guerre froide et les jeux à somme nulle.

Les di­verses éco­no­mies du monde doivent in­sis­ter sur l’es­prit d’ou­ver­ture, de di­ver­si­té et de ga­gnant-ga­gnant, s’adap­ter à la mon­dia­li­sa­tion éco­no­mique, éle­ver le ni­veau de la li­bé­ra­li­sa­tion et de la fa­ci­li­ta­tion du com­merce et de l’in­ves­tis­se­ment, s’op­po­ser au pro­tec­tion­nisme et à la guerre com­mer­ciale, sau­ve­gar­der conjoin­te­ment l’ordre du com­merce et de l’in­ves­tis­se­ment, qui est mar­qué par la jus­tice et le re­fus des dis­cri­mi­na­tions. La Chine pro­pose des pro­grammes ma­jeurs de co­opé­ra­tion comme les Nou­velles Routes de la Soie, et pré­co­nise la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale en ma­tière de ca­pa­ci­tés de pro­duc­tion. Tout ce­la cor- re­spond aux avan­tages en res­sources et à la de­mande réelle des pays et ré­gions. Ce­la ai­de­ra toutes les par­ties à mettre en va­leur leurs avan­tages re­la­tifs, à bri­ser les gou­lots de dé­ve­lop­pe­ment ré­gio­nal, à amé­lio­rer la ca­pa­ci­té et le ni­veau de dé­ve­lop­pe­ment. La Chine sou­haite bâ­tir avec toutes les par­ties une plate-forme co­opé­ra­tive ca­rac­té­ri­sée par l’in­clu­si­vi­té, l’équi­libre et la pré­fé­rence gé­né­ra­li­sée, afin de pro­mou­voir le dé­ve­lop­pe­ment com­mun.

La Chine a fixé comme thème prin­ci­pal du som­met de Hangz­hou « Créer une éco­no­mie mon­diale in­no­vante, dy­na­mique, in­ter­con­nec­tée et in­clu­sive », en es­pé­rant par­ve­nir à des consen­sus va­lo­ri­sants et exé­cu­toires dans l’in­no­va­tion du mode de croissance, l’amé­lio­ra­tion de la gou­ver­nance éco­no­mique et fi­nan­cière, la pro­mo­tion du com­merce et de l’in­ves­tis­se­ment, et l’ac­cé­lé­ra­tion d’un dé­ve­lop­pe­ment in­clu­sif et in­ter­con­nec­té, afin de fa­vo­ri­ser la re­prise et la croissance de l’éco­no­mie mon­diale.

La Chine et les autres pays se sont ef­for­cés de me­ner à bien ce som­met. En avril der­nier, au siège de l’ONU à New York, Li Bao­dong, vice-mi­nistre chi­nois des Af­faires étran­gères et co­or­di­na­teur chi­nois des af­faires du G20, a re­mar­qué que le som­met de Hangz­hou réa­li­se­rait deux re­cords dans l’his­toire du G20 : pla­cer pour la pre­mière fois les ques­tions liées au dé­ve­lop­pe­ment au ni­veau de prio­ri­té de la po­li­tique ma­croé­co­no­mique mon­diale, et éla­bo­rer pour la pre­mière fois un Plan d’ac­tion sur l’ap­pli­ca­tion du pro­gramme du dé­ve­lop­pe­ment du­rable pour 2030. En juillet, la Confé­rence des mi­nistres du Com­merce (CMC) du G20 a éla­bo­ré les in­di­ca­teurs des pers­pec­tives com­mer­ciales mon­diales et un prin­cipe di­rec­teur de l’in­ves­tis­se­ment, a pu­blié une pre­mière dé­cla­ra­tion conjointe, et est par­ve­nue à un do­cu­ment stra­té­gique sur la croissance du com­merce. Le 22 juillet, Li Ke­qiang a or­ga­ni­sé une table ronde à Bei­jing avec Kim Yong, pré­sident de la Banque mon­diale, Ch­ris­tine La­garde, di­rec­trice gé­né­rale du FMI, Roberto Aze­vê­do, di­rec­teur gé­né­ral de l’OMC, Guy Ry­der, di­rec­teur gé­né­ral de l’OIT (Or­ga­ni­sa­tion in­ter­na­tio­nale du tra­vail), An­gel Gurría, se­cré­taire gé­né­ral de l’OCDE (Or­ga­ni­sa­tion de co­opé­ra­tion et de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­miques) et Mark Car­ney, pré­sident du Conseil de sta­bi­li­té fi­nan­cière. Toutes les par­ties s’ac­cordent à pen­ser qu’il faut agir en com­mun pour pro­mou­voir la ré­forme struc­tu­relle, sta­bi­li­ser la fi­nance et orien­ter les pré­vi­sions, en vue de fa­vo­ri­ser la croissance ri­gou­reuse, du­rable et équi­li­brée de l’éco­no­mie chi­noise et mon­diale.

En 2016, le som­met de Hangz­hou crée­ra une nou­velle op­por­tu­ni­té d’amé­lio­ra­tion de la gou­ver­nance mon­diale et de pro­mo­tion d’une re­prise stable de l’éco­no­mie mon­diale. Les Chi­nois sont prêts. Bien­ve­nue en Chine.

« Nous es­pé­rons tra­vailler avec les autres pays pour amé­lio­rer la gou­ver­nance mon­diale et pro­mou­voir la re­prise stable de l’éco­no­mie mon­diale. »

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.