Ap­pro­fon­dir le par­te­na­riat éco­no­mique et ren­for­cer le mo­teur de dé­ve­lop­pe­ment

China Today (French) - - À NOS LECTEURS -

« Des mil­liers de ki­lo­mètres ne sau­raient sé­pa­rer des bons amis. » Ce dis­cours, pro­non­cé par le pré­sident chi­nois Xi Jin­ping lors de sa pre­mière vi­site of­fi­cielle en Amé­rique la­tine il y a trois ans, prend tout son sens au­jourd’hui. Du 17 au 23 no­vembre der­nier, Xi Jin­ping a ef­fec­tué son troi­sième voyage pré­si­den­tiel en Amé­rique la­tine, au cours du­quel il s’est ren­du en Équa­teur, au Pé­rou et au Chi­li. Dans cha­cun de ces trois pays, il a me­né des dis­cus­sions ap­pro­fon­dies avec les chefs d’État sur la co­opé­ra­tion dans les sec­teurs clés : l’ac­cé­lé­ra­tion de la mise en place d’une zone de libre-échange bi­la­té­rale, l’éta­blis­se­ment de parcs in­dus­triels et la hausse des ca­pa­ci­tés de pro­duc­tion, ain­si que la construc­tion d’in­fra­struc­tures.

En 2015, la Chine et l’Équa­teur ont an­non­cé l’éta­blis­se­ment d’un par­te­na­riat stra­té­gique. La même an­née, le com­merce bi­la­té­ral s’est chif­fré à 4,13 mil­liards de dol­lars, et les in­ves­tis­se­ments di­rects chi­nois en Équa­teur ont dé­pas­sé les 6 mil­liards. Le pré­sident équa­to­rien Ra­fael Cor­rea a com­men­té que les re­la­tions si­no-équa­to­riennes étaient ac­tuel­le­ment « à l’apo­gée de leur his­toire ». Au cours de sa vi­site en Équa­teur, Xi Jin­ping a as­sis­té à Qui­to, aux cô­tés de son ho­mo­logue Ra­fael Cor­rea, à l’inau­gu­ra­tion d’un la­bo­ra­toire com­mun au Centre d’in­ter­ven­tion et de se­cours d’ur­gence ECU-911construit avec l’aide chi­noise, a sui­vi en di­rect par vi­sio­con­fé­rence la cé­ré­mo­nie de pose de la pre­mière pierre d’un hô­pi­tal lui aus­si bâ­ti avec la par­ti­ci­pa­tion chi­noise à Chone, ain­si qu’au dé­mar­rage de la centrale hy­dro­élec­trique ache­vée de Co­ca Co­do Sin­clair.

La Chine et le Pé­rou fê­taient cette an­née le 45e an­ni­ver­saire de l’éta­blis­se­ment de leurs re­la­tions di­plo­ma­tiques. De nos jours, le Pé­rou est le seul pays d’Amé­rique la­tine à avoir à la fois mis en place un par­te­na­riat stra­té­gique glo­bal avec la Chine et si­gné avec elle une sé­rie d’ac­cords de libre-échange. À l’heure ac­tuelle, la Chine est le plus grand par­te­naire com­mer­cial du Pé­rou, qui lui re­pré­sente le qua­trième par­te­naire com­mer­cial de la Chine en Amé­rique la­tine. Dans la pre­mière moi­tié de l’an­née 2016, le vo­lume des échanges com­mer­ciaux si­no-pé­ru­viens s’est éle­vé à 7,191 mil­liards de dol­lars, soit +9,36 % en glis­se­ment an­nuel ; par­mi ces échanges, la Chine a im­por­té pour 4,407 mil­liards de dol­lars de pro­duits pé­ru­viens, soit +22,04 % en glis­se­ment an­nuel, un taux plus éle­vé que la crois­sance du com­merce ex­té­rieur chi­nois sur la même pé­riode. En outre, plus de 170 entreprises chi­noises in­ves­tissent au Pé­rou.

Quant au Chi­li, il a été le pre­mier pays sud-amé­ri­cain à éta­blir des re­la­tions di­plo­ma­tiques avec la Chine, à re­con­naître plei­ne­ment son sta­tut d’éco­no­mie de mar­ché et à si­gner avec elle un ac­cord de libre-échange (ALE). En une dé­cen­nie, le vo­lume des échanges bi­la­té­raux est pas­sé de 8 mil­liards de dol­lars en 2005 à 31 mil­liards en 2015.

À l’ordre du jour de la vi­site du pré­sident Xi Jin­ping, fi­gu­rait la 24e réu­nion in­for­melle des di­ri­geants de l’APEC (Co­opé­ra­tion éco­no­mique pour l’Asie-Pa­ci­fique) te­nue les 19 et 20 no­vembre à Li­ma, ca­pi­tale du Pé­rou. Fon­dée en 1989, l’APEC, qui ras­semble au­jourd’hui 21 membres, est le mé­ca­nisme de co­opé­ra­tion éco­no­mique et com­mer­ciale de haut ni­veau le plus in­fluent et cou­vrant le plus de do­maines dans la ré­gion Asie-Pa­ci­fique. En ver­tu du thème « Crois­sance de qua­li­té et dé­ve­lop­pe­ment hu­main » choi­si pour cette an­née, plu­sieurs su­jets ont été abor­dés lors de la réu­nion, à sa­voir, comment joindre les ef­forts de toutes les par­ties pour par­ve­nir à une crois­sance por­tée par l’in­no­va­tion, comment conso­li­der le rôle mo­teur de l’Asie-Pa­ci­fique pour l’éco­no­mie mon­diale et comment ap­pro­fon­dir le pro­ces­sus d’in­té­gra­tion ré­gio­nale.

Ré­gion à la crois­sance éco­no­mique la plus dy­na­mique ces der­nières an­nées, l’Asie-Pa­ci­fique re­pré­sente au­jourd’hui 60 % du vo­lume éco­no­mique glo­bal et en­vi­ron 46 % du com­merce in­ter­na­tio­nal. En ré­ponse au phé­no­mène de la « mon­dia­li­sa­tion in­ver­sée » qui s’ob­serve do­ré­na­vant dans plu­sieurs en­ti­tés éco­no­miques à di­vers de­grés, la dé­cla­ra­tion adop­tée à l’is­sue de la réu­nion ré­af­firme l’en­ga­ge­ment de « fa­vo­ri­ser la créa­tion à long terme d’une zone de libre-échange Asie-Pa­ci­fique to­ta­le­ment in­té­grée » et pro­pose, à cette fin, d’ap­pro­fon­dir l’in­té­gra­tion éco­no­mique ré­gio­nale de l’APEC.

La Chine s’est tou­jours en­ga­gée à pro­mou­voir l’in­ter­con­nexion éco­no­mique mon­diale. L’ini­tia­tive des Nou­velles Routes de la Soie, pro­po­sée par la Chine il y a trois ans, a dé­jà ga­gné la par­ti­ci­pa­tion ac­tive et le sou­tien d’une cen­taine de pays et d’or­ga­ni­sa­tions in­ter­na­tio­nales. Dans son dis­cours in­vi­tant à « ap­pro­fon­dir le par­te­na­riat pour dy­na­mi­ser le dé­ve­lop­pe­ment » pro­non­cé lors du Som­met des di­ri­geants de l’APEC, le pré­sident Xi Jin­ping a dé­cla­ré, chiffres à l’ap­pui, que la Chine compte contri­buer comme il se doit au ren­for­ce­ment de l’in­ter­con­nexion éco­no­mique en Asie-Pa­ci­fique par le biais d’ac­tions concrètes.

Il a pro­non­cé les pa­roles sui­vantes : « Ces cinq pro­chaines an­nées, le to­tal des im­por­ta­tions et ex­por­ta­tions de la Chine de­vrait at­teindre 8 000 mil­liards de dol­lars ; les in­ves­tis­se­ments étran­gers en Chine de­vraient grim­per à 600 mil­liards ; le mon­tant to­tal des in­ves­tis­se­ments chi­nois à l’étran­ger de­vrait s’éle­ver à 750 mil­liards ; et le nombre de vi­sites des tou­ristes chi­nois à l’étran­ger de­vrait pas­ser à 700 mil­lions. Ces pers­pec­tives of­fri­ront aux pays du monde en­tier un mar­ché plus élar­gi, plus de ca­pi­taux, des pro­duits plus va­riés et des op­por­tu­ni­tés de co­opé­ra­tion plus pré­cieuses. »

La Chine compte contri­buer comme il se doit au ren­for­ce­ment de l’in­ter­con­nexion éco­no­mique en AsiePa­ci­fique par le biais d’ac­tions concrètes.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.