Le yuan dans le pa­nier DTS… et bien­tôt uti­li­sé par tous ?

China Today (French) - - DOSSIER - CHAI YIFEI*

la créa­tion d’une com­mu­nau­té de des­tin par­ta­gé, la construc­tion d’un ré­seau glo­bal des par­te­na­riats mon­diaux, l’en­cou­ra­ge­ment d’un concept de sé­cu­ri­té ca­rac­té­ri­sé par la com­mu­nau­té, l’in­té­gra­tion, la co­opé­ra­tion et la du­ra­bi­li­té. Tout ce­la est fa­vo­ra­ble­ment ac­cueilli par la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale.

En 2016, la Chine a as­su­ré la pré­si­dence du G20 et a or­ga­ni­sé avec suc­cès le Som­met du G20 à Hangz­hou. Au cours de ce som­met, le pré­sident Xi Jin­ping a don­né pour la pre­mière fois un ex­po­sé com­plet du concept glo­bal de la Chine sur la gou­ver­nance éco­no­mique du monde, en pré­sen­tant l’in­no­va­tion comme le noyau des ef­forts, en met­tant l’ac­cent sur le dé­ve­lop­pe­ment, qui est la clé de la co­or­di­na­tion en ma­tière de po­li­tique ma­croé­co­no­mique, en dres­sant l’en­ca­dre­ment des règles de l’in­ves­tis­se­ment mul­ti­la­té­ral glo­bal, en pu­bliant la Dé­cla­ra­tion pré­si­den­tielle sur le chan­ge­ment cli­ma­tique et en in­tro­dui­sant les fi­nances vertes à l’ordre du jour du G20. Le som­met de Hangz­hou est un im­por­tant tour­nant dans la trans­for­ma­tion de la gou­ver­nance mon­diale. Il dé­montre que la Chine at­tache une plus grande at­ten­tion à la gou­ver­nance mon­diale et qu’elle est plus con­fiante en ses ef­forts pour faire avan­cer la co­opé­ra­tion entre grandes na­tions, pour réa­li­ser une co­or­di­na­tion glo­bale et sau­ve­gar­der la paix mon­diale et orien­ter l’ordre mon­dial dans un sens plus équi­table et plus rai­son­nable.

La confiance et la conscience de la Chine dans la gou­ver­nance mon­diale ré­sultent de l’ap­pel de notre époque. Une gou­ver­nance mon­diale au­then­tique n’est pas une gou­ver­nance me­née par les ÉtatsU­nis ou l’Oc­ci­dent, mais par tous les pays du monde, no­tam­ment par les pays en voie de dé­ve­lop­pe­ment qui re­pré­sentent la ma­jo­ri­té de l’hu­ma­ni­té. C’est une ac­tion col­lec­tive dic­tée par la Charte des Na­tions unies et les autres normes re­con­nues ré­gis­sant les re­la­tions in­ter­na­tio­nales pour ré­agir aux dé­fis de ca­rac­tère mon­dial. La gou­ver­nance mon­diale doit l’être vé­ri­ta­ble­ment. C’est un ob­jec­tif ré­su­mé par la phrase : « Dans la voie royale, tout le monde tra­vaille pour l’in­té­rêt pu­blic. »

Un après-mi­di de la mi-sep­tembre, à l’aé­ro­port de Franc­fort­sur-le-Main, en Al­le­magne. Chen Shi, un tou­riste chi­nois dont le voyage en Eu­rope touche à sa fin, pa­tiente, l’air an­xieux, dans la longue file d’at­tente de­vant le gui­chet de dé­taxe.

« Les voya­geurs chi­nois sou­hai­tant bé­né­fi­cier d’un rem­bour­se­ment de la TVA via Ali­pay (so­lu­tion de paie­ment sur In­ter­net) sont priés de ve­nir ici. Il suf­fit de ren­sei­gner sur le bor­de­reau de dé­taxe nom et pré­nom, nu­mé­ro de pas­se­port, adresse et nu­mé­ro de compte Ali­pay. Cette pro­cé­dure n’en­traîne au­cuns frais de ges­tion sup­plé­men­taires. »

Chen Shi lève la tête et dé­couvre qu’un membre du per­son­nel de l’aé­ro­port est en train de lan­cer un ap­pel, en man­da­rin, aux pas­sa­gers chi­nois. Comme l’heure d’em­bar­que­ment pour son vol s’ap­prête à son­ner, il se pré­ci­pite à la ren­contre de l’em­ployé, lui tend le bor­de­reau de dé­taxe rem­pli avec les in­for­ma­tions né­ces­saires et se di­rige di­rec­te­ment à la porte d’em­bar­que­ment.

Dix jours ou­vrables plus tard. L’équi­valent en de­vise chi­noise (ren­min­bi, ou yuan) de la somme dé­taxée est dé­jà vi­ré sur son compte Ali­pay. « Je ne pen­sais pas qu’à l’étran­ger aus­si, il est pos­sible d’uti­li­ser Ali­pay et même son compte en yuan. »

Cette agréable sur­prise, Chen Shi la doit

Le 3 dé­cembre 2014, la Banque de Chine a or­ga­ni­sé la cé­ré­mo­nie de lan­ce­ment des ser­vices de com­pen­sa­tion et de rè­gle­ment en yuan à Pa­ris.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.