Quand les entreprises pri­vées se lancent à l’in­ter­na­tio­nal

China Today (French) - - DOSSIER - Liu Shao­hua et Lei Gong­ming*

an­née 2016 est la quin­zième an­née de la stra­té­gie dite « d’in­ter­na­tio­na­li­sa­tion » comme on la nomme for­mel­le­ment. L’in­ves­tis­se­ment chi­nois à l’étran­ger a su­bi un chan­ge­ment à la fois quan­ti­ta­tif et qua­li­ta­tif. Après les consor­tiums d’État, ce sont dé­sor­mais les entreprises pri­vées qui se lancent à l’in­ter­na­tio­nal et ac­quièrent le sta­tut d’in­ves­tis­seur glo­bal.

Les for­tunes pri­vées ren­forcent la ten­dance

Ce n’est un se­cret pour per­sonne, les entreprises chi­noises s’en­gagent à l’étran­ger à marche for­cée. Au pre­mier se­mestre de cette an­née, alors que les fu­sions-ac­qui­si­tions in­ter­na­tio­nales ini­tiées par des entreprises pu­bliques aug­men­taient de fa­çon si­gni­fi­ca­tive, elles ont été pour­tant dé­pas­sées pour la pre­mière fois par le mon­tant des tran­sac­tions de ce type par des entreprises pri­vées. Deux tiers des 20 fu­sions-ac­qui­si­tions les plus importantes sont le fait d’entreprises pri­vées.

138 entreprises pri­vées du Top 500 chi­nois ont ain­si réa­li­sé au to­tal, par leurs in­ves­tis­se­ments di­rects ou des contrats d’in­fra­struc­tures à l’étran­ger, un chiffre d’af­faires de 164,15 mil­liards de dol­lars, en hausse de 35,2 % sur les chiffres de l’an­née der­nière. Le nombre des pro­jets d’in­ves­tis­se­ment à l’étran­ger par des entreprises chi­noises pri­vées a éga­le­ment connu une forte aug­men­ta­tion, pas­sant de 1 061 de l’an­née der­nière à 1 328, pour un mon­tant d’in­ves­tis­se­ments to­ta­li­sant 28,86 mil­liards de dol­lars.

Au mois de juin, Tencent a aquis 84 % du ca­pi­tal de Su­per­cell pour 8,6 mil­liards de dol­lars, va­lo­ri­sant ain­si le créateur fin­lan­dais d’ap­pli­ca­tions de jeux mo­biles à plus de 10 mil­liards de dol­lars. La plus im­por­tante tran­sac­tion mon­diale dans le do­maine des jeux, ain­si que le rap­porte le Wall Street Jour­nal.

De­puis 2006, Tencent a in­ves­ti 17,8 mil­liards de yuans dans l’ac­qui­si­tion de 34 entreprises de jeux, dont 7 chi­noises et les 27 autres amé­ri­caines, sud-co­réennes ou ja­po­naises.

Long Yong­tu, pré­sident du Cen­ter For Chi­na & Glo­ba­li­za­tion, le constate : les in­ves­tis­se­ments pri­vés chi­nois à l’étran­ger ne cessent d’aug­men­ter ces der­nières an­nées, par­ti­cu­liè­re­ment sur le mar­ché amé­ri­cain où le mon­tant des in­ves­tis­se­ments des entreprises pri­vées re­pré­sente 76 % du to­tal des in­ves­tis­se­ments chi­nois et 90 % des pro­jets d’in­ves­tis­se­ment chi­nois pro­viennent des entreprises pri­vées.

Par­mi les sec­teurs où les entreprises

Su­ning a an­non­cé son ac­qui­si­tion d’ac­tions de l’In­ter Milan, le 5 juin 2016, à Nan­jing (Jiang­su).

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.