À

China Today (French) - - SOCIÉTÉ -

Ji­ning, la sec­tion du Grand Ca­nal étant as­sez longue, je prends plus de temps pour voya­ger, tou­jours à vé­lo, dans cette ré­gion. Lorsque je me rends au centre-ville, je suis frap­pé par les chan­ge­ments consi­dé­rables des lieux.

Ji­ning : hier et au­jourd’hui

Quand je suis ve­nu pour la pre­mière fois à Ji­ning en 1981, j’ai pris une pho­to d’un vieux so­pho­ra qui était en­tou­ré par un par­terre. L’arbre n’avait que la moi­tié de son écorce et quelques branches nou­velles d’en­vi­ron 10 cm de dia­mètre pous­saient d’un cô­té.

Cette fois, lors de mon pas­sage à Ji­ning, j’ai mon­tré aux pas­sants la pho­to en­re­gis­trée dans mon té­lé­phone et je leur ai de­man­dé : « Ce vieux so­pho­ra existe en­core ? » Ils se sont tous ex­cla­més : « Ah, vous avez en­core la pho­to de cet arbre ? » Grâce à leur aide, j’ar­rive très vite dans la rue bap­ti­sée « la rue du vieux so­pho­ra » et là, je vois au loin un arbre se dres­sant au mi­lieu de la rue. La rue s’est élar­gie et les pe­tites branches sont de­ve­nues im­po­santes.

Je tra­verse la rue pour m’ap­pro­cher du vieux so­pho­ra. À tra­vers le fi­let en mé­tal, je vois qu’il manque en­core la moi­tié de son écorce, tou­jours in­com­plète. Les ha­bi­tants ont at­ta­ché des bandes de tis­su rouge à l’arbre en guise de prière pour le bon­heur. Une plaque est ac­cro­chée sur le fi­let en mé­tal. Sur cette plaque on peut lire l’his­toire du vieux so­pho­ra. Yu­chi Jingde, un gé­né­ral à l’époque de l’em­pe­reur Li Shi­min (598-649) des Tang, y a sé­jour­né. Cet arbre est alors de­ve­nu « ma­gique » pour les ha­bi­tants lo­caux.

Je conti­nue ma pro­me­nade le long du

Les rives du Grand Ca­nal à Ji­ning ont été amé­na­gées et sont de­ve­nues un lieu de dé­tente pour les ha­bi­tants. (Pho­to prise en 2016)

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.