Sur la Route des Vins du Ningxia

China Today (French) - - CULTURE - JACQUES FOURRIER﹡

core bien d’autres sont des noms qui ont tra­ver­sé les temps. Leurs pen­sées ont en tout mo­ment ai­dé l’hu­ma­ni­té à tra­ver­ser la vie, pour la simple rai­son que beau­coup sont l’écho per­cu­tant de notre na­ture pro­fonde. Au­jourd’hui, les pro­verbes chi­nois inondent les ré­seaux so­ciaux, comme pour ré­pondre à un be­soin de thé­ra­pie d’amoin­dris­se­ment de l’in­quié­tude. C’est une vé­ri­table « phi­lo­so­phie de poche », pré­sente dans le quo­ti­dien de cha­cun. « Dans la bouche de nos amis chi­nois, il y a un pro­verbe en ré­ponse à cha­cun de nos doutes. Son sens nous sai­sit avec une telle sim­pli­ci­té qu’il rend la chose évi­dente et ac­ces­sible », no­tait Éric, un en­sei­gnant fran­çais vi­vant dans la ré­gion ad­mi­nis­tra­tive spé­ciale de Hong Kong. La com­mu­nau­té ras­sure, et semble ain­si of­frir de mul­tiples so­lu­tions en cas d’échec in­di­vi­duel.

La Chine a en­core beau­coup à of­frir

Ain­si, au-de­là de la mon­tée éco­no­mique et des mul­tiples cli­chés at­tri­bués à la Chine, il est bien­ve­nu d’avoir une vi­sion in­té­rieure. Se­lon les té­moi­gnages et ob­ser­va­tions, on note que le pays pro­cure confort et ré­con­fort à ses ci­toyens, mais aus­si aux vi­si­teurs oc­ci­den­taux, qui re­tirent de pro­fonds en­sei­gne­ments de leur vi­site. Dja­mi­la conclut même : « J’ai dé­cou­vert la vraie li­ber­té en lâ­chant prise sur des va­leurs pro­fon­dé­ment an­crées en moi par ma so­cié­té ou ma fa­mille, et qui me fai­saient pour­suivre de­puis tou­jours un che­min qui ne m’ap­par­te­nait pas. J’ai fait le point, et j’ai créé une nou­velle per­sonne. »

Les pro­pos re­cueillis rap­pellent sin­gu­liè­re­ment la « trans­for­ma­tion in­té­rieure » vé­cue et dé­ve­lop­pée par Eck­hart Tolle dans son guide spi­ri­tuel et best-sel­ler Le pou­voir du mo­ment pré­sent qui connaît un franc suc­cès de­puis 2009, à la suite de la­quelle il a pas­sé plu­sieurs an­nées sans-em­ploi à va­ga­bon­der « dans un état de fé­li­ci­té pro­fonde ». La Chine se­rai­telle un che­min di­rect vers cette grâce si re­cher­chée ?

Tant que les gé­né­ra­tions pré­cé­dant le grand re­nou­veau de la ci­vi­li­sa­tion chi­noise sont en vie, les va­leurs tra­di­tion­nelles se­ront pré­sentes. Mais vont-elles conti­nuer d’être trans­mises ? La Chine va-t-elle ré­sis­ter à l’uni­for­mi­sa­tion du monde ?

Si chaque ré­gion vi­ti­cole de France pos­sède sa Route des Vins, la Chine peut dé­sor­mais s’en­or­gueillir d’of­frir une telle fe­nêtre aux tou­ristes et ama­teurs du monde en­tier dans le Ningxia. C’est l’une des plus pe­tites pro­vinces de Chine : le Ningxia était il y a peu une ré­gion dé­so­lée et pauvre, tra­ver­sée par le fleuve Jaune qui y ef­fec­tue une grande boucle avant de pé­né­trer dans les plaines cen­trales, le ber­ceau de la ci­vi­li­sa­tion chi­noise. C’était sans comp­ter sur la dé­ter­mi­na­tion du gou­ver­ne­ment chi­nois de fa­vo­ri­ser les ré­gions du nord-ouest de la Chine afin de ré­équi­li­brer le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique du pays. En 10 ans, le Ningxia s’est ra­di­ca­le­ment trans­for­mé. Son chef-lieu, Yin­chuan, est dé­sor­mais une grande ag­glo­mé­ra­tion mo­derne à vi­sage hu­main. La ré­gion au­to­nome hui du Ningxia –c’est sa dé­no­mi­na­tion ad­mi­nis- tra­tive– abrite la plus grande com­mu­nau­té mu­sul­mane de Chine. Elle at­tire main­te­nant en­tre­pre­neurs et jeunes di­plô­més de tout le pays qui veulent pro­fi­ter des op­por­tu­ni­tés in­nom­brables de dé­ve­lop­pe­ment no­tam­ment dans les éner­gies nou­velles et l’agri­cul­ture du­rable, mais aus­si des dé­bou­chés qu’offre cette plate-forme unique avec le monde is­la­mique.

Mais le Ningxia, c’est aus­si un lieu pro­fon­dé­ment an­cré dans l’his­toire de la Chine. La dy­nas­tie des Xia oc­ci­den­taux (1032-1227) reste en­tou­rée de mys­tères, ne se­rait-ce que par son écri­ture et ses ali­gne­ments de tu­mu­li dans sa né­cro­pole en­tou­rée de pay­sages dé­ser­tiques. La cul­ture boud­dhique y est aus­si pré­sente et les sites abondent, no­tam­ment les 108 stu­pas de Qing­tongxia.

Le Ningxia cache ce­pen­dant en son sein un autre tré­sor, qui pour­rait lui don­ner la no­to­rié­té in­ter­na­tio­nale qu’il mé­rite : l’or

Le 25 sep­tembre 2015, des ou­vriers font le pre­mier tri des rai­sins dans un ate­lier vi­ni­cole à Yin­chuan, dans le Ningxia.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.