L’ex­plo­sion du sport ex­trême en Chine

China Today (French) - - CULTURE - RAMÓN MARTÍNEZ*

Le fait que la Chine, ain­si que les goûts et cou­tumes de sa po­pu­la­tion, ont ra­di­ca­le­ment chan­gé en seule­ment deux dé­cen­nies n’est un se­cret pour per­sonne. C’est un constat qui saute aux yeux d’une per­sonne ayant vi­si­té le pays à une dé­cen­nie d’in­ter­valle. On le re­marque à la fa­çon de se vê­tir, mais aus­si à la ma­nière de s’ali­men­ter et de se di­ver­tir. À l’évi­dence, le mode de pra­tique du sport a, lui aus­si, em­boî­té le pas à cette vague de trans­for­ma­tion so­ciale. S’il y a peu ce qui était re­con­nu comme sport à haut risque ou sport ex­trême était ré­ser­vé à une poi­gnée d’Oc­ci­den­taux un peu fous bé­né­fi­ciant d’une bonne assurance vie, les Chi­nois, par­ti­cu­liè­re­ment les jeunes, ont dé­sor­mais in­té­gré le phé­no­mène pla­né- taire de ris­quer sa peau à la re­cherche de ses propres li­mites.

Un rap­port pu­blié en août 2015 par la mul­ti­na­tio­nale Min­tel, en­tre­prise spé­cia­li­sée dans la réa­li­sa­tion d’études de mar­ché pour connaître les pré­fé­rences et les be­soins des consom­ma­teurs, a éta­bli que 28 % de la po­pu­la­tion ur­baine chi­noise a ef­fec­tué un voyage à l’étran­ger l’an­née

Vé­lo tout ter­rain.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.