Ils ont dit

China Today (French) - - INFOS -

« C’est en éli­mi­nant les ca­pa­ci­tés de pro­duc­tion ob­so­lètes que l’éco­no­mie chi­noise peut réa­li­ser pro­gres­si­ve­ment sa mise à ni­veau, ain­si on ne peut pas se per­mettre de lais­ser les mau­vaises ca­pa­ci­tés prendre la place des bonnes ca­pa­ci­tés.

Le 21 dé­cembre 2016, le pre­mier ministre chi­nois Li Ke­qiang a fait cette dé­cla­ra­tion lors d’une réunion exé­cu­tive du Conseil des af­faires d’État pour per­mettre de prendre des me­sures sé­rieuses contre les en­tre­prises qui ne res­pectent pas les rè­gle­ments au cours de la ré­duc­tion des sur­ca­pa­ci­tés de pro­duc­tion de l’acier et du char­bon.

Il sou­ligne qu’il faut éli­mi­ner avec fer­me­té toutes les ca­pa­ci­tés de pro­duc­tion sur­an­nées qui ne sont pas conformes aux normes éco­lo­giques et na­tio­nales ac­tuelles. De plus, il ne faut ja­mais lais­ser le feu éteint se ra­vi­ver.

« Tous les cadres en charge de l’ins­pec­tion doivent oser sé­vir contre la dé­lin­quance et les ma­noeuvres illé­gales concer­nant les va­leurs et le mar­ché à terme, qu’il s’agisse des rats ou des loups, pour main­te­nir, en ver­tu de la loi, l’ordre du mar­ché du ca­pi­tal. »

— Le 5 jan­vier 2017, Liu Shiyu, pré­sident de la Com­mis­sion de contrôle bour­sier de Chine, a ma­ni­fes­té qu’en 2016, le sys­tème de com­mis­sion avait pris des me­sures sé­rieuses contre un grand nombre de crimes graves, ce qui a eu un ef­fet dis­sua­sif pour toute ten­ta­tive d’in­frac­tion. Selon les sources pu­bliées par la com­mis­sion, celle-ci a pu­ni 183 cas d’in­frac­tion et condam­né à payer des amendes dont le to­tal s’éle­vait à 4,283 mil­liards de yuans en 2016.

« On dit que les investissements étran­gers ne sont pas aus­si dé­si­rables qu’avant. Je ne suis pas d’ac­cord. La ré­forme et l’ou­ver­ture de la Chine sont en cours depuis déjà presque 40 ans, les investissements in­té­rieurs et étran­gers par­tagent le même sta­tut. Bien qu’au dé­but nous ayons an­non­cé que nous ac­cueil­lions à bras ou­verts les investissements étran­gers, au­jourd’hui, ils sont dans la même fa­mille que les investissements chi­nois, ain­si, il n’est pas né­ces­saire de par­ler en­core d’ac­cueil. »

— Dé­cla­ra­tion de Wang Shou­wen, vice-ministre du Com­merce chi­nois, lors d’une réunion d’in­for­ma­tion de rou­tine sur les po­li­tiques du Conseil des af­faires d’État, le 6 jan­vier 2017.

Selon lui, le Rap­port sur les investissements dans le monde 2016, pu­blié suite à la Confé­rence des Na­tions Unies sur le com­merce et le dé­ve­lop­pe­ment en 2016 après des études ap­pro­fon­dies, montre que la Chine est tou­jours la deuxième des­ti­na­tion la plus ac­cueillante pour les investissements dans le monde.

« Les dé­par­te­ments chi­nois de la sé­cu­ri­té pu­blique, des douanes, de l’in­dus­trie et du com­merce, et de la syl­vi­cul­ture com­bat­tront da­van­tage les actes d’in­frac­tion s’agis­sant de la trans­for­ma­tion, de la vente, du trans­port et de la contre­bande de l’ivoire et des pro­duits en ivoire. Je crois que la Chine peut jouer un rôle plus ac­tif au­tour de la pro­tec­tion mon­diale des élé­phants, au fur et à me­sure que les po­li­tiques sur l’ar­rêt or­don­né de la trans­for­ma­tion com­mer­ciale et de la vente de l’ivoire et des pro­duits en ivoire sont mises en oeuvre. »

— Dé­cla­ra­tion de Geng Shuang, porte-pa­role du mi­nis­tère des Af­faires étran­gères de Chine, en ré­ponse à un jour­na­liste le 3 jan­vier 2017.

La Di­rec­tion gé­né­rale du Conseil des af­faires d’État de Chine avait im­pri­mé et dis­tri­bué une no­ti­fi­ca­tion sur l’ar­rêt or­don­né de la trans­for­ma­tion com­mer­ciale et de la vente de l’ivoire et des pro­duits en ivoire et sur l’ar­rêt com­plet avant le 31 dé­cembre 2017. Selon Geng Shuang, depuis fé­vrier 2015, la Chine a suc­ces­si­ve­ment ar­rê­té les im­por­ta­tions des sculp­tures en ivoire, des prises d’ivoires en tant que sou­ve­nir de chasse, des ivoires et des pro­duits en ivoire ob­te­nus avant l’en­trée en vi­gueur de la Conven­tion sur le com­merce in­ter­na­tio­nal des es­pèces de faune et de flore sau­vages me­na­cées d’ex­tinc­tion, ce qui re­flète la position res­pon­sable de la Chine pour la pro­tec­tion des élé­phants.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.