Beau­té et tris­tesse des arts tra­di­tion­nels

China Today (French) - - INFOS -

Les arts tra­di­tion­nels, qui forment une par­tie im­por­tante de la culture sé­cu­laire chi­noise, com­prennent toutes sortes de tech­niques d’une in­gé­nio­si­té ex­tra­or­di­naire, comme la bro­de­rie, la por­ce­laine, la laque ou la sculp­ture. Com­ment se fait-il que ce soient dé­sor­mais les bi­joux en or et les ac­ces­soires qui re­pré­sentent près de la moi­tié des pro­duits cultu­rels ex­por­tés de Chine ? Au­tre­fois, on no­tait que les pro­duits fabriqués en Chine re­pré­sen­taient un gros vo­lume mais une faible va­leur. Au­jourd’hui, on peut ti­rer la même conclu­sion en ce qui concerne les pro­duits cultu­rels chi­nois.

Quel est le pro­blème ma­jeur de l’art tra­di­tion­nel chi­nois? On peut trou­ver une pre­mière ex­pli­ca­tion dans le Rap­port d’en­quête sur l’état ac­tuel de l’art tra­di­tion­nel

en Chine qui montre que ce sec­teur, qui conti­nue de s’ap­puyer sur des ate­liers po­pu­laires, re­pré­sente un mode d’exis­tence trop uni­forme et trop tra­di­tion­nel et que 86 % des ar­ti­sans vivent dans des ré­gions ru­rales.

Tou­jours se­lon cette en­quête, près de 60 % des ar­ti­sans tra­di­tion­nels n’ont pas d’hé­ri­tiers. C’est sans doute lié au fait que près de 70 % des per­sonnes vi­vant de ce type d’ac­ti­vi­té dis­posent d’un re­ve­nu an­nuel de moins de 20 000 yuans.

Ce­ci montre que les arts tra­di­tion­nels sont en dé­clin suite à l’émer­gence des in­dus­tries mo­dernes. L’évo­lu­tion des idées et des modes de vie fait que cette culture plu­sieurs fois mil­lé­naires s’éloigne de nous.

Com­ment faire pour pro­té­ger, trans­mettre et faire re­vivre l’art tra­di­tion­nel chi­nois ?

Chi­na New Time N°2, 1er fé­vrier 2017

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.