Sti­mu­ler la crois­sance par l’in­no­va­tion et la ré­forme

China Today (French) - - SOMMAIRE - LU RUCAI

Le 17 juillet der­nier, le Bu­reau na­tio­nal des sta­tis­tiques de Chine a pu­blié les prin­ci­paux chiffres éco­no­miques en­re­gis­trés au pre­mier se­mestre de 2017. L’éco­no­mie chi­noise a main­te­nu une crois­sance ra­pide, puisque le PIB a pro­gres­sé de 6,9 % sur un an. Dans le même temps, le com­merce des mar­chan­dises af­fiche une ba­lance fa­vo­rable de 1 280 mil­liards de yuans. Le yuan, de son cô­té, s’est lé­gè­re­ment ap­pré­cié. Quant aux ré­serves de change, elles ont pla­fon­né à 3 056,8 mil­liards de dol­lars en juin, après avoir sui­vi une hausse sur cinq mois consé­cu­tifs.

Selon Yan Peng­cheng, res­pon­sable du Bu­reau de recherche sur la po­li­tique de la Com­mis­sion na­tio­nale du dé­ve­lop­pe­ment et de la ré­forme, l’éco­no­mie chi­noise est ac­tuel­le­ment en pleine re­struc­tu­ra­tion et op­ti­mi­sa­tion, qui se tra­duisent par la ré­or­ga­ni­sa­tion et la conver­sion des moteurs du dé­ve­lop­pe­ment. Au cours de la pre­mière moi­tié de 2017, la crois­sance éco­no­mique chi­noise a ti­ré son dy­na­misme no­tam­ment de la consom­ma­tion, de l’in­no­va­tion et de la ré­forme struc­tu­relle du cô­té de l’offre. Yan Peng­cheng sou­ligne que du­rant cette pé­riode, la consom­ma­tion a contri­bué à la crois­sance éco­no­mique chi­noise à hau­teur de 63,4 %, soit 30,7 points de pour­cen­tage de plus que l’in­ves­tis­se­ment.

En outre, l’in­dus­trie des hautes tech­no­lo­gies et l’in­dus­trie de l’équi­pe­ment ont res­pec­ti­ve­ment pro­gres­sé de 13,1 % et 11,5 %, un ac­crois­se­ment plus ra­pide de 6,2 % et 4,6 % par rap­port au sec­teur propre aux en­tre­prises gé­né­rant un chiffre d’af­faires an­nuel su­pé­rieur à 20 mil­lions. Ain­si, le rôle di­rec­teur de l’in­no­va­tion est de plus en plus évident. D’ailleurs, au pre­mier se­mestre, l’in­ves­tis­se­ment dans le sec­teur de la fa­bri­ca­tion high­tech et dans le sec­teur des ser­vices high-tech a res­pec­ti­ve­ment aug­men­té de 21,5 % et de 22,3 %.

Fin juin, au Fo­rum d’été de Da­vos, dont le thème était cette an­née « Réa­li­sa­tion d’une crois­sance in­clu­sive dans la qua­trième ré­vo­lu­tion in­dus­trielle », le pre­mier mi­nistre Li Ke­qiang a af­fir­mé que son pays ap­pli­quait avec force le prin­cipe d’une crois­sance in­clu­sive. Ces der­nières an­nées, la Chine n’a ces­sé de sol­li­ci­ter l’en­semble de la so­cié­té à s’im­pli­quer da­van­tage dans la créa­tion d’en­tre­prises et l’in­no­va­tion. Il est convain­cu qu’au­jourd’hui, en Chine, les phé­no­mènes d’en­tre­pre­neu­riat et d’in­no­va­tion se ca­rac­té­risent par une « par­ti­ci­pa­tion glo­bale, des ef­forts cu­mu­lés et une contri­bu­tion com­mune », condi­tions préa­lables à une crois­sance in­clu­sive.

Le pre­mier mi­nistre chi­nois a pré­ci­sé que tous les corps de mé­tier concou­raient à l’ef­fort de créa­tion d’en­tre­prises et d’in­no­va­tion en­ga­gé en Chine. De­puis le lan­ce­ment en 2014 de sa po­li- tique d’en­tre­pre­neu­riat et d’in­no­va­tion pour tous, les nouveaux ac­teurs du mar­ché se dé­nombrent en moyenne à 40 000 par jour, près de 14 000 d’entre eux étant des en­tre­prises nou­vel­le­ment im­ma­tri­cu­lées. En mai de cette an­née, ce sont même 18 000 en­tre­prises qui étaient ins­crites sur les re­gistres chaque jour. Li Ke­qiang es­time que si les nouveaux sec­teurs, les nouveaux for­mats et les nouveaux mo­dèles com­mer­ciaux (comme l’ecom­merce, le paie­ment mo­bile, les vé­los en libre-ser­vice, etc.) ont pu connaître un dé­ve­lop­pe­ment ra­pide et sain en Chine, c’est grâce à l’ap­proche ré­gle­men­taire « pru­dente et in­clu­sive » ap­pli­quée par le gou­ver­ne­ment. En 2016, le mar­ché de l’éco­no­mie du par­tage en Chine pe­sait 3 500 mil­liards de yuans, soit un rythme de crois­sance ex­cé­dant 100 %, et ras­sem­blait une com­mu­nau­té de 600 mil­lions de contri­bu­teurs et bé­né­fi­ciaires.

En juin der­nier, plu­sieurs or­ga­nismes, dont l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la pro­prié­té in­tel­lec­tuelle et l’uni­ver­si­té Cor­nell, ont pu­blié conjoin­te­ment un rap­port sur l’in­dice mon­dial de l’in­no­va­tion 2017. Ap­pa­rais­sant en 25e po­si­tion en 2016, la Chine s’est his­sée cette an­née à la 22e place du clas­se­ment in­ter­na­tio­nal de l’in­no­va­tion, de­ve­nant ain­si l’unique pays à re­ve­nu in­ter­mé­diaire.

Ces der­nières an­nées, la Chine a com­men­cé à rat­tra­per le haut ni­veau mon­dial de l’in­no­va­tion dans un cer­tain nombre de do­maines, tels que les avions gros-por­teurs, les su­per­or­di­na­teurs et les TGV. Par exemple, le 26 juin, le TGV nor­ma­li­sé bap­ti­sé Fuxing (« Re­nais­sance ») a ef­fec­tué son voyage inau­gu­ral sur la ligne Bei­jing-Shan­ghai, à une vi­tesse d’es­sai de 400 km/h. La du­rée du tra­jet entre Bei­jing et Shan­ghai, mé­tro­poles se trou­vant à plus de 1 200 km de dis­tance, pour­rait théo­ri­que­ment être ra­me­née à 3 heures seule­ment, un ex­ploit ap­plau­di par les ama­teurs de TGV aus­si bien chi­nois qu’étran­gers.

Le 12 juillet, à l’is­sue de la réunion exé­cu­tive du Conseil des af­faires d’État, un avis vi­sant à ren­for­cer la mise en oeuvre de la stra­té­gie du dé­ve­lop­pe­ment par l’in­no­va­tion a été ap­prou­vé, en vue de pro­mou­voir le pro­fond dé­ve­lop­pe­ment de la po­li­tique d’en­tre­pre­neu­riat et d’in­no­va­tion pour tous. Ce texte en­cou­rage les di­verses ini­tia­tives sou­te­nant la créa­tion d’en­tre­prise et l’in­no­va­tion no­tam­ment à tra­vers la mo­der­ni­sa­tion de l’ad­mi­nis­tra­tion gou­ver­ne­men­tale, l’op­ti­mi­sa­tion des ser­vices pour l’en­tre­pre­neu­riat et l’in­no­va­tion, ain­si que l’ex­ten­sion des ser­vices fi­nan­ciers. Ces po­li­tiques au­ront pour ef­fet d’avi­ver l’es­prit en­tre­pre­neur et in­no­vant des en­tre­prises et des ci­toyens, puis de trans­for­mer les fruits de l’in­no­va­tion en nou­veau ca­ta­ly­seur du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique chi­nois.

La Chine s’est his­sée cette an­née à la 22e place du clas­se­ment in­ter­na­tio­nal de l’in­no­va­tion.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.