Unions et dés­unions des soeurs Soong

China Today (French) - - INFOS -

La date du 7 juillet 2017 mar­quait le 80e an­ni­ver­saire de l’In­cident du pont Mar­co Polo. Cette an­née, la com­mé­mo­ra­tion re­vê­tait un sens en­core plus pro­fond, car au mois de jan­vier, le mi­nis­tère chi­nois de l’Édu­ca­tion a dé­ci­dé de ré­vi­ser la du­rée de la Guerre de ré­sis­tance du peuple chi­nois contre l’agres­sion ja­po­naise qui est en­sei­gnée dans les ma­nuels sco­laires, la fai­sant pas­ser de 8 à 14 ans. Pen­dant les huit an­nées qui ont sui­vi l’In­cident du 7 juillet 1937, le Guo­min­dang et le Par­ti com­mu­niste chi­nois (PCC) ont en­ta­mé leur deuxième co­opé­ra­tion, jus­qu’à la vic­toire de cette guerre de ré­sis­tance ; pen­dant les six an­nées qui se sont écou­lées entre l’In­cident du 18 sep­tembre 1931 à l’In­cident du 7 juillet 1937, des batailles pour ré­sis­ter à l’agres­sion ja­po­naise ont eu lieu dans cer­taines ré­gions. « At­tes­ter que la guerre de ré­sis­tance a du­ré 14 ans est une fa­çon de consi­dé­rer cette guerre longue et com­pli­quée d’après un angle plus large et plus in­té­gral, pour vé­ri­ta­ble­ment la com­prendre », fait re­mar­quer Lin Jiayou, an­cien di­rec­teur ad­joint du Centre de recherche sur la Chine mo­derne re­le­vant de l’uni­ver­si­té Sun Yat-Sen.

Pen­dant ces 14 an­nées de guerre de ré­sis­tance, les soeurs Soong (Soong Ai Ling, Soong Ching Ling et Soong May Ling), bien que pour­sui­vant des va­leurs dif­fé­rentes, vi­vaient ani­mées d’un même sen­ti­ment na­tio­nal. Le 15 août 1945, le Ja­pon a an­non­cé sa ca­pi­tu­la­tion sans condi­tions. Les mois qui ont sui­vi, alors que tout le pays cé­lé­brait l’évé­ne­ment, les soeurs Soong ont cha­cune sui­vi leur che­min. Ain­si le sort de ces trois femmes est-il em­preint de ré­flexions his­to­riques.

Glo­bal People N°13, 1er juillet 2017

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.