La pra­tique chi­noise de la « gou­ver­nance glo­bale et stricte du Par­ti »

China Today (French) - - NEWS - LU RUCAI, membre de la rédaction

«Pour pro­gres­ser, la so­cié­té a be­soin des par­tis po­li­tiques. Plus les par­tis sont fiables et ha­biles, plus la so­cié­té se dé­ve­loppe. La ‘‘gou­ver­nance glo­bale et stricte du Par­ti’’ adop­tée par le PCC est une bonne pra­tique qui s’avère es­sen­tielle pour l’es­sor du pays. Le gou­ver­ne­ment mexi­cain de­vrait en prendre de la graine », a dé­cla­ré En­rique Es­cor­za, mi­nistre à l’am­bas­sade du Mexique en Chine, lors de la séance d’in­for­ma­tions « Ré­cits du Par­ti com­mu­niste chi­nois – Gou­ver­nance glo­bale et stricte du

Par­ti » or­ga­ni­sée par le Dé­par­te­ment in­ter­na­tio­nal du Co­mi­té cen­tral (CC) du PCC le 30 juin der­nier.

Ont par­ti­ci­pé à cet évé­ne­ment des dé­lé­ga­tions de par­tis de dif­fé­rents pays (no­tam­ment le Sri Lan­ka, l’Afrique du Sud et le Mexique), des en­voyés di­plo­ma­tiques ain­si que des re­pré­sen­tants d’or­ga­ni­sa­tions in­ter­na­tio­nales. De­vant ce par­terre d’in­vi­tés de marque, le Co­mi­té du Par­ti pour la pro­vince du Shan­xi a pré­sen­té les nou­velles idées et stra­té­gies de Xi Jin­ping concer­nant la gou­ver­nance du pays, les pra­tiques du Shan­xi dans le cadre de la gou­ver­nance glo­bale et stricte du Par­ti ain­si que les ré­sul­tats ob­te­nus.

Le Par­ti com­mu­niste chi­nois (PCC), par­ti au pou­voir en Chine de­puis 1949, ras­semble au­jourd’hui plus de 88 mil­lions de membres. De­puis long­temps, il en­chaîne les suc­cès en ma­tière de no­mi­na­tion des cadres, de gou­ver­nance ain­si que de lutte contre la cor­rup­tion, ce qui sus­cite l’in­té­rêt des par­tis d’autres pays. D’ailleurs, les échanges entre ceux-ci et le PCC, de plus en plus ou­vert, se sont ap­pro­fon­dis ces der­nières an­nées.

Pro­cé­dure de sé­lec­tion et de no­mi­na­tion des ef­fec­tifs du PCC

En ou­ver­ture de la séance, le Dé­par­te­ment de l’or­ga­ni­sa­tion du Co­mi­té du Par­ti de la ville de Jinz­hong (pro­vince du Shan­xi) a mis en scène la sé­lec­tion du per­son­nel en re­pro­dui­sant la pro­cé­dure sui­vie l’an­née der­nière pour choi­sir les can­di­dats au chef d’un dis­trict à Jinz­hong. Cette dé­mons­tra­tion pra­tique ti­rée d’une his­toire vraie a per­mis aux in­vi­tés étran­gers de com­prendre spon­ta­né­ment le rôle joué par les dé­par­te­ments de l’or­ga­ni­sa­tion du PCC dans la sé­lec­tion des cadres ain­si que les étapes dans la prise de dé­ci­sion. Se­lon Hu Yu­ting, se­cré­taire du Co­mi­té du Par­ti de Jinz­hong, le Co­mi­té du Par­ti dé­signe des cadres au re­gard de leur di­li­gence, puis af­fecte à leur man­dat toute une sé­rie d’ob­jec­tifs et de­mande aux cadres choi­sis de si­gner un acte dans le­quel ils s’en­gagent à ef­fec­tuer leurs mis­sions et ac­ceptent de se sou­mettre à la su­per­vi­sion de toute la so­cié­té. L’an­née der­nière, à Jinz­hong, par­mi les

La ré­ac­tion du peuple chi­nois aux ef­forts du PCC contre la cor­rup­tion :

Luo Hui­ning, se­cré­taire du Co­mi­té du Par­ti pour la pro­vince du Shan­xi, pro­nonce un dis­cours lors de la séance d’in­for­ma­tions du 30 juin der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.