Le re­ma­nie­ment mi­nis­té­riel de la Chine

China Today (French) - - INFOS -

Les ins­ti­tu­tions de l’État, en tant que vec­trices du pou­voir d’État, sont ex­trê­me­ment im­por­tantes pour un pays. Avec le temps, il de­vient né­ces­saire de les chan­ger.

Le 13 mars, un plan de re­struc­tu­ra­tion ins­ti­tu­tion­nelle éla­bo­ré par le Conseil des af­faires d’État a été sou­mis à la pre­mière ses­sion de la XIIIe As­sem­blée po­pu­laire na­tio­nale (APN). Se­lon ce plan, huit ins­ti­tu­tions sont sup­pri­mées au ni­veau mi­nis­té­riel, et sept au ni­veau vice-mi­nis­té­riel. Après le re­ma­nie­ment, le Conseil des af­faires d’État se­ra consti­tué de 26 mi­nis­tères et com­mis­sions. Pour la pre­mière fois de­puis 40 ans, le 8e re­ma­nie­ment ins­ti­tu­tion­nel a of­fi­ciel­le­ment amor­cé un chan­ge­ment, in­tro­dui­sant par la même oc­ca­sion le pre­mier re­ma­nie­ment de la nou­velle ère.

« Cette fois, les fonc­tions du mi­nis­tère de la Pro­tec­tion de l’En­vi­ron­ne­ment n’ont pas été ré­duites. Au contraire, elles sont plus nom­breuses. » Le 13 mars, lors d’une dis­cus­sion de groupe du co­mi­té na­tio­nal de la CCPPC au su­jet du plan, Huang Run­qiu, membre du Co­mi­té na­tio­nal de la CCPPC et vice-mi­nistre de la Pro­tec­tion de l’En­vi­ron­ne­ment, a sa­lué la nou­velle dé­no­mi­na­tion de son mi­nis­tère qui de­vient ce­lui de l’Éco­lo­gie et de l’En­vi­ron­ne­ment. « L’an­cien nom du mi­nis­tère de la Pro­tec­tion de l’En­vi­ron­ne­ment don­nait l’im­pres­sion que le mi­nis­tère ne se char­geait que de la pol­lu­tion. Mais en réa­li­té, le contrôle éco­lo­gique est une mis­sion im­por­tante au sein des fonc­tions du mi­nis­tère de la Pro­tec­tion de l’En­vi­ron­ne­ment. » La Chine cherche à unir la lutte contre la pol­lu­tion et la pro­tec­tion éco­lo­gique.

Avec le re­ma­nie­ment ins­ti­tu­tion­nel du Conseil des af­faires d’État, la ré­forme du sys­tème na­tio­nal de su­per­vi­sion, lan­cée à la fin de l’an­née 2016, est da­van­tage mise en avant. Se­lon le plan, le mi­nis­tère de la Su­per­vi­sion est in­cor­po­ré à la Com­mis­sion na­tio­nale de la su­per­vi­sion. Le mi­nis­tère de la Su­per­vi­sion et le Bu­reau na­tio­nal de la Pré­ven­tion de la Cor­rup­tion sont sup­pri­més.

Caixin Week­ly no 11 19 mars 2018

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.