Bien­ve­nue en Chine

China Today (French) - - SOMMAIRE - CHEN JUN, membre de la ré­dac­tion

«Après 40 ans de ré­forme et d’ou­ver­ture, le fu­tur dé­ve­lop­pe­ment de la Chine sup­pose dé­sor­mais une crois­sance plus im­por­tante de son com­merce ex­té­rieur, et en par­ti­cu­lier de ses im­por­ta­tions. Si vous sou­hai­tez éga­le­ment dé­ve­lop­per vos re­la­tions com­mer­ciales avec la Chine et pro­mou­voir vos pro­duits et vos tech­no­lo­gies, la Foire in­ter­na­tio­nale des im­por­ta­tions de Chine se­ra l’oc­ca­sion par­faite », a dé­cla­ré M. Qu Xing, membre du Co­mi­té na­tio­nal de la CCPPC et am­bas­sa­deur de Chine en Bel­gique.

Cette pre­mière Foire in­ter­na­tio­nale des im­por­ta­tions de Chine se­ra or­ga­ni­sée à Shan­ghai en no­vembre 2018. Lan­cée par la Chine et avec le concours de nom­breux pays et or­ga­ni­sa­tions in­ter­na­tio­nales, elle de­vrait at­ti­rer un grand nombre de vi­si­teurs du monde en­tier.

Pour­quoi cette foire ?

C’est en fait une me­sure stra­té­gique qui vise à pro­mou­voir l’ou­ver­ture tous azi­muts. En mai 2017, le pré­sident chi­nois Xi Jin­ping a an­non­cé, lors du Fo­rum de « la Cein­ture et la Route » pour la co­opé­ra­tion in­ter­na­tio­nale, que la Chine or­ga­ni­se­rait en 2018 une foire in­ter­na­tio­nale des im­por­ta­tions. En outre, le Rap­port d’ac­ti­vi­té du gou­ver­ne­ment 2018 in­dique : « Nous aug­men­te­rons sen­si­ble­ment le vo­lume des im­por­ta­tions, nous or­ga­ni­se­rons dans les meilleures condi­tions la pre­mière Foire in­ter­na­tio­nale des im­por­ta­tions de Chine… »

Dans le contexte ac­tuel, alors que la mon­dia­li­sa­tion éco­no­mique et le sys­tème com­mer­cial mul­ti­la­té­ral tra­versent des dif­fi­cul­tés, et que la mon­tée du pro­tec­tion­nisme consti­tue un nou­veau dé­fi, pour­quoi la Chine or­ga­nise-t-elle une telle foire ? Lors d’une confé­rence de presse en marge des deux ses­sions 2018, Zhong Shan, mi­nistre du Com­merce, a ap­por­té une ré­ponse à cette ques­tion : « C’est en fait une ini­tia­tive im­por­tante de la part de la Chine qui sou­haite ou­vrir son mar­ché au monde en­tier. À tra­vers cette ini­tia­tive, la Chine montre sa vo­lon­té de sou­te­nir la mon­dia­li­sa­tion de l’économie et le libre-échange et prouve qu’elle aborde cette nou­velle ère d’ou­ver­ture avec dé­ter­mi­na­tion et confiance, en as­su­mant ses res­pon­sa­bi­li­tés. »

Pour Zhong Shan, cette foire « ne se­ra pas un so­lo joué par la Chine, mais une sym­pho­nie jouée par tous les pays du monde ». Il a ex­pli­qué qu’il fal­lait voir cette ex­po­si­tion in­ter­na­tio­nale comme une in­ci­ta­tion à ac­cé­lé­rer la construc­tion d’une com­mu­nau­té de des­tin pour l’hu­ma­ni­té. Cette ini­tia­tive four­ni­ra non seule­ment une ré­ponse adap­tée au be­soin de dé­ve­lop­pe­ment de la Chine, mais aus­si une plate-forme ou­verte pour le com­merce in­ter­na­tio­nal et la créa­tion d’une com­mu­nau­té de des­tin. Par ailleurs, c’est une ma­nière pour la Chine d’en­cou­ra­ger les autres pays à par­ta­ger les di­vi­dendes de son dé­ve­lop­pe­ment. En aug­men­tant ses im­por­ta­tions, la Chine four­ni­ra un grand mar­ché d’ex­por­ta­tion, des op­por­tu­ni­tés de dé­ve­lop­pe­ment ain­si que des em­plois aux pays en dé­ve­lop­pe­ment. Elle s’est d’ailleurs en­ga­gée à ai­der ces der­niers à s’in­té­grer au pro­ces­sus de mon­dia­li­sa­tion. En ap­por­tant un sou­tien né­ces­saire aux pays les moins avan­cés pour qu’ils puissent s’ins­crire à la foire, la Chine contri­bue ac­ti­ve­ment à la construc­tion d’une com­mu­nau­té de des­tin pour l’hu­ma­ni­té.

Qiu Xiao­qi, membre du Co­mi­té na­tio­nal de la CCPPC et am­bas­sa­deur de Chine au Mexique, a dé­cla­ré : « Cette foire est une bonne nou­velle. La Chine tend sa main au monde en­tier, et il faut que les pays sai­sissent cette opportunité. »

« Si, au­pa­ra­vant, la Chine a été obli­gée d’ap­pli­quer la politique d’ou­ver­ture, au­jourd’hui, elle cherche ac­ti­ve­ment à ou­vrir en­core plus grandes ses portes. Elle fait de son mieux pour réa­li­ser un ajus­te­ment entre son en­vi­ron­ne­ment in­té­rieur et l’en­vi­ron­ne­ment in­ter­na­tio­nal », a af­fir­mé Bai Ming, vi­ce­di­rec­teur de l’Ins­ti­tut des mar­chés in­ter­na­tio­naux de l’Aca­dé­mie du com­merce in­ter­na­tio­nal et de la co­opé­ra­tion éco­no­mique du mi­nis­tère chi­nois du Com­merce. Se­lon lui, l’ap­pro­fon­dis­se­ment de l’ou­ver­ture ré­pond à un be­soin de dé­ve­lop­pe­ment et de trans­for­ma­tion in­dus­trielle de la Chine. Quant aux autres pays, ils peuvent es­pé­rer par­ta­ger avec la Chine les fruits de son dé­ve­lop­pe­ment.

Se­lon Xu Hong, vice-di­rec­teur et éco­no­miste en chef ad­joint du Centre in­ter­na­tio­nal des échanges éco­no­miques de Chine,

cette foire est la preuve que la Chine fait at­ten­tion à l’équi­libre de son com­merce ex­té­rieur.

Des op­por­tu­ni­tés pour tous

Les pays qui se trouvent le long de « la Cein­ture et la Route » ont des struc­tures in­dus­trielles dif­fé­rentes, ils sont donc plu­tôt com­plé­men­taires en termes de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique et pré­sentent un grand po­ten­tiel com­mer­cial. Se­lon le mi­nis­tère chi­nois du Com­merce, avec des me­sures telles que la ré­duc­tion des bar­rières, la créa­tion de plates-formes et l’amé­lio­ra­tion de la politique d’im­por­ta­tion, la Chine tra­vaille ac­ti­ve­ment à ac­croître ses im­por­ta­tions avec les pays qui se trouvent le long de « la Cein­ture et la Route », tout en amé­lio­rant la struc­ture com­mer­ciale de celle-ci. Se­lon l’Ad­mi­nis­tra­tion des douanes de Chine, en 2017, la Chine a réa­li­sé un vo­lume d’im­port-ex­port de 7 370 mil­liards de yuans avec les pays dits « ri­ve­rains » (4 300 mil­liards pour les ex­por­ta­tions et 3 070 mil­liards pour les im­por­ta­tions), soit une aug­men­ta­tion de 17,8 % par rap­port à l’an­née pré­cé­dente. Ce­la re­pré­sente 26,5 % du to­tal du com­merce ex­té­rieur de la Chine.

Zhong Shan a ex­pli­qué que, dans les cinq an­nées à ve­nir, la Chine im­por­te­rait 2 000 mil­liards de yuans de pro­duits pro­ve­nant des pays si­tués le long de « la Cein­ture et la Route ». Cette foire four­ni­ra donc une plate-forme com­mer­ciale pour les échanges entre la Chine et des pays étran­gers, mais aus­si pour des échanges entre les autres pays.

Se­lon les sta­tis­tiques du Bu­reau d’or­ga­ni­sa­tion de la Foire in­ter­na­tio­nale des im­por­ta­tions de Chine, à la fin du mois de fé­vrier 2018, le mil­lier d’en­tre­prises ayant dé­jà sou­mis une de­mande d’ins­crip­tion à la foire 2018 re­pré­sen­tait un to­tal de 120 pays et ré­gions ; par­mi ces en­tre­prises, en­vi­ron 500 sont lo­ca­li­sées le long de « la Cein­ture et la Route », et plus de 140 en­tre­prises pro­viennent des 22 pays les moins avan­cés. Toutes ces en­tre­prises pro­posent des pro­duits va­riés qui vont du ro­bot in­dus­triel aux ou­tils nu­mé­riques en pas­sant par des vé­hi­cules sans pi­lote, des vê­te­ments, des pro­duits ali­men­taires, etc. Plus de 150 000 ache­teurs des quatre coins du monde sont at­ten­dus pour cet évé­ne­ment.

Le bu­reau d’or­ga­ni­sa­tion de la Foire in­ter­na­tio­nale des im­por­ta­tions de Chine a aus­si sou­hai­té que l’ex­po­si­tion ap­porte une aide par­ti­cu­lière aux pays les moins avan­cés. Par exemple, un ta­rif pré­fé­ren­tiel pour la lo­ca­tion du stand, ain­si que deux stands gra­tuits par pays.

Plus d’op­por­tu­ni­tés

De­puis la mise en place de la politique de la ré­forme et de l’ou­ver­ture, la Chine a sen­si­ble­ment dé­ve­lop­pé son com­merce ex­té­rieur et ce­la a beau­coup contri­bué à sa crois­sance éco­no­mique.

En pas­sant d’une phase de crois­sance ac­cé­lé­rée à une phase de dé­ve­lop­pe­ment de qua­li­té, la Chine se­ra en me­sure de four­nir des pro­duits de qua­li­té. Se­lon les don­nées, en 2017, le vo­lume to­tal d’im­port-ex­port a pro­gres­sé de 14,2 %, une crois­sance re­cord pour ces six der­nières an­nées. Ce­la a per­mis à la Chine de de­ve­nir la pre­mière puis­sance com­mer­ciale mon­diale et de conso­li­der sa po­si­tion sur la scène in­ter­na­tio­nale. La haute tech­no­lo­gie re­pré­sente 30 % des ex­por­ta­tions, un chiffre en hausse qui prouve que la Chine s’oriente bel et bien vers un dé­ve­lop­pe­ment de qua­li­té.

Zhong Shan a dé­cla­ré qu’un grand nombre de nou­velles en­tre­prises per­for­mantes en in­no­va­tion-tech­no­lo­gie, sys­tème et ges­tion-étaient de­ve­nues des forces mo­trices du dé­ve­lop­pe­ment du com­merce ex­té­rieur de la Chine et que ces en­tre­prises fai­saient preuve d’une forte com­pé­ti­ti­vi­té sur la scène in­ter­na­tio­nale. En outre, la Chine est le pre­mier pays en ma­tière d’e-com­merce trans­fron­ta­lier et les consom­ma­teurs du monde en­tier lui ré­servent un bon ac­cueil. Le mo­teur du com­merce ex­té­rieur de la Chine est donc en train de chan­ger.

Dans le même temps, l’im­mense mar­ché chi­nois, conti­nue d’ab­sor­ber des pro­duits étran­gers. En 2017, la consom­ma­tion in­té­rieure a contri­bué à hau­teur de 65 % à l’économie chi­noise, ce qui si­gni­fie que la de­mande in­té­rieure est une force es­sen­tielle pour sou­te­nir le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique de la Chine. Pays le plus peu­plé au monde, deuxième puis­sance éco­no­mique et deuxième plus grand pays d’im­por­ta­tion et de consom­ma­tion, la Chine est dé­sor­mais en­trée dans une nou­velle phase de crois­sance qui laisse en­tre­voir un im­mense po­ten­tiel de consom­ma­tion et d’im­por­ta­tion.

Le 9 no­vembre 2017, Gao Feng, porte-pa­role du mi­nis­tère du Com­merce, a dé­cla­ré lors d’une confé­rence de presse qu’au cours des cinq an­nées à ve­nir, la Chine im­por­te­rait plus de 10 000 mil­liards de dol­lars de pro­duits et services. Il a aus­si af­fir­mé que la foire qui au­rait lieu en Chine en no­vembre 2018 se vou­lait comme une plate-forme d’im­por­ta­tion et d’ou­ver­ture qui ac­cueille­rait tous les pays sou­hai­tant par­ta­ger le mar­ché chi­nois.

Le 23 jan­vier 2018, Wang Yi, mi­nistre chi­nois des Af­faires étran­gères, a in­di­qué au su­jet de la Foire in­ter­na­tio­nale des im­por­ta­tions de Chine lors du Fo­rum Chine-CELAC : « La Chine est prête à ou­vrir son mar­ché, et elle est prête à par­ta­ger avec les autres pays ses op­por­tu­ni­tés de dé­ve­lop­pe­ment. »

En mai 2017, lors de la Foire d’im­por­ta­tion de Yi­wu en Chine, des bou­teilles de vin es­pa­gnol sont ex­po­sées dans le pa­villon de Train Ma­drid-Yi­wu ain­si que d’autres pro­duits ve­nant des pays tra­ver­sés par les nou­velles Routes de la Soie.

Le 5 no­vembre 2017, une cé­ré­mo­nie de compte à re­bours an­non­çant la Foire in­ter­na­tio­nale des im­por­ta­tions en Chine a lieu si­mul­ta­né­ment à Bei­jing et à Shan­ghai.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.