Adop­tion des amen­de­ments de la Cons­ti­tu­tion

China Today (French) - - SOMMAIRE - LAN XINZHEN* *LAN XINZHEN est com­men­ta­teur de Bei­jing In­for­ma­tion.

Le 11 mars dans l’après-mi­di, les Amen­de­ments de la Cons­ti­tu­tion de la Ré­pu­blique po­pu­laire de Chine (RPC) ont été adop­tés après un vote lors de de la troi­sième séance plé­nière de la pre­mière ses­sion de la XIIIe APN. En fait, de­puis l’ou­ver­ture de la réunion du Bu­reau politique du Co­mi­té cen­tral (CC) du Par­ti com­mu­niste chi­nois (PCC) le 27 dé­cembre der­nier, quand avait été dé­voi­lée l’in­for­ma­tion se­lon la­quelle une par­tie de la Cons­ti­tu­tion se­rait amen­dée, la ré­vi­sion de la Cons­ti­tu­tion est un thème qui fait l’ob­jet d’une très grande at­ten­tion en Chine comme à l’étran­ger. Avec la pu­bli­ca­tion de la Pro­po­si­tion du CC du PCC sur l’amen­de­ment d’une par­tie du conte­nu de la Cons­ti­tu­tion, puis du Pro­jet d’amen­de­ment de la Cons­ti­tu­tion de la RPC, l’amen­de­ment de la Cons­ti­tu­tion est de­ve­nu un im­por­tant su­jet de dis­cus­sion.

Il est tout aus­si im­por­tant de bien per­ce­voir la por­tée cru­ciale que re­vêt cette ré­vi­sion pour la Chine que de connaître les amen­de­ments.

En tant que loi fon­da­men­tale de l’État, la Cons­ti­tu­tion re­pré­sente les sta­tuts gé­né­raux fai­sant ré­gner la paix dans le pays. Dans la so­cié­té mo­derne, l’exer­cice du pou­voir en ver­tu de la Cons­ti­tu­tion obéit fon­da­men­ta­le­ment à l’État de droit, et chaque pays pos­sède une Cons­ti­tu­tion adap­tée à ses réa­li­tés. La Cons­ti­tu­tion de la Chine ne se­rait pas ap­pli­cable dans un autre pays, tout comme celle d’un autre pays ne se­rait pas ap­pli­cable en Chine.

Se­lon la Cons­ti­tu­tion de la Chine, le PCC guide le peuple chi­nois pour faire avan­cer la lutte gran­diose et les suc­cès fon­da­men­taux de la ré­vo­lu­tion, de l’édi­fi­ca­tion et de la ré­forme ; la RPC est un État so­cia­liste de dic­ta­ture dé­mo­cra­tique po­pu­laire di­ri­gé par la classe ou­vrière et fon­dé sur l’al­liance entre ou­vriers et pay­sans ; les or­ganes par les­quels le peuple exerce le pou­voir d’État sont l’APN et les as­sem­blées po­pu­laires lo­cales aux dif­fé­rents éche­lons. La Cons­ti­tu­tion ins­ti­tue aus­si les mis­sions fon­da­men­tales du pays, le noyau di­ri­geant, la pen­sée di­rec­trice, la voie du dé­ve­lop­pe­ment, les ob­jec­tifs de lutte ; pré­cise le sys­tème de co­opé­ra­tion mul­ti­par­tite et de consul­ta­tion politique sous la di­rec­tion du PCC, le sys­tème d’au­to­no­mie ré­gio­nale eth­nique ain­si que le sys­tème d’au­to­ges­tion des masses po­pu­laires de base ; éta­blit le prin­cipe d’État de droit so­cia­liste, les prin­cipes de cen­tra­lisme dé­mo­cra­tique, le prin­cipe de res­pect et de pro­tec­tion des droits de l’homme ain­si que les grandes orien­ta­tions po­li­tiques du Par­ti et du pays et les cri­tères re­la­tifs à leurs ac­ti­vi­tés les plus im­por­tantes. Elle est le re­flet de la vo­lon­té com­mune et des in­té­rêts fon­da­men­taux du PCC et de toute la na­tion chi­noise.

La Cons­ti­tu­tion pos­sède une spé­ci­fi­ci­té fon­da­men­tale, à sa­voir que pour conser­ver sa force vi­tale, elle doit sans cesse s’adap­ter aux nou­velles condi­tions, ab­sor­ber de nou­velles ex­pé­riences, va­li­der les nou­velles réus­sites et éta­blir de nou­velles normes. C’est la rai­son prin­ci­pale qui fait que chaque pays amende sa Cons­ti­tu­tion. La Chine ne fait pas ex­cep­tion.

De­puis la pro­mul­ga­tion de la pre­mière Cons­ti­tu­tion

de la Ré­pu­blique po­pu­laire de Chine en 1954, il y a tou­jours eu un pro­ces­sus d’ex­plo­ra­tion et de pra­tique, et d’amé­lio­ra­tion conti­nue. La Cons­ti­tu­tion ac­tuelle, à la lu­mière de la ligne politique de la troi­sième ses­sion plé­nière du XIe Co­mi­té cen­tral du PCC, a été ap­prou­vée et est en­trée en ap­pli­ca­tion le 4 dé­cembre 1982 à l’oc­ca­sion de la cin­quième ses­sion de la Ve APN. Par la suite, sui­vant la pra­tique et le dé­ve­lop­pe­ment de la politique de ré­forme et d’ou­ver­ture ain­si que la mo­der­ni­sa­tion so­cia­liste, sous la di­rec­tion du CC du PCC, l’APN a pro­cé­dé à quatre re­prises à l’amen­de­ment de la Cons­ti­tu­tion, en 1988, en 1993, en 1999 et en 2004.

De l’amen­de­ment de 2004 à au­jourd’hui, plus de dix an­nées se sont écou­lées. Le dé­ve­lop­pe­ment so­cioé­co­no­mique de la Chine ain­si que les causes du Par­ti et du pays ont connu des chan­ge­ments pro­fonds. De­puis le XVIIIe Con­grès du PCC par­ti­cu­liè­re­ment, le CC du PCC, avec le ca­ma­rade Xi Jin­ping comme noyau di­ri­geant, unit et guide le peuple mul­tieth­nique pour main­te­nir et dé­ve­lop­per fer­me­ment le so­cia­lisme à la chi­noise, fait pro­gres­ser de fa­çon pla­ni­fiée les dis­po­si­tions d’en­semble dites « Plan glo­bal en cinq axes » (édi­fi­ca­tion sur les plans éco­no­mique, politique, cultu­rel, social et éco­lo­gique), pro­meut de ma­nière co­or­don­née les dis­po­si­tions stra­té­giques des « Quatre In­té­gra­li­tés » (édi­fi­ca­tion in­té­grale de la so­cié­té de moyenne ai­sance, ap­pro­fon­dis­se­ment in­té­gral de la ré­forme, pro­mo­tion in­té­grale de la gou­ver­nance de l’État en ver­tu de la loi, ap­pli­ca­tion in­té­grale d’une dis­ci­pline ri­gou­reuse dans les rangs du Par­ti), fait avan­cer le nou­veau chan­tier mo­nu­men­tal de l’édi­fi­ca­tion du Par­ti, et forme une sé­rie de nou­velles concep­tions, de nou­velles pen­sées et de nou­velles stra­té­gies sur la gou­ver­nance du pays. Lors du XIXe Con­grès du PCC, la pen­sée de Xi Jin­ping sur le so­cia­lisme à la chi­noise de la nou­velle ère a ac­cé­dé à une po­si­tion de pen­sée di­rec­trice pour tout le Par­ti au pro­fit du dé­ve­lop­pe­ment des causes du Par­ti et du pays.

Fi­gu­rant par­mi les dis­po­si­tions stra­té­giques des « Quatre In­té­gra­li­tés », la pro­mo­tion in­té­grale de la gou­ver­nance de l’État en ver­tu de la loi im­plique une gou­ver­nance se­lon la Cons­ti­tu­tion. Les réus­sites ob­te­nues de­puis l’amen­de­ment de la Cons­ti­tu­tion en 2004 sont le fruit du dé­ve­lop­pe­ment so­cioé­co­no­mique et ont été re­con­nues par le peuple. Elles doivent être ins­crites dans la Cons­ti­tu­tion pour en faire le prin­cipe di­rec­teur qui guide le Par­ti et le peuple. Ce­la re­vient à dire que dans le contexte ac­tuel, afin de main­te­nir la conti­nui­té, la sta­bi­li­té et l’au­to­ri­té de la Cons­ti­tu­tion chi­noise, il est né­ces­saire d’ap­por­ter des amen­de­ments ap­pro­priés à la Cons­ti­tu­tion.

D’après les ex­pli­ca­tions don­nées par Wang Chen, vice-pré­sident et se­cré­taire gé­né­ral du Co­mi­té per­ma­nent de la XIIe APN, lors de la pre­mière ses­sion de la XIIIe APN sur le Pro­jet d’amen­de­ment de la Cons­ti­tu­tion de la RPC, la sug­ges­tion du CC du PCC con­cer­nant l’amen­de­ment d’une par­tie du conte­nu de la Cons­ti­tu­tion a fait l’ob­jet de ré­flexions mul­tiples, pre­nant en consi­dé­ra­tion l’en­semble des si­tua­tions. L’amen­de­ment d’une par­tie du conte­nu de la Cons­ti­tu­tion a pour ob­jec­tif de faire en sorte que la Cons­ti­tu­tion du pays re­flète en­core mieux la vo­lon­té du peuple, qu’elle illustre mieux les avan­tages du so­cia­lisme à la chi­noise, et qu’elle s’adapte mieux aux exi­gences de la pro­mo­tion de la mo­der­ni­sa­tion du sys­tème et de la ca­pa­ci­té de gou­ver­nance de l’état.

Ain­si, cet amen­de­ment de la Cons­ti­tu­tion est un per­fec­tion­ne­ment de la loi fon­da­men­tale du pays, c’est une me­sure cru­ciale pour pro­mou­voir in­té­gra­le­ment l’État de droit, et faire avan­cer la mo­der­ni­sa­tion du sys­tème et de la ca­pa­ci­té de gou­ver­nance de l’état. Par l’amen­de­ment de la Cons­ti­tu­tion, les im­por­tants points théo­riques et les im­por­tantes po­li­tiques di­rec­trices éta­blies lors du XIXe Con­grès du PCC ont été ins­crits dans la loi fon­da­men­tale du pays, re­flé­tant les nou­veaux ac­com­plis­se­ments, les nou­velles ex­pé­riences et les nou­velles exi­gences du dé­ve­lop­pe­ment des causes du Par­ti et du pays, ce qui ap­por­te­ra in­évi­ta­ble­ment une ga­ran­tie consti­tu­tion­nelle forte au main­tien et au dé­ve­lop­pe­ment du so­cia­lisme à la chi­noise de la nou­velle ère. Ce­la re­vêt une si­gni­fi­ca­tion ex­trê­me­ment im­por­tante pour mettre en oeuvre in­té­gra­le­ment l’es­prit du XIXe Con­grès du PCC, pour mo­bi­li­ser les di­verses eth­nies de toute la na­tion dans la lutte pour rem­por­ter la grande vic­toire du so­cia­lisme à la chi­noise de la nou­velle ère.

16

Le 11 mars 2018, les dé­pu­tés votent le Pro­jet d’amen­de­ment de la Cons­ti­tu­tion de la RPC lors de la pre­mière ses­sion de la XIIIe APN au Grand Pa­lais du Peuple à Bei­jing.

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.