Sport

L’athlétisme en Chine : des len­de­mains in­cer­tains

China Today (French) - - SOMMAIRE - *SHI XUN est jour­na­liste in­dé­pen­dant.

Der­rière le suc­cès du do­cu­men­taire se cachent le sou­tien et la co­opé­ra­tion de tout un groupe de pro­fes­sion­nels. Pour réus­sir le tour­nage du do­cu­men­taire, l’Ad­mi­nis­tra­tion na­tio­nale du pa­tri­moine cultu­rel a convo­qué une confé­rence d’ex­perts, et ap­pe­lé les ar­chéo­logues et les pro­fes­sion­nels des mé­dias à tra­vailler en­semble pour éla­bo­rer le pro­gramme. Elle a or­ga­ni­sé des réunions spé­ciales aux­quelles ont par­ti­ci­pé les res­pon­sables du Mu­sée du pa­lais im­pé­rial, du Mu­sée na­tio­nal et des autres mu­sées im­por­tants pour éta­blir la liste des ob­jets an­ciens. De la concep­tion au tour­nage, de la pre­mière évo­lu­tion à l’exa­men fi­nal, il a fal­lu trois ans pour fi­nir le do­cu­men­taire avec le sou­tien, sans ré­serve, de l’Ad­mi­nis­tra­tion na­tio­nale du pa­tri­moine cultu­rel qui a par­ti­ci­pé à tout le pro­ces­sus d’éla­bo­ra­tion.

« Nous ne sommes que des pro­fes­sion­nels des mé­dias. Sans le sou­tien de l’Ad­mi­nis­tra­tion na­tio­nale du pa­tri­moine cultu­rel, sans l’aide des ar­chéo­logues, le do­cu­men­taire n’au­rait pas pu abou­tir et at­ti­rer l’at­ten­tion sur ces tré­sors na­tio­naux, ni rendre la ci­vi­li­sa­tion chi­noise chère au coeur des Chi­nois », sou­ligne Xu Huan.

Se­lon Yang Zhao­kai, ex­pert en pa­tri­moine cultu­rel, l’équipe de tour­nage a in­vi­té de jeunes sa­vants qui connaissent bien ces ob­jets an­ciens à par­ti­ci­per à la ré­dac­tion du texte. Sou­vent, plu­sieurs ver­sions ont été pro­po­sées pour un même ob­jet an­cien. Mais une seule a été ap­prou­vée.

Nous sommes fiers de notre propre culture

Le pre­mier re­cen­se­ment sur les ob­jets an­ciens trans­por­tables ef­fec­tué en 2016 montre que les ob­jets an­ciens trans­por­tables en­re­gis­trés comptent 108 mil­lions de pièces en Chine, dont 3,8 mil­lions sont consi­dé­rées comme très pré­cieuses. « Comment mettre en va­leur ces res­sources cultu­relles et ren­for­cer par des ac­tions concrètes la pro­tec­tion et l’uti­li­sa­tion du pa­tri­moine na­tio­nal sont les ques­tions qui consti­tuent des su­jets im­por­tants de notre ré­flexion », in­dique Gu Yu­cai, di­rec­teur ad­joint de l’Ad­mi­nis­tra­tion na­tio­nale du pa­tri­moine cultu­rel.

« Ces tré­sors sont des mes­sa­gers qui tra­versent le temps et l’es­pace. » Pour lui, à la dif­fé­rence des mondes ima­gi­naires ac­ces­sibles par l’in­ter­mé­diaire des écri­tures, on peut, à tra­vers ces ob­jets an­ciens, connaître les Chi­nois an­ciens, les créa­teurs de ces tré­sors et ré­écrire une his­toire de la ci­vi­li­sa­tion chi­noise ba­sée sur l’hé­ri­tage cultu­rel pour af­fer­mir sa confiance en sa culture.

Ces der­nières an­nées, les pro­duits cultu­rels créa­tifs lan­cés par le Pa­lais im­pé­rial se sont bien ven­dus, et les émis­sions té­lé­vi­sées telles que Na­tio­nal Trea­sure ont connu un suc­cès énorme. Tout ce­la laisse voir une in­ter­ac­tion entre la ci­vi­li­sa­tion an­cienne et les Chi­nois ac­tuels, sur­tout chez les jeunes. On pré­fère aban­don­ner les dis­trac­tions plus sen­sa­tion­nelles et ap­prendre à connaître la longue tra­di­tion de la ci­vi­li­sa­tion chi­noise.

La tor­tue de jade Ling­jia­tan a été dé­cou­verte en 1987 dans un tom­beau da­tant de 4 500 ans, près des ves­tiges de Ling­jia dans le dis­trict de Han­shan dans l’An­hui. Sur le dos et le ventre de la tor­tue de jade, on peut voir des trous, et au mi­lieu, une plaque de jade qui me­sure 11 cm de long et 8,2 cm de large et porte les mo­tifs d’un oc­to­gone. Ces mo­tifs sont éga­le­ment ap­pa­rus dans d’autres ci­vi­li­sa­tions an­ciennes.

Se­lon des cher­cheurs, ces mo­tifs semblent re­pré­sen­ter les Huit Tri­grammes avant l’ap­pa­ri­tion de l’écri­ture, ou bien le He­tu et le Luo­shu (deux mo­tifs mys­té­rieux de la Haute An­ti­qui­té chi­noise). Les trous et les mo­tifs d’un oc­to­gone font ré­fé­rence aux in­for­ma­tions com­plexes et mys­té­rieuses de l’uni­vers. Les té­lé­spec­ta­teurs ont été éton­nés et convain­cus par le haut ni­veau que leur ci­vi­li­sa­tion an­cienne avait at­teint il y a plu­sieurs mil­lé­naires.

« Nous pou­vons connaître l’his­toire et l’âme de notre pays à tra­vers le pa­tri­moine na­tio­nal et nous pré­sen­tons la culture et la ci­vi­li­sa­tion chi­noise en pré­sen­tant des ob­jets an­ciens. Nous es­pé­rons que chaque té­lé­spec­ta­teur pour­ra ap­pré­cier l’in­tel­li­gence et la créa­ti­vi­té de nos an­cêtres, et être ému par l’es­prit, l’es­thé­tique et la va­leur de ces joyaux du pays », ré­sume Zhang Ning, vice-ré­dac­teur en chef de CCTV.

À l’heure ac­tuelle, les 25 épi­sodes de la pre­mière par­tie du do­cu­men­taire ont été dif­fu­sés. Se­lon Xu Huan, les 75 épi­sodes res­tants se­ront dif­fu­sés en 2018. Alors comme le dit si bien le pré­sen­ta­teur à la fin de chaque épi­sode, « à la pro­chaine fois! »

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.