Une se­maine à Shan­ghai

China Today (French) - - SOMMAIRE -

Des rues très com­mer­çantes, des im­meubles ré­si­den­tiels très par­ti­cu­liers de style shi­ku­men, de belles illu­mi­na­tions noc­turnes, des sites tou­ris­tiques et des gour­man­dises in­nom­brables, une at­mo­sphère mo­derne, une vie à la pointe de la mo­der­ni­té, le style de Shan­ghai est in­imi­table… Après la Foire in­ter­na­tio­nale d’Im­por­ta­tion en Chine, pro­fi­tez de l’oc­ca­sion pour res­ter une se­maine à Shan­ghai et vi­si­ter cette ville inou­bliable.

Pre­mier jour • La Shan­ghai To­wer

Le pre­mier soir, rien de tel que de lo­ger dans un hô­tel du Bund. Par la fe­nêtre de la chambre, nous avons une vue du dé­ve­lop­pe­ment flo­ris­sant de Lu­jia­zui où sont construits de nom­breux gratte-ciel, dont le bâ­ti­ment le plus re­mar­quable est la Shan­ghai To­wer, que nous avons vi­si­tée cet après-mi­di. La Shan­ghai To­wer est la construc­tion la plus haute de Chine et la deuxième plus grande tour du monde. L’as­cen­seur nous em­mène à 546 mètres du sol jus­qu’à la ter­rasse pa­no­ra­mique la plus haute de Shan­ghai, qui est de forme cir­cu­laire. D’ici, les gens ont une vue aé­rienne sur l’en­semble du pay­sage ur­bain

de Shan­ghai. Il semble que nous pour­rions fa­ci­le­ment tou­cher le ciel et maî­tri­ser le monde de­puis la ter­rasse. Le sen­ti­ment est très gri­sant !

Deuxième jour • La Jin­mao To­wer • Le Jar­din Yuyuan

Au­jourd’hui, nous al­lons com­men­cer par une ac­ti­vi­té en­thou­sias­mante — « La pro­me­nade dans le ciel ». Il s’agit de mar­cher sur une ter­rasse en verre à l’ex­té­rieur de la Jin­mao To­wer. À 340,6 mètres de hau­teur, c’est la plus haute ter­rasse trans­pa­rente en plein air du monde, sans au­cune bar­rière. Une ex­pé­rience ex­trême et inou­bliable qui fe­ra une pho­to très chic à pos­ter sur WeC­hat.

L’après-mi­di, nous al­lons vi­si­ter le Jar­din Yuyuan.

Il s’agit d’un jar­din tra­di­tion­nel ty­pique du sud du Chang­jiang (Yangt­sé). Il se trouve dans un quar­tier très com­mer­çant où il ne faut sur­tout pas ra­ter les pe­tits pains far­cis cuits à la va­peur de la bour­gade de Nan­xiang, qui sont si connus que les gens doivent sou­vent faire la queue pour les ache­ter. Avec en toile de fond le Temple des dieux de la ville, le pay­sage est splen­dide. Très sa­vou­reux, les pe­tits pains far­cis de Nan­xiang sa­tis­fe­ront votre ap­pé­tit de gour­met. En plus des pe­tits pains far­cis, il existe éga­le­ment les pe­tits pains à la chair de crabe, aux lé­gumes sau­vages, aux cham­pi­gnons, au ca­ri et aux pi­ments. Une pe­tite as­tuce pour en pro­fi­ter en­core plus : les dé­gus­ter avec du gin­gembre, du vi­naigre et une soupe aux oeufs.

Troi­sième et qua­trième jours • Le Shan­ghai Dis­ney­land

Le parc com­prend sept zones thé­ma­tiques : Ad­ven­ture Isle, Gar­dens of Ima­gi­na­tion, Mi­ckey Ave­nue, To­mor­row­land, Trea­sure Cove, Fan­ta­sy­land et Dis­neyPixar Toy Sto­ry Land. Il y a beau­coup d’ac­ti­vi­tés à pra­ti­quer.

Nous pou­vons éga­le­ment voir la ver­sion chi­noise de l’opé­ra de Broad­way La Belle et la Bête. Les cos­tumes et le spec­tacle sont ma­gni­fiques. Le spec­tacle noc­turne de son et lu­mière est in­con­tour­nable !

L’hô­tel Dis­ney­land où nous lo­geons est char­mant et par­fait pour les pho­tos ! Le style du bâ­ti­ment et la dé­co­ra­tion in­té­rieure rap­pellent Dis­ney­land. Par la fe­nêtre de la chambre, nous pou­vons voir le Châ­teau de Dis­ney­land.

Cin­quième jour • Le Shan­ghai Vil­lage • L’opé­ra Sleep­noMore

Le ma­tin, nous al­lons tout d’abord au Shan­ghai Vil­lage près de Dis­ney­land, pour faire des achats. On y trouve une cen­taine de marques : Guc­ci, Ho­gan, Loewe, Ar­ma­ni, Coach, Mi­chael Kors… Avec des ré­duc­tions de 80 % !

À mi­di, nous pou­vons man­ger dans un res­tau­rant près du vil­lage en ad­mi­rant le beau pay­sage du Lac du rêve. Le vil­lage fait pen­ser à des villes comme Mi­lan, Vienne, New York et Pa­ris dans les an­nées 1920. C’est aus­si un jo­li lieu pour prendre des pho­tos.

Après le dé­jeu­ner, nous re­tour­nons au centre-ville pour nous re­po­ser à l’hô­tel, avant d’al­ler voir un opé­ra de trois heures le soir.

L’opé­ra Sleep no More est adap­té du clas­sique de Sha­kes­peare Mac­beth. Il est sa­lué par le pu­blic et mé­rite d’être vu. Sans ré­ser­va­tion, il est im­pos­sible d’avoir une place. Les spec­ta­teurs peuvent s’im­mer­ger dans cet opé­ra comme bon leur semble : ils sont libres d’ex­plo­rer l’his­toire en fonc­tion de dif­fé­rentes pistes, qui, toutes, donnent dif­fé­rentes his­toires.

Sixième et sep­tième jours • Le parc océa­nique de Hai­chang

Le parc océa­nique de Hai­chang, qui ou­vri­ra ses portes le 16 no­vembre 2018, de­vien­dra le plus grand site tou­ris­tique de Shan­ghai. Abri­tant plus de 50 000 ani­maux ma­rins, no­tam­ment des bé­lu­gas, des pin­gouins, des orques et des ours po­laires, il pro­po­se­ra éga­le­ment des at­trac­tions telles que des mon­tagnes russes, un té­lé­phé­rique et du raf­ting. En­fin, le pu­blic pour­ra as­sis­ter à deux grands dé­fi­lés sur le thème de l’océan : un dé­fi­lé de chars et un dé­fi­lé de ba­teaux co­lo­rés.

Comme le parc pro­po­se­ra de nom­breuses ac­ti­vi­tés, il se­ra pos­sible d’y pas­ser la nuit. L’hô­tel du parc of­fri­ra des chambres aux thèmes océa­niques : dau­phin, pin­gouin, pois­son-clown, hip­po­campe et si­rène.

La Jin­mao To­wer : une pro­me­nade dans le ciel

Les pe­tits pains far­cis de Nan­xiang

L’hô­tel Dis­ney­land à Shan­ghai

Shan­ghai Dis­ney­land

Shan­ghai Vil­lage

Des dan­seurs de l’opé­ra Sleep no More

Le parc océa­nique de Hai­chang

Newspapers in French

Newspapers from China

© PressReader. All rights reserved.