Congés de vie conju­gale

Al Ahram Hebdo - - Courrier -

Per­met­tez-moi de dis­cu­ter avec les lecteurs d’Al-Ah­ram Hebdo un su­jet un peu étrange mais tou­te­fois réel. A mon avis, on peut for­mu­ler une bonne so­lu­tion sus­cep­tible de di­mi­nuer et de li­mi­ter les conflits qui existent dans les couples ma­riés. Mon idée se ré­sume en une simple pro­po­si­tion : don­ner des congés à la vie conju­gale. Pour­quoi ne pas se sé­pa­rer mo­men­ta­né­ment ? Cha­cun des deux peut ou même doit pas­ser quelques jours avec sa fa­mille ou ses amis, l’im­por­tant est qu’il soit loin de son conjoint et de l’am­biance du foyer conju­gal. Ce­la peut avoir de très bons cô­tés. D’abord cette sug­ges­tion per­met de rompre avec la rou­tine de la vie quo­ti­dienne, no­tam­ment pour l’homme qui se plaint tou­jours de cette rou­tine après quelques an­nées de ma­riage. Par ailleurs, la femme a be­soin de sen­tir qu’elle est libre sans au­cune sur­veillance ou res­pon­sa­bi­li­té. Elle a be­soin de va­cances pour s’éloi­gner, ce qui peut l’ai­der à pour­suivre sa vie et ses tâches quo­ti­diennes avec éner­gie. De même, et c’est le plus im­por­tant, ce pe­tit congé ra­vive les sen­ti­ments et per­met à l’amour et à la ten­dresse, ou­bliés et dis­pa­rus à cause des pro­blèmes quo­ti­diens, de re­naître. Est-il pos­sible d’ap­pli­quer cette sug­ges­tion en Egypte ? Ra­ma Fa­thi,

Hur­gha­da.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.