Cou­purres de pr­resse

Le nou­veau Par­le­ment fait en­core des vagues avec au mi­lieu une va­gue­lette por­tant une fat­wa d’un sa­la­fiste ap­pe­lant à éli­mi­ner phy­si­que­ment Mo­ha­mad ElBa­ra­dei. Au mi­lieu de ce­la, l’élec­tion du Qa­tar pour le Mon­dial 2022 a droit à quelques com­men­taires qui

Al Ahram Hebdo - - Egypte -

Nous al­lons lais­ser de cô­té, cette se­maine, les com­men­taires tou­jours abon­dants sur les lé­gis­la­tives, les fraudes et le nou­veau Par­le­ment, car il n’y a rien à si­gna­ler de nou­veau sur ce front. La co­lère des uns et des autres conti­nue ici et là, mais la ca­ra­vane semble pas­ser sans em­bûches … Jusque-là. Seul fait in­so­lite et ré­vé­la­teur en même temps c’est cette in­for­ma­tion re­layée par la presse sur une fat­wa (eh oui une autre !!!) qui ap­pelle à cou­per la tête de Mo­ha­mad ElBa­ra­dei, ex-di­rec­teur de l’AIEA et Prix No­bel de la paix. Al-Yom Al-Sa­bie rap­porte que le cheikh Mah­moud Amer, un pré­di­ca­teur du mou­ve­ment sa­la­fiste, a ap­pe­lé à tuer ElBa­ra­dei qu’il ac­cuse « d’in­ci­ter à l’in­sur­rec­tion ci­vile contre le ré­gime de Mou­ba­rak ». Le site du jour­nal AlDos­tour en ligne qui se fait dé­sor­mais ap­pe­ler le « Dos­tour ori­gi­nal », en op­po­si­tion au jour­nal pa­pier ra­che­té par l’homme d’af­faires Ré­da Edouard, a in­ter­viewé le cheikh en ques­tion qui a dé­cla­ré que « l’in­sur­rec­tion ci­vile est consi­dé­rée comme un ou­til des kha­wa­regs et une at­teinte au pou­voir en place et le châ­ti­ment com­mence de la pri­son à la condam­na­tion à mort par le biais du gou­ver­ne­ment pour évi­ter la fit­na (le schisme) ». Le cheikh a ajou­té que cette fat­wa n’est pas seule­ment va­lable pour ElBa­ra­dei mais aus­si pour tous ceux, qui comme lui, ap­pellent à l’in­sur­rec­tion. Il a éga­le­ment fus­ti­gé le Front na­tio­nal pour le chan­ge­ment de Ba­ra­dei dont les re­ven­di­ca­tions ne contiennent pas la de­mande d’ap­pli­quer la cha­ria is­la­mique et se concentrent sur la po­li­tique. « Et puis, c’est un front laïque avec à sa tête un laïc dont les mains sont en­ta­chées du sang des mu­sul­mans en Iraq. Le pou­voir gère comme il peut les af­faires de la na­tion dans la marge des cir­cons­tances in­ternes et ex­ternes » ! Il a ap­pe­lé, se­lon Al-Dos­tour, le pré­sident Mou­ba­rak à éli­mi­ner phy­si­que­ment ElBa­ra­dei. Drôle de fat­wa de la part d’un adepte du mou­ve­ment sa­la­fiste, pour qui le pou­voir est un mé­créant. Drôle de fat­wa aus­si contre le concept de l’in­sur­rec­tion ci­vile qu’il af­fi­lie aux kha­wa­regs, puisque c’est ce même concept qui a été uti­li­sé par le Front is­la­mique du Sa­lut en Al­gé­rie en 1991 contre le pou­voir en place et

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.