la

Al Ahram Hebdo - - Mode De Vie -

EN

DIS­CU­TANT avec Sa­ra, on a tout de suite cette im­pres­sion que l’ave­nir de l’Egypte est pro­met­teur et que de beaux jours nous at­tendent. Elle a à peine 18 ans mais dis­pose d’une dé­ter­mi­na­tion et d’une vo­lon­té de fer. Telle une savante, ses pa­roles ré­vèlent une ex­pé­rience pro­fonde et une grande connais­sance dans le do­maine de la re­cherche scien­ti­fique. Elle uti­lise des termes scien­ti­fiques pour ex­pli­quer ses idées et s’ex­prime dans un an­glais par­fait. Et bien qu’elle n’ait pas en­core fait d’études su­pé­rieures, elle a dé­jà à son compte une liste d’in­ven­tions et est lau­réate de nom­breux prix. Sa­ra est en­core étu­diante en IG (di­plôme équi­valent au bac pour les élèves an­glo­phones). Mais ce­la ne l’a pas em­pê­chée d’ef­fec­tuer des re­cherches dans des do­maines scien­ti­fiques dif­fé­rents et d’abou­tir à des ré­sul­tats im­por­tants. Son der­nier ex­ploit : un pro­jet de pro­duc­tion d’élec­tri­ci­té non polluante. Un pro­jet pour le­quel elle a ob­te­nu un prix lors de la confé­rence te­nue cette se­maine à la Bi­blio­thèque d’Alexan­drie et in­ti­tu­lée L’ère de la science. « J’ai pré­sen­té au ju­ry un pro­jet de sta­tion élec­trique non polluante. J’ai pen­sé à la pro­duc­tion de l’élec­tri­ci­té car c’est un be­soin in­dis­pen­sable. L’Egypte est l’un des pays me­na­cés de crise dans ce sec­teur. Mais, les cen­trales élec­triques sont clas­sées par­mi les sources les plus pol­luantes. Et ce parce qu’elles dé­gagent de grandes quan­ti­tés de gaz car­bo­nique. Mon idée est de créer dans chaque sta­tion une ligne de pro­duc­tion in­terne qui pro­fite de la pré­sence du gaz car­bo­nique et le recycle. Ain­si, ce gaz, consi­dé­ré comme l’un des plus pol­luants de l’en­vi­ron­ne­ment, ne s’éva­po­re­ra pas dans l’air ; en re­vanche, il se­ra d’une grande uti­li­té ». L’idée est non seule­ment ef­fi­cace pour la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment, mais elle est aus­si d’une grande ren­ta­bi­li­té. Tel a été le constat de Sa­ra qui a pré­sen­té, pa­ral­lè­le­ment au pro­jet, une étude de fai­sa­bi­li­té.

En ef­fet, ce n’est pas par ha­sard si cette jeune étu­diante en est ar­ri­vée là. Grande ama­trice de la science et de la re­cherche, elle a frap­pé à toutes les portes pour dé­ve­lop­per ses connais­sances dans ce do­maine. Ori­gi­naire d’Alexan­drie, elle est tom­bée par ha­sard sur un centre ca­na­dien qui dé­couvre les jeunes ta­lents. Sa­ra n’a donc pas hé­si­té à s’y ins­crire et ap­prendre le b.a.-ba de la re­cherche scien­ti­fique. « Ce qui m’a in­té­res­sée le plus dans l’équipe de ce centre, c’est le fait d’avoir ap­pris les étapes d’une ex­pé­rience scien­ti­fique, l’art de pro­fi­ter de toutes les don­nées et de tous les élé­ments qui sont va­lables pour pou­voir ar­ri­ver à un constat. Et une fois ar­ri­vée à la conclu­sion vou­lue, il faut être ca­pable de convaincre les autres de l’im­por­tance de mon constat ».

Au cours des der­nières an­nées, Sa­ra a as­sis­té à une sé­rie de fo­rums et d’ex­po­si­tions scien­ti­fiques. Elle a rem­por­té la mé­daille d’ar­gent lors d’un fo­rum te­nu en Tur­quie l’an­née der­nière. Elle a été, par consé­quent, la seule Egyp­tienne à as­sis­ter à la Confé­rence in­ter­na­tio­nale de la science et l’in­gé­nie­rie te­nue cette an­née aux Etats-Unis. « Ce qui m’a in­tri­guée le plus lors de ces évé­ne­ments in­ter­na­tio­naux, c’est l’at­ten­tion ac­cor­dée aux jeunes de la part des res­pon­sables, aca­dé­mi­ciens et hommes d’af­faires ». Un sou­tien que la jeune fille af­firme ne pas avoir res­sen­ti en Egypte. « Nous, les jeunes, avons sim­ple­ment be­soin d’op­por­tu­ni­tés et de mo­ti­va­tions. Si on nous donne la pos­si­bi­li­té d’ap­prendre ce que l’on veut, de par­ti­ci­per à des fo­rums, d’ex­pri­mer nos idées, d’avoir droit à des bourses à l’étran­ger, il est évident que nous se­rons ca­pables de chan­ger le vi­sage de l’Egypte. Mais l’Etat semble tout faire pour que les jeunes n’aient qu’un seul sou­ci, ce­lui de pas­ser l’exa­men de fin d’an­née », conclut Sa­ra

Dos­sier réa­li­sé par Ami­ra Doss

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.