Des pas vers la ré­con­ci­lia­tion

Une sé­rie de ren­contres entre les dif­fé­rentes par­ties pa­les­ti­niennes ont eu lieu cette se­maine afin de ré­gler les conflits. Un pas im­por­tant vers la paix avec Is­raël.

Al Ahram Hebdo - - Monde Arabe - Ma­ha Salem

DANS une ten­ta­tive de ré­con­ci­lia­tion entre les Pa­les­ti­niens, les prin­ci­paux mou­ve­ments pa­les­ti­niens de Ga­za, réunis sa­me­di der­nier sous l’égide du Ha­mas, se sont dits prêts à « un re­tour au calme » et à une trêve ta­cite, après une es­ca­lade de la vio­lence, à condi­tion qu’Is­raël en fasse au­tant. Une dé­ci­sion pour ins­tau­rer une paix pré­caire sur les ter­ri­toires pa­les­ti­niens.

Tout d’abord, le pré­sident du Con­seil lé­gis­la­tif pa­les­ti­nien, Aziz Dweik, membre du Ha­mas, a dé­cla­ré que l’en­tre­vue avait été très po­si­tive et que « des ini­tia­tives concrètes sur le ter­rain se­raient prises dans les pro­chains jours » pour la vi­site que le pré­sident de l’Au­to­ri­té pa­les­ti­nienne, Mah­moud Ab­bass, compte ef­fec­tuer à Ga­za. Par­ta­geant le même avis, Kha­der Ha­bi, un des chefs du Dji­had is­la­mique, a af­fir­mé que « tous les par­ti­ci­pants ont confir­mé qu’ils res­pec­te­raient le consen­sus na­tio­nal en cal­mant les choses avec l’en­ne­mi sio­niste ». Et pour pré­pa­rer cette vi­site, le pré­sident Ab­bass a ren­con­tré à Ra­mal­lah des re­pré­sen­tants du mou­ve­ment is­la­miste Ha­mas pour dis­cu­ter de la ré­con­ci­lia­tion entre les deux fac­tions ri­vales pa­les­ti­niennes. C’est la pre­mière fois de­puis au moins deux ans que le pré­sident Ab­bass s’en­tre­tient pu­bli­que­ment en face à face avec de hauts di­ri­geants du Ha­mas. Com­men­tant cette ren­contre, Az­zam Al-Ah­mad, pré­sident du bloc par­le­men­taire du Fa­tah, le par­ti de M. Ab­bass, a confir­mé que la ren­contre avait été « po­si­tive en dé­pit de cer­tains com­mu­ni­qués né­ga­tifs de nos frères du Ha­mas ».

Es­sayant de

trou­ver une is­sue au conflit entre Pa­les­ti­niens, Ab­bass s’est ré­cem­ment dit prêt à se rendre à Ga­za pour mettre fin à la di­vi­sion et for­mer un gou­ver­ne­ment de per­son­na­li­tés na­tio­nales in­dé­pen­dantes afin de pré­pa­rer des élec­tions pré­si­den­tielle, lé­gis­la­tives et du Con­seil na­tio­nal (pa­les­ti­nien) dans les six mois. A cet égard, il a été in­vi­té à Ga­za par le chef du gou­ver­ne­ment du Ha­mas, Is­maïl Ha­niyeh, afin d’en­ta­mer un dia­logue na­tio­nal glo­bal, en ré­ponse aux ma­ni­fes­ta­tions ces der­nières se­maines de di­zaines de mil­liers de Pa­les­ti­niens pour l’uni­té nationale.

Le mee­ting de sa­me­di a été convo­qué par le Ha­mas, qui contrôle la bande de Ga­za de­puis 2007, avec la par­ti­ci­pa­tion no­tam­ment du Dji­had is­la­mique, une or­ga­ni­sa­tion ra­di­cale à la­quelle ont été at­tri- bués la plu­part des tirs de ro­quettes et d’obus de ces der­niers jours vers le sud d’Is­raël. A cet égard, ces ren­contres avaient aus­si pour ob­jec­tif de dis­cu­ter de l’éven­tuel ré­ta­blis­se­ment d’une trêve ta­cite avec Is­raël, à la lu­mière de la ten­sion qui a su­bi­te­ment grim­pé fin dé­cembre, puis à nou­veau fin fé­vrier, entre les groupes ar­més pa­les­ti­niens et Is­raël après deux an­nées de calme re­la­tif. De­vant la me­nace d’une crise ma­jeure, les prin­ci­paux groupes pa­les­ti­niens de Ga­za ont ap­pe­lé lors de leur réunion au re­tour à une trêve ta­cite, à condi­tion qu’Is­raël fasse de même. En ef­fet, la réunion de Ga­za sur­vient après presque deux se­maines d’une confron­ta­tion ar­mée avec Is­raël qui s’est ma­ni­fes­tée par des di­zaines de tirs de ro­quettes et d’obus de mor­tier vers le sud d’Is­raël et des re­pré- sailles qui ont fait huit morts pa­les­ti­niens. De sa part, le Ha­mas a pu­blié un com­mu­ni­qué di­manche, qui ne fait pas ré­fé­rence au raid, mais ap­pelle au calme. « Nous sa­luons l’ac­cord des fac­tions pa­les­ti­niennes s’en­ga­geant au calme et ap­pe­lons tous les com­bat­tants sur le ter­rain à exé­cu­ter cet ac­cord sans vio­la­tion », dit le texte. « Le Ha­mas tient au consen­sus na­tio­nal (pa­les­ti­nien) et nous sommes en­ga­gés à un re­tour au calme aus­si long­temps que l’oc­cu­pant (is­raé­lien) fe­ra de même », a af­fir­mé Is­maïl Rad­wan, un leader du mou­ve­ment is­la­miste Ha­mas. Quant au chef du gou­ver­ne­ment du Ha­mas, Is­maïl Ha­niyeh, il a noué ces der­niers jours des contacts « afin d’évi­ter à Ga­za de su­bir une nou­velle confron­ta­tion avec l’oc­cu­pant is­raé­lien », se­lon un com­mu­ni­qué de son bu­reau. Au len­de­main de cet ap­pel au calme des groupes sur le ter­ri­toire pa­les­ti­nien et à l’ins­tau­ra­tion d’une trêve ta­cite, deux membres du Dji­had is­la­mique ont été pour­tant tués à Ga­za dans une frappe is­raé­lienne. En plus, Is­raël a dé­ployé pour la pre­mière fois un nou­veau sys­tème an­ti­mis­sile sur le sud du pays nom­mé « Dôme de fer », un sys­tème d’in­ter­cep­tion de ro­quettes unique au monde vi­sant à pro­té­ger le sud du pays de pro­jec­tiles ti­rés de­puis Ga­za, tout en sou­li­gnant qu’il ne s’agis­sait que d’un test opé­ra­tion­nel.

Es­sayant d’ex­pri­mer une bonne vo­lon­té à res­pec­ter la trêve, le pre­mier mi­nistre is­raé­lien, Be­nya­min Ne­ta­nya­hu, a af­fir­mé de sa part : « Nous ne vou­lons pas d’es­ca­lade, mais n’ac­cep­te­rons pas qu’on porte at­teinte à nos ci­vils », a-t-il af­fir­mé

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.