Pré­ser­vons notre pays

Al Ahram Hebdo - - Courrier -

Tout d’abord, j’ai­me­rais sa­luer l’équipe d’Al-Ah­ram Heb­do, mon jour­nal fran­co­phone pré­fé­ré, qui nous pré­sente chaque se­maine une ma­tière digne d’être lue, de la pre­mière à la der­nière page, et qui a su pen­dant plu­sieurs an­nées ré­soudre l’équa­tion dif­fi­cile de la cré­di­bi­li­té et l’im­par­tia­li­té.

En­suite, per­met­tez-moi de vous sou­mettre les idées et les soup­çons de mes amis qui sont dans la confu­sion suite aux évé­ne­ments que l’Egypte connaît en ce mo­ment. Ils donnent leurs com­men­taires sur les évé­ne­ments et la mon­tée en puis­sance des sa­la­fistes. Ils sont di­vi­sés en deux groupes. Le pre­mier est ef­frayé quant à l’idée que cer­tains ex­tré­mistes ac­cèdent au pou­voir. L’autre groupe pense que c’est un pe­tit groupe qui fait du bruit. C’est pour­quoi ces ex­tré­mistes sont très re­mar­qués dans la so­cié­té.

Entre les deux, je pense que les sa­la­fistes, plu­tôt ceux qui se nomment sa­la­fistes mais qui sont très loin du vrai sens du sa­la­fisme, existent de­puis tou­jours. Seule­ment ils n’étaient pas ac­tifs sous le ré­gime de Mou­ba­rak, comme les autres groupes et par­tis po­li­tiques, qui étaient tous op­pri­més. Je ne suis pas en train de les dé­fendre, seule­ment il ne faut pas nier l’exis­tence des sa­la­fistes qui re­monte à des dé­cen­nies.

Contem­plant la si­tua­tion ac­tuelle, il s’avère que la rai­son pour la­quelle ils sont clai­re­ment vus dans la so­cié­té, c’est qu’ils ont pu, à tra­vers une voix forte et la re­li­gion, faire taire les simples ci­toyens, ce qui leur a don­né la chance d’avoir une force dans la rue, ne trou­vant au­cune autre puis­sance aus­si do­mi­nante pour leur faire face.

Per­son­nel­le­ment, je ne peux pas dire que je suis tran­quille lorsque je vois ce qui se passe. Mais il y a tout de même un as­pect po­si­tif : les sa­la­fistes, au lieu de tra­vailler dans le si­lence, sont en train de dé­voi­ler leurs ac­ti­vi­tés et leurs idées, ce qui va nous ai­der à bien les com­prendre et par la suite sa­voir ce qu’ils re­pré­sentent. Emad Adel,

Le Caire.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.