Les Rouges mis à l’épreuve

Al Ahram Hebdo - - Sports - Mo­ha­mad Mos­sel­hi

APAR­TIR de ce mer­cre­di, les choses sé­rieuses com­men­ce­ront pour Ah­li. Le cham­pion d’Egypte ren­con­tre­ra Ha­ras Al-Ho­doud au stade du Mexx, ter­rain de l’équipe mi­li­taire, à l’oc­ca­sion de la 23e jour­née du Cham­pion­nat égyp­tien. Une ren­contre qui s’an­nonce dif­fi­cile pour le te­nant du titre qui cherche à dé­fendre son titre.

Les sup­por­ters d’Ah­li sont très in­quiets du sort de leur équipe dans le Cham­pion­nat. Suite au nul dé­ce­vant 2-2 des Rouges contre Al-In­tag Al­Har­bi à l’oc­ca­sion de la 22e jour­née et la vic­toire de Za­ma­lek contre Mo­qaou­loun 3-2 lors de la même jour­née, les Rouges n’ont plus le droit à l’er­reur. A cause des ré­sul­tats de la der­nière jour­née, Za­ma­lek a réus­si à creu­ser l’écart qui sé­pare les deux équipes à trois points. (NDLR : Za­ma­lek s’ins­talle à la tête du clas­se­ment avec 46 points, alors qu’Ah­li se trouve à la deuxième place avec 43 points). L’in­quié­tude des sup­por­ters d’Ah­li est due au fait que le club cai­rote se­ra confron­té à cinq équipes très dif­fi­ciles lors des 5 pro­chaines jour­nées.

Ce mer­cre­di, il ren­con­tre­ra Ha­ras Al-Ho­doud puis Pe­tro­jet, Enp­pi, Is­maï­li et Za­ma­lek res­pec­ti­ve­ment. Les ré­sul­tats de ces 5 jour­nées se­ront dé­ci­sifs pour dé­ter­mi­ner le nom du cham­pion d’Egypte cette sai­son.

Pour conser­ver leurs chances et afin de ré­duire l’écart avec Za­ma­lek, les Rouges sont dans l’obli­ga­tion de rem­por­ter ces 5 ren­contres. Une mis­sion dif­fi­cile pour les Rouges vu la puis­sance des ad­ver­saires et aus­si à cause du ni­veau mé­diocre de l’équipe ces der­niers temps. La mau­vaise per­for­mance des joueurs a in­ci­té Ma­nuel Jo­sé Da Sil­va, di­rec­teur tech­nique de l’équipe, à cri­ti­quer sé­vè­re­ment ses joueurs suite au nul concé­dé contre Al-In­tag Al-Har­bi. Il les a presque me­na­cés et leur a dit que s’ils ne font pas d’ef­forts, l’équipe ne pour­ra pas rem­por­ter des titres. Ils se­ront les seuls res­pon­sables de la perte du Cham­pion­nat.

En ef­fet, l’ar­ri­vée de Da Sil­va à la tête du cadre tech­nique de l’équipe en jan­vier der­nier a don­né beau­coup d’op­ti­misme aux sup­por­ters d’Ah­li. Ces der­niers, qui étaient très dé­çus des mau­vais ré­sul­tats de l’équipe sous les com­mandes de Hos­sam Al-Ba­dri, ont trou­vé en Jo­sé la seule so­lu­tion pour re­dres­ser la barre de l’équipe qui a ter­mi­né le pre­mier tour du Cham­pion­nat à la 5e place, 6 points der­rière Za­ma­lek, le leader.

De son cô­té, Da Sil­va a pro­mis aux sup­por­ters des Rouges de faire son maxi­mum afin que l’équipe re­tourne à sa forme ha­bi­tuelle et rem­porte le titre.

Mais les ré­sul­tats de l’équipe n’ont pas été à la hau­teur des pro­messes de Da Sil­va. C’est vrai que l’équipe s’est amé­lio­rée en ce qui concerne la condi­tion phy­sique des joueurs, la pres­sion sur l’ad­ver­saire et l’or­ga­ni­sa­tion sur le ter­rain. Mais les maux de l’équipe lors du pre­mier tour sont tou­jours là en ce qui concerne l’or­ga­ni­sa­tion dé­fen­sive et la puis­sance of­fen­sive de l’équipe. Peu de ré­sul­tats en face des équipes

moyennes Du­rant ce troi­sième man­dat du tech­ni­cien por­tu­gais, Ah­li a joué 8 ren­contres. A l’ex­cep­tion de la ren­contre contre It­ti­had Al-Chor­ta, 4e au clas­se­ment, les 7 autres ren­contres étaient face à des équipes moyennes et re­la­ti­ve­ment faibles. Mais les ré­sul­tats de ces ren­contres re­flè- tent que les Rouges ont beau­coup souf­fert lors de ces matchs. Ils n’ont pu battre leurs ad­ver­saires qu’avec un seul but de dif­fé­rence (1-0 contre T. Al-Gueich, It­ti­had d’Alex, Al-Gou­na et 21 contre It­ti­had Al-Chor­ta et Wa­di De­gla).

Lors de ces 8 ren­contres, les Rouges ont mar­qué 10 buts et en ont en­cais­sé 5. Un bi­lan né­ga­tif vu le ni­veau des ad­ver­saires.

« Le cham­pion­nat en Egypte a beau­coup chan­gé, la si­tua­tion n’est plus la même que lors des sai­sons pré­cé­dentes. Il n’y a plus d’équipes faibles. C’est pour ce­la que l’équipe éprouve des dif­fi­cul­tés. Mais en tout cas, la vic­toire est la seule chose qui compte main­te­nant. Au cours de cette pé­riode cri­tique du Cham­pion­nat, nous cher­chons la vic­toire et non pas la per­for­mance », ex­plique Sayed Ab­del-Ha­fiz, di­rec­teur du sec­teur foot à Ah­li.

« Le cadre tech­nique a fait son maxi­mum lors des en­traî­ne­ments afin de cor­ri­ger les er­reurs des joueurs mais en vain. Par exemple, à chaque ren­contre, l’équipe par­vient à se créer des oc­ca­sions franches, mais les at­ta­quants se contentent d’un seul but. Même si­tua­tion en dé­fense où les dé­fen­seurs ne cessent de com­mettre des fautes de no­vices comme lors de la ren­contre contre Al-Int­tag Al-Har­bi où on a concé­dé deux buts », ajoute Mo­ha­mad Yous­sef, en­traî­neur ad­joint d’Ah­li.

L’in­quié­tude des sup­por­ters d’Ah­li est jus­ti­fiée, se­lon les ob­ser­va­teurs, car leur équipe souffre face à des équipes mé­diocres et moyennes. La si­tua­tion se­ra plus dif­fi­cile avec les équipes puis­santes comme Za­ma­lek, Is­maï­li et Enp­pi, res­pec­ti­ve­ment 1er, 3e et 4e au clas­se­ment.

Le cadre tech­nique a une oc­ca­sion à ne pas ra­ter pour re­dres­ser la barre avec l’ar­rêt du Cham­pion­nat pen­dant deux se­maines (du 26 mai au 8 juin) à cause de la ren­contre op­po­sant la sé­lec­tion nationale à son ho­mo­logue su­da­fri­caine à l’oc­ca­sion des qua­li­fi­ca­tions pour la CAN, pré­vue le 5 juin pro­chain.

Da Sil­va et ses ad­joints au­ront donc l’oc­ca­sion de pré­pa­rer leur équipe, no­tam­ment les joueurs bles­sés, à l’image de Mo­ha­mad Abou-Trei­ka et Emad Me­taab. Le re­tour de ce der­nier peut ré­soudre de nom­breux pro­blèmes au sein de l’at­taque rouge qui a beau­coup souf­fert de­puis sa bles­sure, vu que les rem­pla­çants n’ont pas réus­si à com­bler le vide lais­sé par son ab­sence. « Notre nul concé­dé contre Al-Int­tag Al-Har­bi n’est pas la fin du monde. Nous conser­vons nos chances dans la com­pé­ti­tion. Les grandes équipes sont celles qui tirent ra­pi­de­ment les le­çons et nous sommes une grande équipe », conclut Sayed Ab­del-Ha­fiz. Les sup­por­ters des Rouges sont im­pa­tients de voir le vi­sage réel de leur équipe qui do­mine la scène lo­cale de­puis 6 sai­sons

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.