Sau­vez nos frères sy­riens !

Al Ahram Hebdo - - Courrier -

Per­met­tez-moi, chers lec­teurs, de par­ler de la si­tua­tion ac­tuelle en Sy­rie. A mon avis, c’est l’ar­mée qui fait honte à tous les Arabes par ses mas­sacres quo­ti­diens. C’est l’ar­mée sy­rienne qui, au lieu de li­bé­rer ses ter­ri­toires oc­cu­pés par les Is­raé­liens de­puis 1967, donne la mort aux ma­ni­fes­tants de­man­dant tout sim­ple­ment la li­ber­té. Cette ar­mée, qui gar­dait tou­jours la rai­son de ne rien faire contre les agres­sions des avions mi­li­taires is­raé­liens qui, dans les an­nées pas­sées, sur­vo­laient les villes sy­riennes, oriente ces jours-ci ses tanks avec les forces de l’ordre et ses sha­bi­ha (cri­mi­nels) pour tuer les jeunes, les per­sonnes âgées, les en­fants et même les sol­dats qui re­fusent de ti­rer sur le peuple. Ces forces dé­truisent les mai­sons, les ma­ga­sins et même les mos­quées. Pen­dant les six der­niers mois, les écoles sont de­ve­nues des pri­sons pour les ma­ni­fes­tants et les sol­dats sont de­ve­nus des as­sas­sins et des vo­leurs en Sy­rie.

Où est la com­mu­nau­té in­ter­na­tio­nale ? Il faut faire quelque chose car le nombre de morts est trop im­por­tant : 2 900 morts.

Nous vou­drions dire cha­peau à l’ar­mée égyp­tienne qui a pro­té­gé la ré­vo­lu­tion. Sa­lah Ab­del-Gue­lil,

Is­maï­liya.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.