Tous au-des­sus de la loi

Al Ahram Hebdo - - Courrier -

De­puis quelque temps, le mi­nistre de la Jus­tice a an­non­cé l’in­ter­dic­tion de fil­mer les fils de l’ex-pré­sident dans leurs cel­lules en pri­son, à To­ra. Cette dé­ci­sion a été prise après des ru­meurs cir­cu­lant dans la rue égyp­tienne concer­nant l’ab­sence des fils du pré­sident dé­chu. Pour­quoi le mi­nistre de la Jus­tice a-t-il pris cette dé­ci­sion ? Nous avons le droit de sa­voir ce qui se passe à l’in­té­rieur de la pri­son et de sa­voir si les res­pon­sables de l’an­cien ré­gime et les fils de Mou­ba­rak sont trai­tés comme de simples ci­toyens. Tous les Egyp­tiens veulent que la loi soit ap­pli­quée. Au tri­bu­nal, on ne voit que des vi­sages ca­chés der­rière des cas­quettes comme l’ex-mi­nistre de l’In­té­rieur, et des sou­rires comme s’ils sont des in­no­cents. Pour­quoi sent-on jus­qu’à pré­sent qu’ils sont pro­té­gés par les res­pon­sables ac­tuels ? On at­tend tou­jours que le mi­nistre change cette dé­ci­sion. No­ha Ah­med,

Le Caire.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.