Il était une fois une ré­vo­lu­tion

Al Ahram Hebdo - - Courrier - Al-ah­ram Heb­do,

Il était une fois une ré­vo­lu­tion égyp­tienne qui a re­grou­pé toutes les classes so­ciales pour se ré­vol­ter contre un ré­gime cor­rom­pu.

Cette ré­vo­lu­tion a por­té des es­poirs dans le coeur des Egyp­tiens. Ceux-ci ont rê­vé de me­ner une vie heu­reuse avec un pou­voir juste et une di­rec­tion hon­nête.

Quelques jours après, le peuple uni a pu faire chu­ter l’an­cien ré­gime. Tout le monde était au comble de sa joie et ra­vi de voir la fin d’une époque. Pour­tant, per­sonne ne s’est ren­du compte que ce­la était juste le dé­but d’un très long che­min.

Et puisque le peuple avait per­du confiance en l’etat, il était évident que les forces mi­li­taires soient le seul choix pos­sible. Pour­tant, le peuple avait ou­blié que les forces ar­mées avaient tou­jours de la loyau­té à l’etat.

Alors, le peuple a lais­sé le sort du pays dans les mains de ceux qui de­vaient être à la hau­teur de cette res­pon­sa­bi­li­té. Et avec le temps, il s’est avé­ré que c’était la pire des dé­ci­sions.

Et voi­là qu’un an après la­dite « ré­vo­lu­tion », tous ceux qui ont été ac­cu­sés d’avoir tué les ré­vo­lu­tion­naires sont libres, les res­pon­sables cor­rom­pus sont tou­jours à leurs postes, Mou­ba­rak n’est tou­jours pas ju­gé.

Et juste la se­maine der­nière, le mé­de­cin de l’ar­mée ac­cu­sé d’avoir pro­cé­dé à des tests de vir­gi­ni­té sur des ma­ni­fes­tantes vient d’être re­laxé au mo­ment où les ré­vo­lu­tion­naires sont com­pa­rus de­vant des tri­bu­naux mi­li­taires et ac­cu­sés d’agi­ter l’opi­nion pu­blique.

Avec tout ce­la, comment pen­ser que nous avons fait une vraie ré­vo­lu­tion ?

Na­der Za­ki, Hé­lio­po­lis.

Ser­vice Cour­rier, rue Ga­laa, Le Caire. Ser­vice Cour­rier : pa­ge­cour­rier@ah­ram.org.eg

Ré­dac­tion

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.