Le rêve nas­sé­rien

Al Ahram Hebdo - - Egypte -

NÉ en 1954 dans une fa­mille pay­sanne com­po­sée de 16 frères et soeurs, Ham­dine Sab­ba­hi a gran­di dans l’ombre de Nas­ser. Ce pré­sident qui a in­car­né les es­poirs de cette tranche de ci­toyen est de­ve­nu son idole. Dans les an­nées 1970 alors qu’il fai­sait ses études de jour­na­lisme, Sab­ba­hi a créé une sé­rie de « clubs » uni­ver­si­taires pour pro­pa­ger l’idéo­lo­gie so­cia­liste et pan­arabe du pré­sident dé­funt.

En sa qua­li­té de pré­sident ad­joint de l’union des étu­diants des uni­ver­si­tés égyp­tiennes, Sab­ba­hi a pu par­ti­ci­per à un dé­bat té­lé­vi­sé avec le pré­sident Anouar Al-sa­date, où il a ou­ver­te­ment cri­ti­qué ses orien­ta­tions éco­no­miques ju­gées trop li­bé­rales aus­si bien que sa po­li­tique étran­gère d’ou­ver­ture à Is­raël et aux Etats-unis. Ses prises de po­si­tions lui ont va­lu la pri­son lors de l’in­sur­rec­tion de jan­vier 1979 ap­pe­lée l’« In­ti­fa­da des af­fa­més », qui a écla­té quand Sa­date a dé­ci­dé de le­ver la sub­ven­tion du pain.

Deux dé­cen­nies plus tard, Sab­ba­hi a été in­car­cé­ré sous le ré­gime du pré­sident Hos­ni Mou­ba­rak, en 1997 quand il a pris la dé­fense des pay­sans ex­pul­sés de leurs terres pour le compte des « nou­veaux féo­daux », et en 2003 quand il a oc­cu­pé les pre­miers rangs des ma­ni­fes­tants hos­tiles à l’in­va­sion de l’iraq.

Dé­pu­té au Par­le­ment du­rant deux ses­sions entre 2000 et 2010, Sab­ba­hi était op­po­sant fa­rouche des tran­sac­tions dou­teuses im­pli­quant des ventes des ter­rains de l’etat aux hommes d’af­faires, à l’ex­por­ta­tion du gaz à Is­raël et au pro­ces­sus de pri­va­ti­sa­tion.

En 2008, il a été le pre­mier par­le­men­taire égyp­tien à fran­chir la frontière fai­sant fi du blo­cus is­raé­lien im­po­sé à Ga­za pour dé­li­vrer un mes­sage de sou­tien aux di­ri­geants du Ha­mas. Lors des der­nières élec­tions or­ga­ni­sées sous le règne de Mou­ba­rak en 2010, Sab­ba­hi s’est re­ti­ré des élec­tions lé­gis­la­tives dé­non­çant une fraude élec­to­rale.

Sab­ba­hi est co­fon­da­teur du par­ti Al-ka­ra­ma d’ins­pi­ra­tion nas­sé­rienne, un par­ti res­té pri­vé de lé­gi­ti­mi­té of­fi­cielle pen­dant plus d’une dé­cen­nie et qui s’est ba­sé sur sa « lé­gi­ti­mi­té po­pu­laire ».

Avec Mme Sé­ham Negm, Sab­ba­hi a eu 2 en­fants, son fils Mo­ha­mad, réa­li­sa­teur, et sa fille Sal­ma, une pré­sen­ta­trice à la té­lé­vi­sion

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.