Les Frères et la Cons­ti­tu­tion

Al Ahram Hebdo - - Opinion - Al-ah­ram Heb­do

Après une sé­rie de trac­ta­tions, l’as­sem­blée consti­tuante a été dé­si­gnée sa­me­di 25 mars lors d’une ses­sion conjointe des deux Chambres du Par­le­ment. Cette as­sem­blée for­mée de 100 membres (50 de l’in­té­rieur du Par­le­ment et 50 de l’ex­té­rieur) au­ra pour tâche de ré­di­ger la Cons­ti­tu­tion qui ré­gi­ra la vie po­li­tique en Egypte.

Au-de­là du dé­bat sur la re­pré­sen­ta­tion des dé­pu­tés au sein de cette as­sem­blée contes­tée par cer­tains, le fac­teur prin­ci­pal qui re­tient im­mé­dia­te­ment l’at­ten­tion c’est la pré­do­mi­nance du cou­rant is­la­miste alors que les coptes et les femmes sont sous-re­pré­sen­tés. Les Frères mu­sul­mans et les sa­la­fistes ul­tra­con­ser­va­teurs dis­posent à eux seuls de 35 sièges au sein de l’as­sem­blée (25 pour les Frères et 11 pour les sa­la­fistes).

Les Frères dis­posent même d’une cer­taine in­fluence sur les membres non is­sus du Par­le­ment. Il va sans dire que le rôle des is­la­mistes se­ra ca­pi­tal dans la ré­dac­tion de la nou­velle Cons­ti­tu­tion. Dans ce contexte, on peut d’em­blée se po­ser une sé­rie de ques­tions : quelle se­ra la forme de cette Cons­ti­tu­tion ? Quelle se­ra la place ac­cor­dée à la cha­ria, et celle ac­cor­dée à l’ar­mée ? Il est pro­bable que les Frères cherchent à ins­tau­rer un ré­gime par­le­men­taire en ré­dui­sant au maxi­mum les pou­voirs du pré­sident de la Ré­pu­blique, mais en don­nant des ga­ran­ties à l’ar­mée lui per­met­tant de pré­ser­ver ses in­té­rêts. Ils évi­te­raient ain­si d’être sous l’em­prise d’un futur pré­sident dont ils ne ga­ran­tissent pas le ral­lie­ment à leurs po­li­tiques.

Concer­nant la ques­tion dé­li­cate de la cha­ria, il est pro­bable que les Frères ne cherchent pas à opé­rer des bou­le­ver­se­ments ra­di­caux en ins­tau­rant un Etat re­li­gieux par exemple. Ils cher­che­ront plu­tôt à main­te­nir l’équi­libre en op­tant pour un Etat ci­vil à ré­fé­rence re­li­gieuse avec la cha­ria comme prin­ci­pale, mais pas unique, source de lé­gis­la­tion. Mais le vé­ri­table test pour les Frères mu­sul­mans dans cette Cons­ti­tu­tion se­ra leur ca­pa­ci­té à se confor­mer aux exi­gences d’un Etat dé­mo­cra­tique mo­derne. Dans ce contexte, leur po­si­tion quant à des ques­tions comme celles des li­ber­tés, du rôle de la so­cié­té ci­vile, de la sé­pa­ra­tion des pou­voirs et du rôle de la femme se­ra très ré­vé­la­trice. Car nous sommes dé­sor­mais à un car­re­four im­por­tant. Et il faut op­ter pour un Etat mo­derne ba­sé sur des ins­ti­tu­tions vé­ri­tables. Si­non, ce se­ra à nou­veau le re­tour aux mé­thodes de l’an­cien ré­gime

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.