Adel Imam et le com­bat pour la li­ber­té

Al Ahram Hebdo - - Courrier -

C’est dé­ce­vant. Le Par­quet, dans cette ère post- ré­vo­lu­tion­naire, a confir­mé la peine de 3 mois de pri­son ferme pour « ou­trage à l’is­lam » . C’est dé­ce­vant.

Cet ar­tiste raf­fi­né, qui a long­temps en­ri­chi le drame égyp­tien, est me­na­cé d’em­pri­son­ne­ment pour avoir, se­lon les ex­tré­mistes, dé­dai­gné l’is­lam. Ses films et ses oeuvres, tels Al- Zaïm ( le lea­der) et Al- Irha­bi ( le ter­ro­riste) sont in­cri­mi­nés. En fait, une telle peine n’est pas lé­gale. D’abord, il ne faut pas ou­blier qu’avant de pré­sen­ter une oeuvre de té­lé­vi­sion, de ci­né­ma ou de théâtre, le met­teur en scène doit ob­te­nir la confir­ma­tion de l’or­ga­nisme res­pon­sable de la cen­sure des oeuvres ar­tis­tiques, dé­pen­dant de l’etat. Ce que veut dire que c’est l’etat qui avait ac­cep­té que ces oeuvres soient dif­fu­sées après son ap­pro­ba­tion. En­suite, je pense que le fait d’adres­ser des charges à Adel Imam en per­sonne a pour ob­jec­tif de ter­ro­ri­ser les li­bé­raux en gé­né­ral et les ar­tistes en par­ti­cu­lier. Les charges ne sont qu’un mes­sage im­pli­cite à tous ceux qui rêvent d’une Egypte li­bé­rale et mo­dé­rée. Je ne suis pas un grand fan de Adel Imam, mais je res­pecte son tra­vail et j’aime ses films. Le Ter­ro­riste en par­ti­cu­lier est un ex­cellent film qui traite de l’his­toire d’un jeune ter­ro­riste qui, mal­gré tout, a pu avoir des re­la­tions hu­maines avec une fa­mille mo­dé­rée qui l’a ac­cueilli, pen­dant que ce­lui- ci était en mis­sion dji­ha­diste. Je ne me sou­viens pas que le film cri­tique di­rec­te­ment la re­li­gion.

Le film parle de ceux qui pensent com­prendre la re­li­gion mieux que les autres, ceux qui pensent que Dieu leur a don­né le droit d’as­sas­si­ner et d’in­ti­mi­der les autres. D’un autre cô­té, l’oeuvre Al- Zaïm est aus­si un tra­vail dis­tin­gué qui parle d’un ter­ro­riste qui se prend pour un dieu sur terre. N’est- ce pas le cas de tous nos dictateurs ?

J’aimerais que tous les mo­dé­rés et li­bé­raux s’unissent pour se dé­bar­ras­ser de ce ter­ro­risme intellectuel. Ce­la n’est pas seule­ment un sou­tien à Adel Imam, mais aus­si un com­bat pour la li­ber­té.

Rad­wa Ali,

Gui­za.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.