Ré­serve na­tu­relle

Al Ahram Hebdo - - Environnement -

Le Fonds mon­dial pour la na­ture (WWF) a lan­cé la se­maine der­nière la cam­pagne SOS Vi­run­ga ! vi­sant à pro­té­ger de l’ex­ploi­ta­tion pé­tro­lière un parc de la ré­gion des Grands Lacs afri­cains où des per­mis ont été dé­jà don­nés à la com­pa­gnie pé­tro­lière française To­tal et à la com­pa­gnie bri­tan­nique So­co. Créé en 1925 sous le nom de Parc Albert, le parc des Vi­run­ga, dans l’est de la Ré­pu­blique Dé­mo­cra­tique du Con­go (RDC), à la frontière du Rwan­da, est le plus an­cien parc na­tio­nal d’afrique. Il couvre près de 8 000 km2, avec une bio­di­ver­si­té ex­cep­tion­nelle, se­lon l’unesco : plus de 200 es­pèces de mam­mi­fères, dont les go­rilles de mon­tagne et les Oka­pi, qu’on ne trouve que dans cette ré­gion du monde. Ce parc est clas­sé au patrimoine mon­dial de l’unesco de­puis 1979, mais a été ins­crit de­puis 1994 dans la ca­té­go­rie des sites en pé­ril, du fait de la si­tua­tion conflic­tuelle de la ré­gion et des at­teintes conco­mi­tantes à la bio­di­ver­si­té. Pen­dant l’été 2010, des conces­sions pé­tro­lières ont été at­tri­buées à plu­sieurs com­pa­gnies : française To­tal, bri­tan­nique So­co In­ter­na­tio­nal, ita­lienne Eni, cou­vrant près de 85 % de la sur­face du parc. Suite à des ré­ac­tions in­ter­na­tio­nales, Eni s’est re­ti­rée et le mi­nis­tère de l’environnement con­go­lais a sus­pen­du les ac­ti­vi­tés.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.