Em­poi­son­ne­ment au plomb

Al Ahram Hebdo - - Environnement -

Le Nigeria, pays le plus peu­plé d’afrique, a re­çu les 9 et 10 mai une confé­rence in­ter­na­tio­nale sur l’épi­dé­mie d’em­poi­son­ne­ment au plomb, qui a tué plus de 400 en­fants de­puis 2010, se­lon L’ONG Hu­man Rights Watch (HRW). Cette confé­rence de 2 jours a réuni ex­perts de l’or­ga­ni­sa­tion Mon­diale de la San­té (OMS), agences de do­na­taires et ONG. Elle a été cen­trée sur l’épi­dé­mie de conta­mi­na­tion au plomb qui a frap­pé l’etat de Zam­fa­ra, dans le nord-ouest du Nigeria, que HRW a qua­li­fiée de « la pire crise de l’his­toire ré­cente ». « Plus de 400 en­fants sont morts de­puis mars 2010 conta­mi­nés par du plomb à la suite d’or­paillage clan­des­tin. Des mil­liers d’autres en­fants sont tou­jours ma­lades et risquent à long terme d’être in­va­lides ou de mou­rir », a ajou­té HRW. Les dé­cès, tou­chant les en­fants qui tra­vaillent à la re­cherche ar­ti­sa­nale de l’or, souffrent de concen­tra­tion anor­ma­le­ment éle­vée de plomb dans les terres ex­ploi­tées, in­dique L’ONG. L’ONG Mé­de­cins sans fron­tières, or­ga­ni­sa­trice de la confé­rence, a soi­gné plus de 2 500 en­fants souf­frant d’un taux éle­vé de plomb dans le sang, a no­té en­core le com­mu­ni­qué.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.