15

Al Ahram Hebdo - - Economie -

C’est en mil­lions de dol­lars, ce qu’ont rap­por­té les « cer­ti­fi­cats égyp­tiens en dol­lars ». Sorte de bons du Tré­sor, ces cer­ti­fi­cats rem­bour­sables sur 4 ans avec un taux d’in­té­rêt de 4 % sont pro­po­sés uni­que­ment dans six pays arabes. Le gou­ver­ne­ment sou­hai­tait en vendre pour 2,5 mil­liards de dol­lars. Une source au sein de la banque Misr, qui a re­quis l’ano­ny­mat, es­time que « les in­ves­tis­seurs des pays arabes pré­fèrent ache­ter des obli­ga­tions à tra­vers des ins­ti­tu­tions pri­vées plu­tôt que de sous­crire di­rec­te­ment au­près du gou­ver­ne­ment égyp­tien ». Cet échec à at­teindre les sommes es­pé­rées est un re­vers im­por­tant pour les po­li­tiques éco­no­miques du gou­ver­ne­ment Gan­zou­ri.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.