A l’ac­cor­déo­niste

Al Ahram Hebdo - - Littérature -

Un chat bleu dé­robe mon sou­rire et court Ses griffes s’ac­crochent à mes côtes Tant que je ré­siste je m’ac­croche de plus en plus. Un chat bleu laisse une trace pro­fonde dans ma main Son corps doux est pour moi un fes­ti­val de ten­dresse Pen­dant qu’il m’agace ma­li­cieu­se­ment Et rem­plit la page de mon vi­sage des signes qui le ca­rac­té­risent. Tous les lieux se trans­forment en ter­rain de chasse Le chat s’ap­proche len­te­ment tan­dis qu’il en­fonce son re­gard dans mon vi­sage Il saute sou­dain puis s’im­mo­bi­lise près de moi Lais­sant une dis­tance ef­frayante entre nous. Avec confiance en soi, il épar­pille le conte­nu de l’ar­moire de mes sou­ve­nirs Il jette tout par la fe­nêtre et sou­rit Il tire les fils de mes sen­ti­ments et s’amuse sans faire at­ten­tion Il re­plie le monde à l’in­té­rieur de deux pe­tits cercles brillants.

Un chat bleu qui est la ré­flexion de la dou­leur.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.