Nou­veau chef- d'oeuvre sur le roi- en­fant

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Dans le cadre ma­gni­fique d'un hô­tel du Caire a eu lieu la cé­ré­mo­nie de lan­ce­ment de la nou­velle pu­bli­ca­tion de La­bo­ra­to­rio­ros­so "La lé­gende de Tou­tan­kha­mon", avec des textes de Za­hi Ha­wass et pho­to­gra­phies de Sandro Van­ni­ni.

L'évé­ne­ment a réuni en­vi­ron 500 per­sonnes, dont de nom­breuses per­son­na­li­tés cultu­relles, ar­tis­tiques, po­li­tiques et uni­ver­si­taires égyp­tiennes émi­nentes. Sa­mir Sa­bry, un cé­lèbre ac­teur, chan­teur et pré­sen­ta­teur de té­lé­vi­sion, a pré­sen­té l'évé­ne­ment qui com­pre­nait une per­for­mance par l'ac­trice Sa­mi­ra Ki­rol­los sur l'his­toire du roi Tout, un concert de la chan­teuse Az­za Bal­baa et sa bande, et des dis­cours par Ch­ris Naun­ton, égyp­to­logue bri­tan­nique et di­rec­teur de l'Egypt Exploration So­cie­ty (EES), et les dif­fé­rents spon­sors. À la fin de la pré­sen­ta­tion, les au­teurs Za­hi Ha­wass et Sandro Van­ni­ni ont pro­non­cé leurs dis­cours et ont pré­sen­té une co­pie du livre à Mme Ji­hane Sa­date, à qui le vo­lume est dé­dié. L'hô­tel a ac­cueilli et par­rai­né l'évé­ne­ment dans le cadre de la campagne mon­diale Ac­tiv8E­gypt, qui vise à sou­te­nir et re­lan­cer le tou­risme en Egypte par la par­ti­ci­pa­tion des par­te­naires clés de l'in­dus­trie et des or­ga­nismes gou­ver­ne­men­taux dans le but d'ame­ner le pays à re­de­ve­nir la pre­mière des­ti­na­tion de choix.

La lé­gende de Tou­tan­kha­mon

Tou­tan­kha­mon est une pré­sence constante dans l'ico­no­gra­phie de l'Egypte an­cienne et dans l'ima­gi­na­tion de ceux qui abordent cette ma­gni­fique ci­vi­li­sa­tion pour la pre­mière fois. Des an­nées de re­cherche ont été consa­crées au roi Boy et, en­core, de nom­breux mys­tères l'en­tourent en­core et de nou­velles dé­cou­vertes sont ré­gu­liè­re­ment réa­li­sées. La fas­ci­na­tion de son ca­rac­tère et la beau­té à cou­per le souffle du tré­sor de re­nom­mée de sa tombe sont sans fin et conti­nuent à conqué­rir le coeur des gens par­tout dans le monde. Est-ce qu'il y a quel­qu'un qui n'a ja­mais vu au moins une photo de son cé­lèbre masque fu­né­raire ou de son sar­co­phage en or mas­sif? Néan­moins, très peu ont eu l'oc­ca­sion d'ad­mi­rer ces su­perbes ob­jets de près.

La­bo­ra­to­rio­ros­so a ré­cem­ment an­non­cé la pu­bli­ca­tion de La lé­gende de Tou­tan­kha­mon, le nou­veau livre par l'ar­chéo­logue de re­nom­mée mon­diale Za­hi Ha­wass et le pho­to­graphe ita­lien Sandro Van­ni­ni: une pièce d'art unique qui offre la pos­si­bi­li­té d'ob­ser­ver en dé­tail le plus cé­lèbre tré­sor dans le monde et d'ex­plo­rer la der­nières dé­cou­vertes sur le roi-en­fant. Ce tra­vail re­pré­sente le deuxième vo­let d'une trilogie par les mêmes au­teurs qui ont com­men­cé avec un voyage se­cret, pu­blié par La­bo­ra­to­rio­ros­so en 2009, et qui va se ter­mi­ner par un vo­lume sur les py­ra­mides.

Za­hi Ha­wass ra­conte l'his­toire de Tou­tan­kha­mon en ajou­tant une nou­velle sa- veur à la nar­ra­tion. De nou­veaux per­son­nages, des dé­cou­vertes et anec­dotes fas­ci­nantes sont réunis dans ce tra­vail ex­tra­or­di­naire pour prendre le lec­teur à tra­vers un voyage sen­sa­tion­nel, rem­pli de pers­pec­tives uniques dans la vie, la mort, et l'hé­ri­tage du jeune pha­raon.

Le vo­lume com­prend éga­le­ment une in­tro­duc­tion par George Her­bert, comte de Car­nar­von, et un es­sai sur «l'égyp­to­ma­nie dans les temps an­ciens et mo­dernes», par les ar­chéo­logues ita­liens Ste­fa­no De An­ge­li, Ric­car­do Fus­co, et Ro­ber­to Buon­gar­zone. Il est dé­dié à Mme Ji­hane Sa­date pour l'amour qu'elle a tou­jours don­né à l'Egypte.

«J'ai écrit 9 livres sur Tou­tan­kha­mon. Ce­lui-ci est le der­nier, le plus proche de mon coeur. Lorsque je l'ai vu im­pri­mé pour la pre­mière fois, je ne pou­vais pas croire qu'un livre comme ce­lui-ci pour­rait exis­ter. Les photos sont fan­tas­tiques et le texte in­tro­duit tout ce qui est nou­veau à pro­pos de King Tut. Je crois que ce­ci est le livre ul­time sur Tou­tan­kha­mon, ce­lui qui de­vrait être pré­sen­té à l'oc­ca­sion du cen­te­naire de la dé­cou­verte de son tom­beau. ", a dé­cla­ré Za­hi Ha­wass.

La ma­lé­dic­tion du pha­raon

Tou­tan­kha­mon (né vers -1345, mort vers -1327) est le on­zième pha­raon de la XVIIIe dy­nas­tie (Nouvel Em­pire). Se­lon les der­nières études gé­né­tiques, il est le fils d'Akhé­na­ton et de la propre soeur de ce der­nier, dont l'iden­ti­té est in­con­nue, mais bap­ti­sée Youn­ger La­dy, dont la mo­mie est ré­per­to­riée KV35YL.

On ne sait pas pour­quoi ce n'est pas lui qui suc­cède di­rec­te­ment à son père. Peut-être son trop jeune âge à l'époque, en­vi­ron neuf ans (on trouve aus­si cinq ou six ans), dans une pé­riode de troubles, de re­mises en cause des re­li­gions, de bou­le­ver­se­ment des valeurs tra­di­tion­nelles et de risque de guerre avec les Hit­tites. Il va ré­gner jus­qu'à l'âge de dix-huit ou dix-neuf ans (cer­tains spé­cia­listes, comme Marc Ga­bolde et Ed­ward Frank Wente, disent vingt ans). Son règne est si­tué entre les an­nées -1336 / -1335 à -13271.

Tou­tan­kha­mon doit sa cé­lé­bri­té à la dé­cou­verte de sa sé­pul­ture par l'ar­chéo­logue bri­tan­nique Ho­ward Car­ter le 4 no­vembre 1922 et au fa­bu­leux tré­sor qu'elle re­cèle. La no­to­rié­té de la dé­cou­verte aug­men­ta grâce à une lé­gende re­prise par la presse de l'époque et fai­sant état d'une ma­lé­dic­tion du pha­raon. La lé­gende d'une «ma­lé­dic­tion des pha­raons» est née avec la mort de Lord Car­na­von, ali­men­tée par des jour­naux cher­chant à aug­men­ter leurs ventes au mo­ment de la dé­cou­verte.

Les jour­naux parlent alors d'une ins­crip­tion – in­exis­tante – qui au­rait in­di­qué: «Ceux qui entrent dans ce tom­beau sacré se­ront vi­si­tés par les ailes de la mort». La ru­meur af­firme que le chien du Lord, res­té au châ­teau de High­clere, pous­sa un hur­le­ment au mo­ment de la mort de son maître. À cet ins­tant, les lu­mières du châ­teau ain­si que celles du Caire s'étei­gnirent. Dans la dé­cen­nie sui­vante, la presse at­tri­bue une tren­taine de mort à la ma­lé­dic­tion.

L'épi­dé­mio­lo­giste Mark Nel­son, de l'uni­ver­si­té Mo­nash à Mel­bourne, a étu­dié les livres d'his­toire et sui­vi le par­cours de qua­rante-quatre oc­ci­den­taux si­gna­lés par Ho­ward Car­ter comme étant pré­sents en Égypte pen­dant l'expédition de fé­vrier 1923 à no­vembre 1926. ll s'agis­sait des membres de l'expédition, de membres de la presse, des membres de la royau­té belge, des of­fi­ciels bri­tan­niques et d'ex­perts em­ployés par le gou­ver­ne­ment égyp­tien.

Vingt-cinq d'entre eux ont as­sis­té à l'un des quatre évé­ne­ments pou­vant les ex­po­ser à la ma­lé­dic­tion de la mo­mie : à l'ou­ver­ture de la tombe, quand le sar­co­phage de Tou­tan­kha­mon a été ou­vert, quand les trois cer­cueils d'or ont été ou­verts, et lorsque la mo­mie de Tou­tan­kha­mon a été exa­mi­née. Ces per­sonnes sont dé­cé­dées à un âge moyen de soixante-dix ans, alors que les dix-neuf autres per­sonnes sont dé­cé­dées à un âge moyen de soixante-quinze ans.

Carl Ni­cho­las Reeves, dans The Com­plete Tu­tan­kha­mun, dé­mys­ti­fie la ma­lé­dic­tion, en sou­li­gnant que La­dy Eve­lyn Her­bert, fille de Lord Car­nar­von, qui était pré­sente à l'ou­ver­ture de la tombe, est morte à 79 ans, que Alan Gar­di­ner, qui a étu­dié les ins­crip­tions de la tombe, a vé­cu jus­qu'à 80 ans et Dou­glas Der­ry, qui a au­top­sié la mo­mie de Tou­tan­kha­mon, a at­teint 87 ans.

Dr Za­hi et Sandro Van­ni­ni pré­sen­tant le livre à Mme Ji­hane Sa­date

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.