Tour­née asia­tique du pré­sident Al-Sis­si

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Le pré­sident Ab­del Fat­tah Al-Sis­si a ef­fec­tué une tour­née asia­tique au Ka­za­khs­tan, au Ja­pon et en Co­rée du Sud avec l'in­ten­tion d'ap­pro­fon­dir la co­opé­ra­tion éco­no­mique avec les trois pays au cours de la vi­site.

Le pré­sident al-Sis­si s'est ren­du au Ka­za­khs­tan les 26 et 27 fé­vrier.

La vi­site avait pour but de don­ner une nou­velle im­pul­sion à la co­opé­ra­tion Ka­zakh-égyp­tienne.

Les deux pré­si­dents ont eu des réunions à la fois dans des for­mats étroits et élar­gis.

Les pour­par­lers ont por­té sur les pers­pec­tives de co­opé­ra­tion dans les do­maines com­mer­cial, éco­no­mique, agri­cole, les sphères phar­ma­ceu­tiques, la construc­tion d'in­fra­struc­tures, le trans­port et la lo­gis­tique.

Les dis­cus­sions ont eu lieu au cours de la pre­mière vi­site of­fi­cielle du pré­sident égyp­tien au Ka­za­khs­tan. Lors de la réunion, M. Na­zar­baïev a in­di­qué que son pays est in­té­res­sé à dé­ve­lop­per des re­la­tions ami­cales avec l'Egypte. Il a sou­li­gné que, mal­gré l'éloi­gne­ment géo­gra­phique, les deux par­ties ont un grand po­ten­tiel pour dé­ve­lop­per les re­la­tions de tran­sit.

"L'Egypte est l'un des plus grands Etats du Moyen-Orient et nous ai­me­rions pour­suivre notre dia­logue ba­sé sur la confiance avec la co­opé­ra­tion éco­no­mique sur les mar­chés mon­diaux», a dé­cla­ré M. Na­zar­baïev.

Le pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si, pour sa part, a dé­cla­ré que le but de sa vi­site est de ren­for­cer da­van­tage les re­la­tions étroites entre le Ka­za­khs­tan et l'Egypte dans tous les do­maines.

Le Ka­za­khs­tan et l'Egypte en­vi­sagent de co­opé­rer dans les do­maines de la re­cherche spa­tiale et de l'éner­gie nucléaire, a dé­cla­ré le pré­sident ka­zakh Nour­sul­tan Na­zar­baïev.

Les deux par­ties ont exa­mi­né la pos­si­bi­li­té de si­gner un ac­cord in­ter­gou­ver­ne­men­tal dans la sphère de la re­cherche spa­tiale, se­lon le pré­sident du Ka­za­khs­tan.

En outre, compte te­nu de la pro­duc­tion de l'ura­nium fai­ble­ment en­ri­chi de la Banque au Ka­za­khs­tan et les plans pour la construc­tion d'une cen­trale nucléaire en Egypte, les deux par­ties ont com­men­cé à dis­cu­ter des pers­pec­tives de co­opé­ra­tion dans ce do­maine.

En outre, les deux pré­si­dents ont dis­cu­té de la co­opé­ra­tion dans le trans­port et le tran­sit. Na­zar­baïev a no­té que le Ka­za­khs­tan et l'Egypte jouent un rôle im­por­tant dans le pro­jet de cein­ture éco­no­mique de la Route de la Soie.

Le pré­sident du Ka­za­khs­tan a dé­cla­ré que son pays sou­tient l'in­ten­tion du Caire de créer une zone de li­breé­change avec l'Union éco­no­mique eur­asienne.

Il a éga­le­ment sou­li­gné l'im­por­tance d'éta­blir des re­la­tions à long terme dans le do­maine de l'agriculture.

Le pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si a confir­mé la par­ti­ci­pa­tion de l'Egypte à l'ex­po­si­tion in­ter­na­tio­nale spé­cia­li­sée EX­PO-2017, or­ga­ni­sée par As­ta­na.

La par­ti­ci­pa­tion de l'Egypte à l'évé­ne­ment in­ter­na­tio­nal se concen­tre­ra sur les ques­tions liées au dé­ve­lop­pe­ment de sources d'éner­gie du­rables, a dit al-Sis­si. Les re­marques sont ve­nues après qu'al-Sis­si a si­gné un ac­cord avec son ho­mo­logue ka­zakh Nour­soul­tan Na­zar­baïev au pa­lais pré­si­den­tiel Akor­da à As­ta­na ven­dre­di. Al-Sis­si était ar­ri­vé au Ka­za­khs­tan ven­dre­di dans le cadre d'une tour­née asia­tique com­pre­nant le Ja­pon et la Co­rée du Sud.

Le thème of­fi­ciel de l'ex­po­si­tion est «Fu­ture Ener­gie». Elle est pré­vue du 10 juin au 10 sep­tembre 2017 et vise à créer une dis­cus­sion glo­bale entre les pays, les en­tre­prises in­ter­na­tio­nales et le grand pu­blic sur les moyens d'as­su­rer un ac­cès sûr et du­rable à l'éner­gie dans le but de ré­duire les émis­sions de CO2.

Au cours des né­go­cia­tions de deux jours, les deux di­ri­geants ont éga­le­ment si­gné la Charte de l'Or­ga­ni­sa­tion is­la­mique pour la sé­cu­ri­té ali­men­taire

Vi­site au Ja­pon

Al-Sis­si s'est ren­du au Ja­pon du 28 fé­vrier au 2 mars. Il y a ren­con­tré le Pre­mier mi­nistre Shin­zo Abe, ain­si que le prince hé­ri­tier Na­ru­hi­to.

Le pré­sident égyp­tien a éga­le­ment ren­con­tré un cer­tain nombre de chefs d'en­tre­prises ja­po­naises, y com­pris les PDG de Mit­su­bi­shi Hea­vy In­dus­tries et Toyo­ta pour dis­cu­ter des op­por­tu­ni­tés d'in­ves­tis­se­ment en Egypte.

"Abe est très dé­si­reux de cou­vrir au­tant de pays comme il peut dans ses ef­forts pour construire une po­li­tique étran­gère plus proac­tive», a dé­cla­ré June Oku­mu­ra, cher­cheur in­vi­té à l'Ins­ti­tut Mei­ji aux af­faires mon­diales.

"Il a dé­jà été très ac­tif en Asie du Sud-est et dans les ré­pu­bliques d'Asie cen­trale. Et bien que l'Egypte puisse être as­sez éloi­gnée du Ja­pon, elle est un bon ami dans le pays ", a-t-il dit.

L'état du Moyen-Orient était un su­jet de pré­oc­cu­pa­tion com­mune, a dit Oku­mu­ra, avec le Ja­pon dé­si­reux de tra­vailler en étroite col­la­bo­ra­tion avec l'Egypte pour faire en sorte que les conflits ac­tuels ne se pro­pagent pas et que le risque de ter­ro­risme soit ré­duit.

Le Ja­pon a été ac­cu­sé par "Etat is­la­mique" (IS) d'être un par­ti­san des États-Unis dans les mes­sages à la ré­gion et sa pro­pa­gande a dis­tin­gué To­kyo comme une cible pour de fu­tures at­taques. L'an der­nier, deux res­sor­tis­sants ja­po­nais ont été cap­tu­rés et exé­cu­tés par les mi­li­tants.

"Les re­la­tions du Ja­pon avec les pays de la ré­gion est dé­fi­nie par ses liens avec Wa­shing­ton et c'est ce qui est aus­si le cas avec le Caire", a dé­cla­ré Jeff King­ston, di­rec­teur des études asia­tiques sur le cam­pus ja­po­nais de l'Uni­ver­si­té Temple. "Une grande par­tie de l'in­té­rêt du Ja­pon dans la ré­gion tourne au­tour de la me­nace ter­ro­riste per­çue et ce que le Ja­pon peut faire pour ai­der dans ce do­maine», a dé­cla­ré King­ston, en sou­li­gnant que l'an­née der­nière le gou­ver­ne­ment ja­po­nais a mis en place une nou­velle division de la co­or­di­na­tion du ren­sei­gne­ment au sein du mi­nis­tère des Af­faires étran­gères char­gée de re­cueillir des in­for­ma­tions sur les me­naces po­ten­tielles et de les par­ta­ger avec les na­tions al­liées.

Le Ja­pon est éga­le­ment dé­si­reux d'ob­te­nir le sou­tien de l'Egypte dans ses ef­forts pour iso­ler la Co­rée du Nord et, à terme, éli­mi­ner ses pro­grammes nu­cléaires et de mis­siles ba­lis­tiques. La Co­rée du Nord ne peut pas être une zone di­recte de pré­oc­cu­pa­tion pour l'Egypte, mais Pyon­gyang a des liens avec d'autres ré­gimes du Moyen-Orient et est en­ten­du à par­ta­ger la tech­no­lo­gie nucléaire et de mis­siles avec l'Iran.

"Ce­ci est quelque chose qui a été éle­vée à l'ordre du jour de la par­tie ja­po­naise, en par­ti­cu­lier étant don­né que l'Egypte est éga­le­ment à l'heure ac­tuelle un membre non­per­ma­nent du Con­seil de sé­cu­ri­té de l'ONU", a dé­cla­ré Oku­mu­ra.

Abe a pro­fi­té de cette oc­ca­sion pour ai­der à construire la coa­li­tion contre Pyon­gyang et on sup­pose que le Ja­pon soit très ac­tif dans ce do­maine, comme ap­pe­lant à des sanc­tions plus strictes, au cours de son man­dat au con­seil.

Par ailleurs, dans un dis­cours pro­non­cé de­vant le Par­le­ment ja­po­nais lun­di ma­tin, al-Sis­si a sa­lué l'ex­pé­rience de dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique du Ja­pon, a dis­cu­té de la feuille de route de l'Egypte vers l'édi­fi­ca­tion de l'Eta­tins­ti­tu­tion­nel, énu­mé­ré les op­por­tu­ni­tés d'in­ves­tis­se­ment pour les hommes d'af­faires ja­po­nais en Egypte, et a abor­dé les dé­fis ré­gio­naux.

Al-Sis­si est l'un des six pré­si­dents d'avoir abor­dé le par­le­ment ja­po­nais.

Il est de­ve­nu le deuxième pré­sident afri­cain après Nel­son Man­de­la en Afrique du Sud à s'adres­ser au par­le­ment ja­po­nais, et le pre­mier pré­sident arabe à le faire.

Vi­site en Co­rée du Sud

Le pré­sident égyp­tien a ef­fec­tué en outre une vi­site de trois jours en Co­rée du Sud pour des en­tre­tiens avec la pré­si­dente Park Geun-hye. Park a ren­con­tré le pré­sident égyp­tien Ab­del Fat­tah al-Sis­si jeu­di, un jour après l'ar­ri­vée d'al-Sis­si à Séoul.

Les deux di­ri­geants ont dis­cu­té des moyens de sti­mu­ler la co­opé­ra­tion sur un large éven­tail de ques­tions, telles que le com­merce, les in­fra­struc­tures et la construc­tion, ain­si que la culture et l'édu­ca­tion.

Séoul a été té­moin de la si­gna­ture du pre­mier prêt sudco­réen à l'Egypte d'une va­leur de 115 mil­lions de $ pour fi­nan­cer une mise à ni­veau du sys­tème de si­gna­li­sa­tion de che­min de fer entre les gou­ver­no­rats de Qé­na et Louxor en Haute-Egypte.

La neu­vième ses­sion du Con­seil d'af­faires égyp­to-co­réen a été inau­gu­rée jeu­di en Co­rée du Sud.

Le pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si a par­ti­ci­pé à la ses­sion qui ter­mi­na sa tour­née en Asie. Trente hommes d'af­faires égyp­tiens par­ti­ci­paient à la ses­sion aux cô­tés d'un cer­tain nombre de so­cié­tés égyp­tiennes.

Des réunions bi­la­té­rales entre 100 in­ves­tis­seurs égyp­tiens et co­réens re­pré­sen­tant les grandes en­tre­prises et les chefs d'unions éco­no­miques et com­mer­ciales dans les deux pays ont dis­cu­té des op­por­tu­ni­tés d'in­ves­tis­se­ment pour la co­opé­ra­tion éco­no­mique conjointe.

Le con­seil a en outre dis­cu­té des pers­pec­tives de la co­opé­ra­tion éco­no­mique et des moyens de ren­for­cer le com­merce et les in­ves­tis­se­ments entre l'Egypte et la Co­rée, en par­ti­cu­lier à tra­vers les op­por­tu­ni­tés d'in­ves­tis­se­ment en Egypte dans des pro­jets comme le pro­jet de dé­ve­lop­pe­ment de l'axe du ca­nal de Suez, et d'autres pro­jets d'infrastructure.

Al-Sis­si de­vant le par­le­ment ja­po­nais

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.