Connaître en images le pon­ti­fi­cat du pape Fran­çois

En s’ins­tal­lant sur la fi­liale Ins­ta­gram du ré­seau so­cial amé­ri­cain Fa­ce­book, qui re­ven­dique plus de 400 mil­lions d’uti­li­sa­teurs, le Va­ti­can cherche à mon­trer en images le pon­ti­fi­cat de Fran­çois et à mieux re­joindre ain­si les jeunes gé­né­ra­tions connec­tées

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Après avoir at­ti­ré 30 mil­lions d’abon­nés sur Twit­ter, le pape Fran­çois étend un peu plus sa pré­sence sur les ré­seaux so­ciaux_: quelques heures après l’ou­ver­ture de son compte Ins­ta­gram, sa­me­di 19 mars, date an­ni­ver­saire du dé­but of­fi­ciel de son pon­ti­fi­cat il y a trois ans, 330 000 in­ter­nautes s’étaient dé­jà abon­nés. Et plus de 52 000 avaient dé­jà ai­mé la pre­mière pho­to par­ta­gée par @fran­cis­cus, à mi­di.

Ce cli­ché le montre en train de prier, à ge­noux. La lé­gende, tra­duite en 9 langues, ap­pelle à prier pour lui. «Un nou­veau che­min dé­bute, sur Ins­ta­gram, pour par­cou­rir avec vous les voies de la mi­sé­ri­corde et de la ten­dresse de Dieu», a-t-il écrit au même mo­ment sur son compte Twit­ter.

«Ins­ta­gram ai­de­ra à ra­con­ter en images un pon­ti­fi­cat, per­met­tant à toutes les per­sonnes qui veulent ac­com­pa­gner et connaître le pon­ti­fi­cat du pape Fran­çois d’en­trer dans les gestes de ten­dresse et de mi­sé­ri­corde», a dé­cla­ré Mgr Da­rio Vi­ga­no, pré­fet du Va­ti­can en charge des com­mu­ni­ca­tions.

«Nous choi­si­rons des pho­tos de l’Os­ser­va­tore Ro­ma­no», le quo­ti­dien du Va­ti­can, «en cher­chant à en sor­tir cer­tains dé­tails de ma­nière à faire voir ces as­pects de proxi­mi­té et d’in­clu­sion que le pape Fran­çois vit au quo­ti­dien», a-t-il ajou­té, pré­ci­sant qu’il y au­rait aus­si de courtes vi­déos sur @fran­cis­cus.

En re­ce­vant fin fé­vrier Ke­vin Sys­trom, le pa­tron et fon­da­teur d’Ins­ta­gram, le pape Fran­çois avait af­fir­mé avoir par­lé avec lui «du pou­voir des images comme ins­tru­ment pour unir les peuples, de toutes les cultures et de toutes les langues».

Bien qu’à 79 ans, il soit connu pour avoir long­temps été plus fa­mi­lier de la ma­chine à écrire que de l’or­di­na­teur et qu’il ne re­garde plus la té­lé­vi­sion, dit-il, de- puis 1990, Jorge Ber­go­glio a fait va­loir à plu­sieurs re­prises les chances qu’offre la com­mu­ni­ca­tion nu­mé­rique. No­tam­ment dans un texte de 2014 pour la jour­née mon­diale des com­mu­ni­ca­tions: «Ou­vrir les portes des églises si­gni­fie aus­si les ou­vrir dans l’en­vi­ron­ne­ment nu­mé­rique», écri­vait-il.

Près de 300.000 abon­nés et plus de 47.000 men­tions "j'aime" pour sa pre­mière pho­to. Le pape Fran­çois a cas­sé l'In­ter­net le week-end der­nier en dé­bar­quant sur Ins­ta­gram.

Deux heures à peine après sa pu­bli­ca­tion, le pre­mier cli­ché du pape sur le ré­seau so­cial est dé­jà par­ta­gé des mil­liers de fois par les in­ter­nautes.

La date n'a pas été choi­sie au ha­sard puis­qu'elle se si­tue trois ans jour pour jour après l'in­tro­ni­sa­tion de Fran­çois. Pour­quoi Ins­ta­gram ? Toutes les stars y sont. C'est l'ap­pli qui per­met de par­ta­ger des courtes vi­déos et sur­tout des pho­tos.

Cap­ture d'écran de la pre­mière pho­to

sur Ins­ta­gram du pape Fran­çois

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.