Bah­reïn et Egypte, main dans la main pour le bien-être com­mun

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Le Mo­narque de l'Etat de Bah­reïn Ha­mad ben Is­sa ben Sal­mane Al Kha­li­fa a ef­fec­tué une vi­site de deux jours en Egypte à par­tir de mar­di der­nier pour dis­cu­ter des ques­tions de pré­oc­cu­pa­tions mu­tuelles avec le pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si.

Les deux di­ri­geants se sont réunis au Pa­lais al-It­ti­ha­diya, et ont en­suite te­nu une conférence de presse conjointe pour ex­po­ser des ac­cords si­gnés.

Al-Sis­si a sou­li­gné les liens his­to­riques forts entre les deux peuples, tout en en­cou­ra­geant les ef­forts vi­sant à sti­mu­ler les en­tre­prises et d'autres liens.

Il a éga­le­ment men­tion­né l'im­por­tance des re­la­tions ami­cales so­lides à la lu­mière des ten­sions ré­gio­nales en cours. Le roi Ha­mad a ré­ité­ré la po­si­tion de sou­tien de Bah­reïn de l'Egypte et de son peuple. Il a dé­crit l'Egypte comme "la pierre an­gu­laire de la sta­bi­li­té et de la sé­cu­ri­té pour la na­tion arabe pour son poids stra­té­gique dans la ré­gion", sou­li­gnant son rôle cen­tral au ni­veau ré­gio­nal et in­ter­na­tio­nal

Ac­com­pa­gnant le roi fi­gu­rait un cer­tain nombre d'hommes d'af­faires de Bah­reïn en quête des op­por­tu­ni­tés d'in­ves­tis­se­ment en Egypte. La vi­site avait pour but de ren­for­cer les re­la­tions bi­la­té­rales, en par­ti­cu­lier dans le do­maine éco­no­mique. Un cer­tain nombre d'ac­cords de co­opé­ra­tion ont été si­gnés entre les deux pays dans les do­maines des pro­duits phar­ma­ceu­tiques et la bo­ni­fi­ca­tion des terres. L'Egypte et Bah­reïn ont si­gné 11 pro­to­coles d'en­tente (MOU) dans les do­maines de la mé­de­cine, l'éner­gie, les en­grais, la construc­tion et l'es­prit d'en­tre­prise.

Les deux par­ties sont conve­nues de créer un nou­veau mé­ca­nisme de con- sul­ta­tions po­li­tiques, qui doit se réunir pé­rio­di­que­ment sous la conduite des deux chefs de di­plo­ma­tie, en al­ter­nance au Caire et Ma­na­ma, pour exa­mi­ner les dos­siers bi­la­té­raux, ré­gio­naux et in­ter­na­tio­naux prio­ri­taires, qui né­ces­sitent une co­or­di­na­tion com­mune .

Les deux di­ri­geants s'étaient ren­con­trés à Bah­reïn en oc­tobre der­nier et avaient dis­cu­té des ques­tions de la co­opé­ra­tion entre les deux pays face aux crises ré­gio­nales.

Cheikh Ha­mad avait vi­si­té l'Egypte en mars 2015, lors­qu'il a di­ri­gé une dé­lé­ga­tion à la Conférence éco­no­mique de Charm el-Cheikh. Il a éga­le­ment as­sis­té à l'inau­gu­ra­tion du nou­veau ca­nal de Suez en août 2015.

Le vo­lume de l'in­ves­tis­se­ment de Bah­reïn en Egypte a at­teint 955 mil­lions de $ le 31 août 2015, se­lon un rap­port pu­blié par l'Au­to­ri­té gé­né­rale des in­ves­tis­se­ments et des zones franches.

Le vo­lume des échanges com­mer­ciaux égyp­to-bah­reï­nis s'est éle­vé à 384 mil­lions de dol­lars en 2015, contre 120 mil­lions de dol­lars en 2014, mar­quant une aug­men­ta­tion de 20 pour cent.

Dans ce contexte, le mi­nistre égyp­tien des Af­faires étran­gères, Sa­meh Chou­kry, a af­fir­mé mar­di que l’Égypte sou­te­nait tou­jours l’uni­té et la sta­bi­li­té du Bah­reïn face à toute ten­ta­tive vi­sant à por­ter at­teinte à ce pays.

Dans une conférence de presse conjointe avec son ho­mo­logue bah­reï­ni, cheikh Kha­led Ben Ah­med Al Kha­li­fa, M. Chou­kry a sou­li­gné avoir exa­mi­né les re­la­tions bi­la­té­rales, les ques­tions arabes, l'im­por­tance de ren­for­cer la sé­cu­ri­té nationale arabe et la si­tua­tion en Irak, en Sy­rie et au Yé­men, outre l'in­ter­ven­tion étran­gère dans la ré­gion arabe.

Les deux mi­nistres avaient eu an- té­rieu­re­ment des pour­par­lers sur les moyens de ren­for­cer la co­opé­ra­tion entre l’Égypte et Bah­reïn dans les di­vers do­maines ain­si que sur les ques­tions ré­gio­nales et in­ter­na­tio­nales d’in­té­rêt com­mun. 15 ac­cords et mé­mo­ran­dums d'en­tente ont été si­gnés dans di­vers do­maines dont l'agri­cul­ture, la san­té, l'in­for­ma­tion, la for­ma­tion des cadres di­plo­ma­tiques, la na­vi­ga­tion ma­ri­time, l'or­ga­ni­sa­tion des foires, des confé­rences, outre le tou­risme, l’in­ves­tis­se­ment et la cul­ture.

M. Chou­kry a dit s'être en­tre­te­nu avec son ho­mo­logue de l'in­gé­rence étran­gère dans les af­faires in­té­rieures des pays arabes, fait que les deux pays jugent in­ad­mis­sible.

La so­li­da­ri­té entre les Etats arabes est le seul moyen de dé­fendre les in­té­rêts com­muns face à ces ten­ta­tives, a-t-il pour­sui­vi.

Pour que les re­la­tions soient conve­nables, elles doivent re­po­ser sur le res­pect mu­tuel et la non-in­gé­rence dans les af­faires in­té­rieures de "nos pays arabes", a-t-il dit.

M. Kha­led Ben Ah­med Al Kha­li­fa a pour sa part af­fir­mé la so­li­di­té des re­la­tions égyp­to-bah­reï­nies et sa­lué le ni­veau au­quel elles sont par­ve­nues.

Le chef de la di­plo­ma­tie bah­reï­nie a in­di­qué que les réunions du co­mi­té conjoint avait dé­bou­ché sur la si­gna­ture d'ac­cords et de mé­mo­ran­dums de co­opé­ra­tion dans dif­fé­rents do­maines, dont les af­faires is­la­miques et mi­li­taires, l'en­sei­gne­ment, la san­té et l'en­vi­ron­ne­ment.

M. Kha­led Ben Ah­med Al Kha­li­fa a re­mer­cié l'Egypte pour son sou­tien à la sta­bi­li­té du Royaume de Bah­reïn face aux in­gé­rences de ses voi­sins tels l'Iran, face à l'ir­res­pect du bon voi­si­nage et de la sou­ve­rai­ne­té de son pays et au ter­ro­risme, d'ailleurs condam­né par tous les pays arabes et is­la­miques.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.