3ème AN­NI­VER­SAIRE de la jour­née de l'amour fra­ter­nel

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية - Mi­chael Vic­tor

Le 10 mai est un Jour en­re­gis­tré par l'his­toire de l'ac­tion oe­cu­mé­nique... un jour où Sa Sain­te­té le Pape Ta­wa­dros II, Pape d'Alexan­drie et Pa­triarche de la Pré­di­ca­tion de Saint-Marc et Sa Sain­te­té le Pape Fran­çois se sont ren­con­trés, ce qui a eu le plus grand im­pact sur le ren­for­ce­ment des liens d'amour, de com­mu­ni­ca­tion et d'as­so­cia­tion de l'Eglise copte or­tho­doxe avec l'Eglise ca­tho­lique, réa­li­sant le plai­sir et l'es­poir dans le coeur de tous les chré­tiens dans tous les coins du monde et nous nous ré­jouis­sons pour plus de ces ren­contres fruc­tueuses pour dé­ve­lop­per l'es­prit de co­opé­ra­tion entre les deux églises à tra­vers un dia­logue pour un ave­nir meilleur dans le tra­vail oe­cu­mé­nique et pas­to­ral.

Quelques se­maines après son élec­tion, le pape Fran­çois avait re­çu au Va­ti­can le chef de l’Église copte. Cette ren­contre qui coïn­ci­dait avec le 40e an­ni­ver­saire de la ren­contre his­to­rique entre le bien­heu­reux pape Paul VI et le pa­triarche Che­nou­da III, en 1973. C’est à ce mo­ment-là que le pape Ta­wa­dros avait pro­po­sé l’idée que chaque 10 mai soit cé­lé­brée la «jour­née de l'amour fra­ter­nel» qui unit l’Église ca­tho­lique et l’Église copte-or­tho­doxe.

Cette an­née, à l’oc­ca­sion du 3e an­ni­ver­saire de la «jour­née de l'amour fra­ter­nel» le Centre Lo­gos au mo­nas­tère pa­pal de l'An­ba Bi­shoy à Wa­di Na­troun a ac­cueilli l'événement, à l'in­vi­ta­tion du Pape Ta­wa­dros II d'Alexan­drie qui a re­çu le Nonce apos­to­lique Bru­no Moi­ser, Sa Béa­ti­tude Mgr Ibra­him Ishac, le pa­triarche de l'Église copte ca­tho­lique et chef du Con­seil des Pa­triarches et évêques ca­tho­liques en Egypte, et un groupe d'ar­che­vêques, évêques, prêtres, moines et nonnes et di­gni­taires re­li­gieux de l'Eglise copte et l'Eglise ca­tho­lique.

Dans son al­lo­cu­tion de cir­cons­tance, le Pape Ta­wa­dros a in­di­qué que l'amour ré­jouit le coeur de Dieu et le pé­ché qui lui dé­plait le plus est ce­lui de la di­vi­sion. De sa part, Mgr Ibra­him Ishac a dé­cla­ré que nous de­vons ré­flé­chir à ce que nous pou­vons faire après les réunions pour être un témoignage vi­vant de­vant le Sei­gneur.

De son cô­té, l'Am­bas­sa­deur du Va­ti­can en Egypte a dit que les Mar­tyrs des églises vivent l'uni­té dans le ciel et nous sommes ap­pe­lés à cher­cher cette uni­té sur la terre.

Lettre du Pape Fran­çois

Dans une lettre adres­sée au pa­triarche Ta­wa­dros II mar­di der­nier, le pape Fran­çois s'est ré­joui des re­la­tions qui unissent coptes et ca­tho­liques, sou­li­gnant leur en­ga­ge­ment com­mun en fa­veur de la fa­mille.

Le pape a re­dit dans sa mis­sive au pa­triarche copte or­tho­doxe d’Alexan­drie sa vive pré­oc­cu­pa­tion pour les chré­tiens d’Orient, des com­mu­nau­tés liées par un oe­cu­mé­nisme du sang.

«Coptes et ca­tho­liques croient et par­tagent des va­leurs com­munes, a af­fir­mé le pape Fran­çois dans une lettre adres­sée à Ta­wa­dros II, pa­triarche copte or­tho­doxe d’Alexan­drie, telles que la sa­cra­li­té et la di­gni­té de chaque vie hu­maine, la sain­te­té du ma­riage et de la fa­mille, le res­pect de la créa­tion».

«Si nous ap­pre­nons à por­ter nos far­deaux les uns les autres, à échan­ger sur le riche pa­tri­moine de nos tra­di­tions res­pec­tives, nous se­rons à même de voir ce qui nous unit plus que ce qui nous di­vise», a af­fir­mé en­core le pape dans sa mis­sive da­tée du 10 mai, à l’oc­ca­sion du 3e an­ni­ver­saire de sa ren­contre avec le pa­triarche égyp­tien.

Il a en outre in­vi­té au témoignage com­mun des bap­ti­sés: «Coptes et ca­tho­liques peuvent en­semble rendre témoignage aux va­leurs im­por­tantes telles que la sain­te­té et la di­gni­té de toute vie hu­maine, la sain­te­té du ma­riage et de la vie fa­mi­liale, et le res­pect pour la créa­tion qui nous a été confiée par Dieu».

Il a ajou­té: «Face à beau­coup de dé­fis contem­po­rains, coptes et ca­tho­liques sont ap­pe­lés à of­frir une ré­ponse com­mune fon­dée sur l’Évan­gile».

Il a de même dit sa confiance dans l’oeuvre de l’Es­prit Saint pour l’uni­té: Puisse le Saint Es­prit, prin­cipe et dis­pen­sa­teur de tous les dons, nous unir tou­jours da­van­tage par le lien de l’amour ch­ré­tien et nous gui­der dans notre pè­le­ri­nage com­mun, dans la vé­ri­té et la cha­ri­té, jus­qu’à la pleine com­mu­nion. »

Rap­pe­lons à cet égard que le di­manche 3 mai 2015, de­vant le Centre cultu­rel copte d’Am­ster­dam, le pa­triarche copte or­tho­doxe, Ta­wa­dros II, avait sug­gé­ré de fixer une date com­mune de Pâques pour tous les chré­tiens au troi­sième di­manche d'avril.

L'op­por­tu­ni­té d’uni­fier les dates des so­len­ni­tés li­tur­giques ac­tuel­le­ment cé­lé­brées en des jours dif­fé­rents par les Eglises chré­tiennes concerne un pro­blème his­to­rique et n'a pas en soi d’im­pli­ca­tion pour la foi et la doc­trine, a rap­pe­lé le pa­triarche.

Le pa­triarche a dé­jà ex­pri­mé cette pro­po­si­tion vi­sant à uni­fier la date de Pâques dans une lettre en­voyée en mai 2014 au pape Fran­çois, re­mise au nonce apos­to­lique en Egypte, Mgr Jean-Paul Go­bel. L’uni­fi­ca­tion des dates de cé­lé­bra­tion de Pâques consti­tue une ur­gence par­ti­cu­lière au Proche Orient et en Afrique du Nord, où co­existent des Eglises et com­mu­nau­tés chré­tiennes fixant le jour de Pâques de ma­nière dif­fé­rente, en ayant comme ré­fé­rence les unes le ca­len­drier ju­lien et les autres le ca­len­drier gré­go­rien.

Cé­ré­mo­nie à Rome

Dans ce contexte, le mi­nistre égyp­tien du Tou­risme Yé­hia Ra­ched a par­ti­ci­pé à la cé­ré­mo­nie qui a eu lieu au siège de l'Eglise copte or­tho­doxe à Rome, or­ga­ni­sée par l'Eglise copte or­tho­doxe égyp­tienne, en co­opé­ra­tion avec l'Eglise ca­tho­lique ro­maine, mar­quant le 43ème an­ni­ver­saire de la vi­site du pape Che­nou­da III au Va­ti­can et la si­gna­ture d'une dé­cla­ra­tion com­mune entre les deux églises, et le troi­sième an­ni­ver­saire de la vi­site du pape Ta­wa­dros II au Va­ti­can et sa ren­contre avec Fran­çois 1er.

Le mi­nistre du Tou­risme a sa­lué les re­la­tions entre l'Egypte et le Va­ti­can, et a ap­pe­lé à ren­for­cer la co­opé­ra­tion entre les deux Etats dans le do­maine du tou­risme, no­tam­ment le tou­risme re­li­gieux et ce en vi­si­tant le pé­riple de la Sainte Fa­mille en Egypte, ajou­tant que l'Egypte a com­bat­tu le ter­ro­risme au nom du monde, et au­jourd'hui est en train de de­man­der le re­tour du tou­risme à ce qu'il était au ni­veau du monde. Pour sa part, l'Am­bas­sa­deur Ha­tem Seif El-Nasr, l'am­bas­sa­deur de l'Egypte au Va­ti­can, sa­lué les liens crois­sants entre l'Egypte et le Va­ti­can, et entre les églises égyp­tiennes or­tho­doxes et ca­tho­liques, et a éga­le­ment ex­po­sé le rôle de lea­der de l'Egypte et sa place dans les re­li­gions cé­lestes, et l'en­ga­ge­ment de l'Egypte à son rôle his­to­rique dans la dif­fu­sion des en­sei­gne­ments re­li­gieux de la to­lé­rance et la mo­dé­ra­tion, et en conti­nuant son rôle dans la lutte contre l'ex­tré­misme, le fa­na­tisme et le ter­ro­risme. Il a en outre fait l'éloge des re­la­tions crois­santes entre le Va­ti­can et les ins­ti­tu­tions re­li­gieuses égyp­tiennes comme Al-Az­har et l'Eglise copte égyp­tienne.

Les di­gni­taires ca­tho­liques et or­tho­doxes

Pho­to ar­chive de la ren­contre des Papes Fran­çois et Ta­wa­dros

Le Pape Ta­wa­dros avec le pa­triarche Si­drak

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.