Vers une loi ré­gis­sant les de­voirs et droits des mé­dias

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Le ca­bi­net égyp­tien a ap­prou­vé lun­di un pro­jet de loi ré­gis­sant les mé­dias et les opé­ra­tions de presse, lé­gis­la­tion en at­tente de l'ap­pro­ba­tion fi­nale du Par­le­ment.

Des jour­na­listes che­vron­nés af­firment que la loi est très né­ces­saire pour conte­nir le "chaos" des mé­dias en ga­ran­tis­sant la sur­veillance et la res­pon­sa­bi­li­té ju­ri­dique, tout en pré­ser­vant les droits et les li­ber­tés fon­da­men­tales.

La lé­gis­la­tion, que le ca­bi­net a ap­prou­vée, se­ra pré­sen­tée au Con­seil d'Etat, or­gane consul­ta­tif ju­di­ciaire, avant d'être sou­mise au Par­le­ment pour le consen­te­ment fi­nal.

Le pro­jet de loi de 227 ar­ticles éta­blit un con­seil su­pé­rieur des mé­dias et deux au­to­ri­tés na­tio­nales dis­tinctes ré­gis­sant les or­ga­ni­sa­tions de mé­dias pu­blics et pri­vés.

Le pro­jet de loi com­prend des dis­po­si­tions ga­ran­tis­sant l'in­dé­pen­dance et la presse, d'autres in­ter­di­sant les mo­no­poles sur les chaînes de télévision et des jour­naux, fixant une part maxi­male de 10 pour cent pour les par­ti­cu­liers.

La loi pré­voit des amendes sur les vio­la­tions com­mises par les or­ganes de presse et les mé­dias sur des su­jets pri­vés ou pu­blics par ren­voi à la gou­ver­nance ju­ri­dique.

Ache­vé en août 2015, après des mois de pré­pa­ra­tion, la loi uni­fiée a été éla­bo­ré par un co­mi­té de 50 membres des di­ri­geants de presse et des pro­fes­seurs de droit char­gés de ré­gle­men­ter le tra­vail des mé­dias.

Alors que cer­tains de ceux qui ont co­écrit la loi avait ex­pri­mé la crainte que le gou­ver­ne­ment im­po­se­rait des chan­ge­ments af­fec­tant les droits ac- cor­dés aux jour­na­listes et le per­son­nel des mé­dias, un chef de file du syn­di­cal de la presse a dé­cla­ré que la loi a été adop­tée in­demne.

"La loi a vu des mo­di­fi­ca­tions mi­neures qui ne sont pas tou­chées par es­sence," a in­di­qué Ga­mal Ab­del-Ré­him, se­cré­taire gé­né­ral du syn­di­cat de la presse.

A no­ter que le mi­nistre de la Jus­tice et le Dé­par­te­ment des af­faires ju­ri­diques du ca­bi­net ont été af­fec­tés à mo­di­fier les ar­ticles du code pé­nal. Ceci est dans le but de mettre en oeuvre l'ar­ticle 71 de la Cons­ti­tu­tion qui in­ter­dit la cen­sure de la presse et des mé­dias, ain­si que l'em­pri­son­ne­ment pour les cas d'édi­tion.

Le même en­semble de 50 membres qui a ré­di­gé le pro­jet de loi a ré­di­gé une autre loi qui éta­bli­rait le pre­mier syn­di­cat du per­son­nel des mé­dias tra­vaillant à la télévision, la ra­dio et les points de vente en ligne.

Les membres du per­son­nel de la TV et la ra­dio ont tra­vaillé pen­dant des dé­cen­nies sans un syn­di­cat pour dé­fendre leurs droits au tra­vail ou la su­per­vi­sion des per­for­mances.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.