Une nou­velle ère d'ami­tié entre l'Egypte et le Por­tu­gal

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Le pré­sident Ab­del-Fat­tah Al-Sis­si s'est ren­du le di­manche 20 no­vembre dans la ca­pi­tale por­tu­gaise, Lis­bonne, pour sa pre­mière vi­site of­fi­cielle dans le pays après l'in­ves­ti­ture de Mar­ce­lo De Sou­za en mars.

Lors de cette vi­site de trois jours, le pré­sident Al-Sis­si a ren­con­tré son ho­mo­logue por­tu­gais, le Pre­mier mi­nistre, le pré­sident du Par­le­ment, ain­si que les res­pon­sables des ins­ti­tu­tions aca­dé­miques, éco­no­miques et in­ter­na­tio­nales.

Le pré­sident Ab­del-Fat­tah al-Sis­si a eu un tête à tête au pa­lais présidentiel avec son ho­mo­logue por­tu­gais Mar­ce­lo Re­be­lo de Sou­sa et ils ont évo­qué les ques­tions d’in­té­rêt com­mun ain­si que les moyens de lut­ter contre le ter­ro­risme et la mi­gra­tion clan­des­tine, ain­si que les der­niers dé­ve­lop­pe­ments sur la scène ré­gio­nale. Les deux di­ri­geants ont en­suite te­nu une confé­rence de presse conjointe.

Al-Sis­si a par­ti­ci­pé éga­le­ment à des ren­contres avec des hommes d'af­faires por­tu­gais sur le ren­for­ce­ment des in­ves­tis­se­ments en Egypte.

Dans ce contexte, le chef de l'Etat a eu des en­tre­tiens pour dis­cu­ter de la pro­mo­tion des in­ves­tis­se­ments conjoints dans les do­maines de l'éner­gie nou­velle et re­nou­ve­lable, de la construc­tion, des tech­no­lo­gies de l'in­for­ma­tion, des té­lé­com­mu­ni­ca­tions et du trans­port ma­ri­time.

Plu­sieurs en­tre­prises por­tu­gaises ont ma­ni­fes­té leur in­té­rêt à ti­rer par­ti des op­por­tu­ni­tés d'in­ves­tis­se­ment dis­po­nibles sur le mar­ché égyp­tien, en par­ti­cu­lier après les der­nières me­sures éco­no­miques adop­tées dans le pays; prin­ci­pa­le­ment la li­bé­ra­li­sa­tion du taux de change de la mon­naie lo­cale.

La va­leur to­tale des in­ves­tis­se­ments por­tu­gais en Egypte est es­ti­mée à en­vi­ron 404 mil­lions d'eu­ros dans les sec­teurs du prêt-à-por­ter, de la com­mu­ni­ca­tion et des tech­no­lo­gies de l'in­for­ma­tion.

La vi­site du pré­sident égyp­tien Ab­del-Fat­tah al-Sis­si au Por­tu­gal vi­sait à ren­for­cer les liens entre l'Égypte et le Por­tu­gal dans tous les do­maines, no­tam­ment le commerce et les in­ves­tis­se­ments.

En ren­for­çant les re­la­tions com­mer­ciales et éco­no­miques avec le Por­tu­gal, les liens de l'Egypte avec les pays afri­cains lu­so­phones et les pays du Mer­co­sur se­raient ren­for­cés. Les pays membres du Mer­co­sur sont l'Ar­gen­tine, le Bré­sil, le Pa­ra­guay, l'Uru­guay et le Ve­ne­zue­la.

En août 2010, le bloc Mer­co­sur a si­gné un ac­cord de libre-échange avec l'Egypte. Le pré­sident al-Sis­si a en outre ac­cor­dé une in­ter­view à l'agence de presse por­tu­gaise LUSA où il a trans­mis un mes­sage d'ap­pré­cia­tion et de res­pect à l'Etat du Por­tu­gal, sou­li­gnant que la vi­site est une pre­mière pour un pré­sident égyp­tien de­puis 24 an­nées.

Al-Sis­si a as­su­ré le sou­hait de l'Égypte de ren­for­cer les liens éco­no­miques avec le Por­tu­gal, ajou­tant que le commerce entre les deux pays a aug­men­té de 38 pour cent en 2015.

Fé­li­ci­tant le peuple por­tu­gais pour l'élec­tion d'An­to­nio Gu­tier­rez au poste de nou­veau Se­cré­taire gé­né­ral des Na­tions unies, al- Sis­si a sa­lué les po­si­tions équi­li­brées et ra­tion­nelles du Por­tu­gal face à la si­tua­tion po­li­tique et aux évo­lu­tions en Egypte.

Lors de l'in­ter­view, al-Sis­si a dé­cla­ré que l'Egypte re­pré­sente un mo­dèle de to­lé­rance re­li­gieuse et de coexistence et a ex­pri­mé le sou­ci de son ad­mi­nis­tra­tion d'en­dos­ser les prin­cipes des droits de l'Homme et de l'éga­li­té.

Al-Sis­si a éga­le­ment men­tion­né sa ren­contre avec le pape Fran­çois en 2014, où il a ex­pri­mé son res­pect per­son­nel pour le chef de l'Église ca­tho­lique et l'a in­vi­té à vi­si­ter l'Egypte.

Le pré­sident al-Sis­si a éga­le­ment sou­li­gné les ef­forts an­ti­ter­ro­ristes de l'Égypte dans le nord du Si­naï, sou­li­gnant les ef­forts du Caire pour équi­li­brer le main­tien de la sé­cu­ri­té na­tio­nale du pays et la pré­ser­va­tion de la dé­mo­cra­tie et des droits de l'Homme.

Le pré­sident Ab­del-Fat­tah al-Sis­si a en outre fé­li­ci­té le pré­sident élu des Etats-Unis, Do­nald Trump, en di­sant que les gens "ne de­vraient pas ti­rer de conclu­sions ou s'in­quié­ter" des fu­tures ac­tions amé­ri­caines au Moyen-Orient.

Sis­si a dé­cla­ré à l'agence de presse por­tu­gaise Lusa qu'il s'at­ten­dait à un plus grand en­ga­ge­ment de l'ad­mi­nis­tra­tion Trump au Moyen-Orient.

Il a mi­ni­mi­sé les ap­pels de Trump pour in­ter­dire les mu­sul­mans d'en­trer aux États-Unis, en di­sant que ses dé­cla­ra­tions pro­vo­ca­trices pen­dant la cam­pagne pré­si­den­tielle ne re­flètent pas né­ces­sai­re­ment ses ac­tions en tant que pré­sident.

"Nous de­vons dis­tin­guer entre la rhé­to­rique qui se dé­roule au sein des cam­pagnes pré­si­den­tielles et l'ad­mi­nis­tra­tion réelle d'un pays après l'in­ves­ti­ture", a dé­cla­ré Sis­si.

"Il y au­ra une chance pour des lec­tures plus ap­pro­fon­dies", a-t-il ajou­té.

Sis­si a été le pre­mier di­ri­geant mon­dial à té­lé­pho­ner à Do­nald Trump pour le fé­li­ci­ter pour sa vic­toire élec­to­rale, lors d'une con­ver­sa­tion dans la­quelle le pré­sident égyp­tien a dé­cla­ré qu'il es­pé­rait ren­for­cer les liens entre l'Égypte et les États-Unis sur tous les fronts.

"Per­son­nel­le­ment, je res­pecte et ap­pré­cie Trump. Je crois que le pré­sident élu Trump se­ra plus ri­gou­reu­se­ment en­ga­gé dans les ques­tions de la ré­gion", a dé­cla­ré Sis­si.

En sep­tembre, Sis­si a te­nu une réunion avec Trump, ain­si que la can­di­date dé­mo­crate Hilla­ry Clin­ton, en marge de la 71ème ses­sion de l'As­sem­blée gé­né­rale des Na­tions unies. La ren­contre de Sis­si avec Trump était cen­trée sur la lutte contre le ter­ro­risme, sou­li­gnant l'im­por­tance de tra­vailler en­semble pour «vaincre l'is­lam ra­di­cal».

Trump a loué la réunion, di­sant qu'il y avait «bonne al­chi­mie» entre eux, ajou­tant que la ren­contre avec Sis­si était «pro­duc­tive».

"En fait, le pré­sident élu Trump a mon­tré une pro­fonde et grande com­pré­hen­sion de ce qui se passe dans la ré­gion dans son en­semble et ce qui se passe en Egypte", a in­di­qué Sis­si.

"C'est pour­quoi je suis im­pa­tient, et je m'at­tends à plus de sou­tien et de ren­for­ce­ment de nos re­la­tions bi­la­té­rales," a-t-il ajou­té.

Les pré­si­dents Al-Sis­si et Mar­ce­lo De Sou­za à Lis­bonne

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.