Adieu Mgr Cap­pu­ci, un hé­ros des églises d'Orient

Le Pa­triar­cat de l'Église ca­tho­lique Mel­kite a ren­du un der­nier hom­mage à son Vi­caire pa­triar­cal à Jé­ru­sa­lem, Mgr Hi­la­rion Ca­puc­ci, dans une messe fu­nèbre of­fi­cielle qui a eu lieu à l'Eglise Notre-Dame de l'An­non­cia­tion Pa­triar­cale à Rab­wah, di­ri­gée par l

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية - Mi­chael Vic­tor

La prière fu­né­raire a réuni des rep- ré­sen­tants des pré­si­dences pa­les­ti­nienne, li­ba­naise et sy­rienne, ain­si que des re­pré­sen­tants des pa­triarches des dif­fé­rentes églises, et un groupe de per­son­na­li­tés po­li­tiques et de par­tis en Pa­les­tine, en Sy­rie et au Li­ban, outre la fa­mille du dé­funt ar­che­vêque, ses amis et proches.

Mon­sei­gneur Hilla­rion Ca­puc­ci, an­cien ar­che­vêque grec-ca­tho­lique d’El Qods (Jé­ru­sa­lem), connu sous le nom du père-mi­li­tant, est mort en exil à Rome à l'âge de 94 ans.

Né à Alep en Sy­rie en 1922, Mon­sei­gneur Ca­puc­ci était ar­che­vêque grec-ca­tho­lique de Jé­ru­sa­lem de­puis 1965. Très en­ga­gé po­li­ti­que­ment dans le com­bat pour les droits du peuple pa­les­ti­nien, il avait été ar­rê­té par les forces d’oc­cu­pa­tion is­raé­liennes en 1974 qui l’ac­cu­saient de trans­por­ter des armes à feu dans sa voi- ture pour le compte de l’or­ga­ni­sa­tion de li­bé­ra­tion de la Pa­les­tine.

Les charges re­te­nues contre lui par les forces d’oc­cu­pa­tion étaient, pour les Pa­les­ti­niens, une re­con­nais­sance de son en­ga­ge­ment très fort : "Contacts avec un agent étran­ger por­tant at­teinte à la sé­cu­ri­té de l’Etat ; trans­port et dé­ten­tion d’armes et de ma­té­riel de sa­bo­tage ; ser­vices ac­com­plis pour le compte d’une as­so­cia­tion illé­gale, en l’oc­cur­rence le Fa­tah"

Mon­sei­gneur Ca­puc­ci est de­ve­nu un sym­bole pour les mou­ve­ments de ré­sis­tance pa­les­ti­nien qui ont me­né des opé­ra­tions de fe­dayin pour ré­cla­mer sa li­bé­ra­tion. Il a été li­bé­ré en 1978 et ex­pul­sé de Pa­les­tine à la suite d’une ac­tion di­plo­ma­tique me­née par le Va­ti­can.

Mais l’in­fa­ti­gable Mr Ca­puc­ci était de nou­veau dans la "flottille de la li­ber­té" qui a ten­té en 2009 de bri­ser le blo­cus contre Ga­za. L’an­cien ar­che­vêque d’El Qods se trou­vait à bord d’un ba­teau trans­por­tant de l’aide hu­ma­ni­taire.

Il a par­ti­ci­pé éga­le­ment à l’opé­ra­tion me­né une an­née plus tard en 2010 dans le cadre de la "flottille Free Ga­za" qui trans­por­tait de l’aide hu­ma­ni­taire et des ma­té­riaux de cons­truc­tion des­ti­nés à la po­pu­la­tion de la bande de Ga­za. Le Ma­vi Mar­ma­ra qui fai­sait par­tie de la flotte a été bru­ta­le­ment at­ta­qué par l’ar­mée is­raé­lienne fai­sant neuf morts et 28 blessés, la plu­part des turcs.

Mon­sei­gneur Ca­puc­ci jouis­sait d’une grande es­time chez les Pa­les­ti­niens toutes re­li­gions confon­dues. Il cé­lé­bra la messe de fu­né­railles de Vit­to­rio Ar­ri­go­ni, un mi­li­tant pro-pa­les­ti­nien en­le­vé et as­sas­si­né en avril 2011 par un groupe sa­la­fiste à Ga­za. Un acte qui avait sus­ci­té la ré­vul­sion gé­né­rale en Pa­les­tine.

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.