Une re­la­tion so­lide fon­dée sur la confiance

Watani Francophone - - الصفحة الأمامية -

Une page se tourne dans les re­la­tions égyp­to-amé­ri­caines. La ren­contre d'al-Sis­si avec Trump a été te­nue lun­di afin de re­tis­ser des liens étroits, une re­la­tion so­lide fon­dée non plus sur la dé­fiance, mais sur la confiance.

Dans une réunion au bu­reau ovale, Trump a dé­cla­ré qu'al-Sis­si a fait un «tra­vail fan­tas­tique» et a dé­cla­ré son sou­tien à l'Egypte et au peuple égyp­tien. Trump a no­té que les États-Unis en­vi­sagent de construire leur ar­mée pour at­teindre «éven­tuel­le­ment» ses ni­veaux les plus éle­vés, car elle cherche à com­battre le groupe de l'État is­la­mique et à ap­por­ter son sou­tien à ses al­liés.

Les deux di­ri­geants avaient éga­le­ment dis­cu­té de l'aide mi­li­taire et éco­no­mique pour l'Egypte.

Al-Sis­si a no­té qu'il ap­pré­ciait pro­fon­dé­ment la «per­son­na­li­té unique» de Trump et s'est en­ga­gé à tra­vailler avec les États-Unis pour éra­di­quer l'«idéo­lo­gie du mal» qui «ter­ro­rise les com­mu­nau­tés».

En ac­cueillant à Wa­shing­ton, son ho­mo­logue égyp­tien, le pré­sident des Etats-Unis, Do­nald Trump, vou­lait éva­cuer les ten­sions bi­la­té­rales qui, ces quatre der­nières an­nées, se sont ac­cu­mu­lées entre les deux pays au point d’at­teindre un apex. N’avait-il pas d’ailleurs lan­cé à l’au­tomne : « Il [al-Sis­si] a pris le contrôle de l’Egypte. Il l’a vrai­ment fait. » L’ac­cueil qui at­ten­dait le chef de l’Etat égyp­tien était net­te­ment plus cha­leu­reux que sous l’ère Oba­ma.

La réunion a trai­té de di­vers su­jets bi­la­té­raux et ré­gio­naux, y com­pris la lutte contre le groupe mi­li­tant de l'État is­la­mique, la pour­suite de la paix et de la sta­bi­li­té dans la ré­gion et l'amé­lio­ra­tion des re­la­tions bi­la­té­rales mi­li­taires, éco­no­miques, po­li­tiques et de sé­cu­ri­té.

La ques­tion pa­les­ti­nienne était au pre­mier plan. Le pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump et le pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si ont dis­cu­té de la pos­si­bi­li­té de te­nir un som­met sur la paix is­raé­lo-pa­les­ti­nienne aux États-Unis cet été. A cet égard, le pré­sident égyp­tien a ren­con­tré le roi Ab­dal­lah II de Jor­da­nie qui s'est ren­du à Wa­shing­ton D.C.

La lutte contre le ter­ro­risme était éga­le­ment prio­ri­taire lors de la réunion entre al-Sis­si et Trump, ain­si que des crises ré­gio­nales telles que les conflits en Sy­rie, en Irak, en Li­bye et au Yé­men.

Al-Sis­si a ex­pri­mé la vi­sion égyp­tienne des so­lu­tions po­li­tiques pour as­su­rer l'uni­té, la sta­bi­li­té et la sou­ve­rai­ne­té de ces pays.

Trump vou­lait uti­li­ser la vi­site du pré­sident al-Sis­si pour re­dé­mar­rer la re­la­tion bi­la­té­rale et s'ap­puyer sur le lien fort que les deux pré­si­dents ont éta­bli lors de leur pre­mière ren­contre à New York en sep­tembre der­nier.

Les membres de la com­mu­nau­té égyp­tienne à Wa­shing­ton se sont di­ri­gés à la Mai­son Blanche pour sou­te­nir le pré­sident al-Sis­si avant sa ren­contre avec le pré­sident amé­ri­cain Do­nald Trump.

Les membres de la com­mu­nau­té égyp­tienne étaient to­ta­le­ment sa­tis­faits de leur ren­contre avec al-Sis­si la veille.

Al-Sis­si a ren­con­tré Jim Yong Kim, le chef du Groupe de la Banque mon­diale, et le se­cré­taire amé­ri­cain à la Dé­fense, James Mat­tis. Le pré­sident a par­ti­ci­pé éga­le­ment à une table ronde avec des chefs de so­cié­tés amé­ri­caines in­ves­tis­sant en Egypte ou ayant l'in­ten­tion de le faire à l'ave­nir.

Le pré­sident a te­nu à cet égard une réunion avec les di­ri­geants de la Chambre de com­merce amé­ri­caine et les chefs des grandes en­tre­prises amé­ri­caines pour dis­cu­ter des op­por­tu­ni­tés d'in­ves­tis­se­ment en Egypte à la lu­mière des pro­grès réa­li­sés dans le do­maine de la ré­forme éco­no­mique en Egypte et des me­sures adop­tées pour en­cou­ra­ger les in­ves­tis­se­ments étran­gers et les mettre en oeuvre pour un cer­tain nombre de pro­jets na­tio­naux.

Le pré­sident Al Sis­si a af­fir­mé à ses in­ter­lo­cu­teurs que l’Egypte as­pire à ce que les Etats-Unis haussent leurs in­ves­tis­se­ments dans le pays, soit plus de 21,3 mil­liards de dol­lars, en­re­gis­trés en 2015, un chiffre re­pré­sen­tant 33% des in­ves­tis­se­ments amé­ri­cains en Afrique. “Nous es­pé­rons que les ac­ti­vi­tés amé­ri­caines en Egypte s’élar­gissent et que les en­tre­prises amé­ri­caines contri­buent à l’éta­blis­se­ment de nou­veaux pro­jets à l’ins­tar de ceux en vue dans l’Axe du Ca­nal de Suez et dans la nou­velle ca­pi­tale ad­mi­nis­tra­tive”, a-t-il sou­hai­té.

Le pro­gramme du pré­sident com­pre­nait éga­le­ment une réunion avec le di­rec­teur du Fonds mo­né­taire in­ter­na­tio­nal pour dis­cu­ter des pos­si­bi­li­tés de ren­for­cer la co­opé­ra­tion exis­tante entre l'Égypte et les deux ins­ti­tu­tions in­ter­na­tio­nales dans di­vers do­maines éco­no­miques.

Le pré­sident Ab­del Fat­tah al-Sis­si a ren­con­tré mar­di plu­sieurs hauts res­pon­sables amé­ri­cains lors de la deuxième jour­née de sa vi­site à Wa­shing­ton D.C.

Al-Sis­si a ren­con­tré le con­seiller de sé­cu­ri­té na­tio­nale de Trump Her­bert Ray­mond McMas­ter et le se­cré­taire d'État amé­ri­cain Rex W. Tiller­son.

Le chef de l'Etat s'est ren­du au siège du Congrès au Ca­pi­tole pour ren­con­trer le pré­sident du Co­mi­té du Ren­sei­gne­ment de la Chambre De­vin Nunes et les membres du co­mi­té, ain­si que le pré­sident du Co­mi­té des af­faires étran­gères de la Chambre Ed Royce et 25 membres du co­mi­té, en plus du pré­sident de la Chambre des re­pré­sen­tants, Paul Ryan.

Le pré­sident al-Sis­si a en outre ren­con­tré le pré­sident du Co­mi­té des re­la­tions ex­té­rieures du Sé­nat Bob Cor­ker et 21 membres du co­mi­té, en plus du lea­der de la ma­jo­ri­té des Sé­nat Mitch McCon­nell.

A no­ter que la vi­site du pré­sident Ab­del Fa­tah Al-Sis­si aux États-Unis était his­to­rique, no­tant que cette vi­site est la pre­mière d'un pré­sident égyp­tien de­puis 2004.

La vi­site ap­puie­ra la co­opé­ra­tion bi­la­té­rale entre les deux pays dans dif­fé­rents do­maines. Le vo­lume des échanges com­mer­ciaux entre l'Égypte et les États-Unis at­teint 5,5 mil­liards de dol­lars.

Al-Sis­si re­çu par Trump à la Mai­son Blanche

Les membres de la com­mu­nau­té égyp­tienne sou­te­nant leur pré­sident

Newspapers in French

Newspapers from Egypt

© PressReader. All rights reserved.